PDA

Voir la version complète : Accusations marocaines contre l’algérie, libération d’islamistes, climat social et réformes


Page : 1 [2]

mediteraneo
01/06/2011, 14h02
Pour répondre à certains,
L'Algérie tente de fournir des chars aux forces de Kadhafi



Londres- L'Algérie tente de fournir des armes, notamment des chars et des véhicules blindés, aux forces loyales au colonel libyen Mouammar Kadhafi, rapporte lundi le quotidien britannique, The Independent.


Selon le journal, un dirigeant arabe a tenté de convaincre le régime de ne pas fournir ces équipements militaires au colonel libyen.

Ces équipements algériens peuvent, en cas de leur livraison, aux forces de Kadhafi, retarder la campagne lancée actuellement par l'Organisation du traité de l'atlantique nord (OTAN) en Libye, indique The Independent dans un article de son célèbre spécialiste des questions moyen-orientales, Robert Fisk.

The Independent s'est, par ailleurs, interrogé sur le rôle que joue "le pouvoir" algérien, qui comprend un grand nombre de "généraux corrompus", dans les livraisons d'armes aux forces de Kadhafi.

Le journal rappelle que la Libye et l'Algérie partagent de longues frontières, qui rendent facile toute opération de livraison d'armes.

Rappelons que des journaux internationaux ont rapporté des informations au sujet de la présence, parmi les forces de Kadhafi, de mercenaires venus d'Algérie, notamment.

© MAP 30 mai 2011

La Map reprend un article d'un grand journal UK écrit par un de ses plus grands journalistes.. l'article original est consultable sur le site de ce journal donc la source est vérifiable.. Bien que je ne sois nullement un adepte de la MAP, force est de reconnaitre dans ce cas précis il n'y a point de propagande.. Que le premier ministre nous sorte une fausse information ou une vraie propagande.. De plus, qu'un premier ministre parle de lobby aux etats unis est désolant, tout le monde sait que tous les pays y compris l'algerie payent des cabinets de lobbyistes pour défendre leurs interets aux etats unis.. ce n'est pas un argument politique à sortir par un premier ministre digne de ce nom, d'autant plus pour justifier le maintien de la fermeture des frontieres.. cet homme a été téléguidé pour lire une declaration écrite par une frange de la junte au pouvoir.. Cela ne peut pas être le discours d'un premier ministre d'un pays souverain..

Cookies