PDA

Voir la version complète : Des lycéens pénalisés par un lourd verdict


benam
27/05/2011, 06h58
Deux ans de prison ferme à l’encontre de 34 jeunes et des parents mécontents face à cette décision de justice qu’ils considèrent comme totalement inique.

«Avant le début du procès, les 15 avocats étaient persuadés que nos enfants seraient libérés, car le dossier de l’accusation est vide. Même la police ne s’est pas présentée à l’audience», raconte Mme Guerrad, mère de Youcef Mehdi, âgé de 21 ans, élève en classe de terminale. En compagnie de son ami Souhib, ils déjeunaient à l’intérieur de l’enceinte du stade quand la police les a embarqués pour avoir trouvé des fumigènes, juste à côté où ils s’étaient installés. «On les accuse de détenir des fumigènes, alors qu’une fouille très stricte est appliquée à l’entrée des stades. Comment ont-ils pu acheter des fumigènes alors qu’ils n’avaient que le prix du billet en poche ?» souligne M. Malaoui, le père de Souhib lui aussi élève de terminale. «Je me suis saigné pour que mon Souhib puisse faire des études et voilà que pour une histoire fabriquée de toutes pièces, mon fils va rater son examen», dénonce ce père au bord de la crise de nerfs.

Tous les accusés ont déposé un recours en cassation et attendent un geste des plus hautes instances du pays. «Si nos enfants ne sont pas libérés, nous sommes prêts à mener des actions. S’il faut entamer une grève de la faim, on la fera, mais pas question d’accepter l’emprisonnement de nos enfants alors que les vrais fauteurs de troubles sont dans la nature et n’ont pas été inquiétés», s’insurge M. Guerrad. A noter que lors de l’énoncé du verdict, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l’ordre et les familles des prévenus.

Salim Mesbah
El Watan 27.05.2011

elfamilia
27/05/2011, 07h10
L'article n'explique pas bien cette affaire. Son auteur ne donne que des bribes. Il ne cite aucun endroit et aucune date. Cela s'est passé quand ? Où ? Et comment ?

sentenza
27/05/2011, 07h12
Deux ans de prison ferme pour détention de fumigènes ??
Cette décision de justice est complètement inappropriée, c'est une lourde peine au regard des faits.

benam
27/05/2011, 07h30
...ils déjeunaient à l’intérieur de l’enceinte du stade quand la police les a embarqués pour avoir trouvé des fumigènes, juste à côté où ils s’étaient installés

Briser la vie de jeunes pour qu'ils servent soit-disant d'exemple parce que la police a trouvé "des fumigènes, juste à côté où ils s’étaient installés".
Justice inhumaine et complètement déphasée.
Les criminels ce sont ceux qui ont prononcé un tel verdict et ceux qui les manipulent...

_

hben
27/05/2011, 08h21
Les criminels ce sont ceux qui ont prononcé un tel verdict et ceux qui les manipulent...
...Bien sûr au bladmiki, ceux qui les importent par containers entiers ne sont pas inquiétés le moins du monde!

espritlibre
27/05/2011, 09h51
pas plus tard qu'hier sous mon imeuble ..un cortège de mariage a rendu pendant de longues minutes ..la vision impossible ...des dizaine de fumigene ...brulés ....
que fait la police ...allez venez enfermer tout les invités !!!.....:22:

vraiment blad miki !!!!

raselhamra
27/05/2011, 10h24
Il ne cite aucun endroit et aucune date. Cela s'est passé quand ?

cela s'est passé mercredi et jeudi à Levelley. Des échauffourées ont eu lieu pendant la nuit, mais rien de grave!! La police a appris à gerer les situations d'émeutes et les jeunes ont appris à éviter les coups. C'est le chat et les souris.:mrgreen:

elfamilia
27/05/2011, 20h42
cela s'est passé mercredi et jeudi à Levelley. Des échauffourées ont eu lieu pendant la nuit, mais rien de grave!! La police a appris à gerer les situations d'émeutes et les jeunes ont appris à éviter les coups. C'est le chat et les souris.:mrgreen:D'accord. Donc cela s'est passé suite aux graves incidents qui ont émaillés le match NAHD - RCK. Le procès se serait donc tenu au tribunal d'Hussein-Dey.
La gravité des faits (un mort et plusieurs blessés + des dégâts matérielles) serait derrière ces peines disproportionnées. Reste à savoir si les vrais coupables ont été arrêtés ou ce sont les jeunes lycéens qui sont sacrifiés en guise de bouc émissaire.

Zirds
27/05/2011, 20h54
les émeutiers on les libère
les fils de bonne famille on les enferme

c'est plus bled miki c'est bled mini

benam
27/05/2011, 21h13
L'article d'El Watan n'est pas très explicite.
Selon cet article, les jeunes lycéens ont été condamnés pour détention de fumigènes et non pas pour "troubles à l'ordre public" (émeute).

Même pour le cas d'émeute, on sait comment cela se passe: les policiers ramassent les premiers qui leur tombent sous la main, souvent des gens qui n'ont que peu à voir avec les évènements.


_

Cookies