PDA

Voir la version complète : Ouyahia défend le principe du service civil contesté par les médecins résidents


Page : [1] 2

rayhana
31/05/2011, 00h07
Ahmed Ouyahia est revenu sur la grève des résidents en estimant que la revendication liée à l’amélioration des conditions de travail et de logement pendant le service civil « est raisonnable » et peut être débattue. Par contre, estime t-il celle liée à l’annulation du service civil « est une revendication rédhibitoire ». 80 % des médecins spécialistes exerçant dans les wilayas du sud telles Tindouf , Tamanrasset et Illizi, et 50 % exerçant dans les wilayas du nord telles Ain T’émouchent, Constantine et Médéa accomplissent leur service civil, a-t-il fait valoir.
« Quand vous dites non au service civil, vous ne dites pas non au gouvernement mais à notre peuple », a-t-il tenté de convaincre en s’adressant aux jeunes algériens en formation de résidanat, rappelant aussi que l’Algérie compte 10.000 médecins résidents en formation actuellement qui ne peuvent tourner le dos au peuple. Il a également rappelé que le ministère de la Santé a procédé la semaine dernière à l’affectation de près de 500 médecins spécialistes dans certaines wilayas.
« La plupart des médecins sont conscients » et le ministère poursuit le dialogue avec « la minorité qui continue la grève », a-t-il ajouté. Pourquoi la non application du service civil pour les autres secteurs ? « Si nous manquons d’architectes à Tamanrasset par exemple, nous pourrons envoyer un architecte du nord en mission pour une durée déterminée pour faire l’étude de dossiers, mais le médecin, a-t-il souligné, doit être au chevet de son malade ».
« Une année de service civil au sud et deux ans dans les Hauts plateaux ce n’est pas trop chèrement payé pour ces Algériens », juge Ouyahia. « Les médecins comme les autres cadres ont bénéficié de la bonté de l’Algérie qui leur a donné des études gratuites et nous avons tous une petite dette à payer à ce pays et un petit sourire à donner aux citoyens de ce pays », a-t-il conclu à ce sujet. Par ailleurs, le Premier ministre a réitéré la volonté du Gouvernement à dialoguer avec les représentants des travailleurs de tous les secteurs et sur toutes les revendications raisonnables qui peuvent être débattues. Le gouvernement a toujours manifesté sa disposition à débattre les différentes revendications, salariales et autres. Cependant, le premier ministre s’est bien gardé de préciser si les représentants des travailleurs dont il parle sont dans les syndicats autonomes puisqu’ils n’ont pas eu l’honneur d’être invités à la tripartite avec le gouvernement, le patronat et l’UGTA.
Algérie+

pilote09
31/05/2011, 01h22
ouyahia et ses potes se soignent a l'etranger et mangent toute la richesse du pays il n'a pas le droit de s'expremer ce virus il faut que la population se mobilise pour demander le limogage de cette imposture qui regne depuis 16 and dans le pouvoir au diable ya ouyahia l'antialgerien.

avarnus
31/05/2011, 08h43
Sur ce sujet, je pense qu'il a complètement raison, le maintien du service civil est primordial.

On peut faire de l'architecture a distance, de l'ingénierie a distance, mais la medecine j'en doute fort, et surtout que c'est la santé des algériens qui est en jeu.

C'est vrais qu'ils ont le droit de réclamer la valorisation des salaires et des indémnités, aussi, de demander les moyens nécéssaires pour qu'ils puissent exercer dans les meilleurs conditions possibles.

absent
31/05/2011, 08h58
Tout à fait d'accord avec toi Avarnus !

L'état est dans son droit d’exiger un minimum pour ceux qu'elle forme !

De plus, si l'état ne met pas en place une stratégie pour désenclaver les régions déshérités, le privé ne le fera jamais !

rayhana
31/05/2011, 09h05
moi aussi je suis d'accord avec ses propos mais il faudrait qu'il y ait aussi des plateaux techniques qui suivent les résidents.
un résident fraichement sorti livré à lui même,même pas encadré par un professeur.
un chirurgien sans radiologue et sans réanimateur.
pourquoi la valorisation des résidents n'est pas égale à celle des gens qui ont une formation moindre et qui occupent des postes de juste "lever la main"?

Bebbers
31/05/2011, 09h31
Moi, je suis pour le libre arbitre. On ne décide pas à la place des gens, et encore moins les médecins.

Au lieu d'imposer le service civile à des personnes qui ont fait plus de 11ans de médecine et qui touchent des misères, il faut traiter le problème comme un cas économique: il faut augmenter les salaires et réunir des condictions de vie assez agréables pour les inciter à se déplacer aux villes de l'intérieur...comme ils ont si bien su le faire pour les médecins chinois payés à plus de 3000€...mais houma haggarine.

Massnsen
31/05/2011, 09h56
comme ils ont si bien su le faire pour les médecins chinois payés à plus de 3000€...mais houma haggarine

Tu la sors d'où cette information ? Envois les sources ...

Le service civile doit être obligatoire et le gouvernement doit veiller à son respect. Certes, les médecins ont le droit de demandé la revalorisation de leur salaire, un statut adéquat, mais on ne badine pas avec la santé de la population.

Je vous garanti que si le service civile est abrogé, il n'y aura plus aucun spécialiste, ni généraliste dans les régions déshéritées des hauts plateaux et du sahara.

Bebbers
31/05/2011, 10h00
Tu leur proposes 200 000DA / mois il n'y aura plus de spécialistes à ALger.

rayhana
31/05/2011, 10h01
Le service civile doit être obligatoire et le gouvernement doit veiller à son respect. Certes, les médecins ont le droit de demandé la revalorisation de leur salaire, un statut adéquat, mais on ne badine pas avec la santé de la population.

Je vous garanti que si le service civile est abrogé, il n'y aura plus aucun spécialiste, ni généraliste dans les régions déshéritées des hauts plateaux et du sahara.


tout le monde est d'accord sur ça mais le probléme c'est la revalorisalion qui ne va pas être à sa juste valeur.
comme pour les généralistes bluffés avec leur 80% d'augmentation alors que 30% représente l'indemnité de performance que tout fonctionnaire a droit.

Massnsen
31/05/2011, 10h07
Tu leur proposes 200 000DA / mois il n'y aura plus de spécialistes à ALger.

Ce n'est pas ça le problème.

Je pense que la plupart d'entre eux veulent accéder directement au marché, au business, avec les cliniques privées qui se multiplient, les cabinets qui éclosent, c'est la course au gain !

Les médecins en algérie choisissent leurs spécialité par rapport à ce qui marche sur le moment, notamment les spécialités où ils peuvent facturer des surplus (radios, analyses ... etc).

Je suis d'accord que l'on mérite beaucoup mieux que ce qu'ils ont après 11 ou 12 années d'études, mais il faut penser un peu à celui qui a financé ces études, à l'état !

Même aux états unis, je connais un médecin qui a beaucoup déboursé pour ses études, il a été obligé d'aller trois ans dans un coin paumé du nouveau mexique pour faire valider son diplôme ...

rayhana
31/05/2011, 10h47
Les médecins en algérie choisissent leurs spécialité par rapport à ce qui marche sur le moment, notamment les spécialités où ils peuvent facturer des surplus (radios, analyses ... etc).


tu te trompe cher ami,les médecins ont un choix de spécialité selon leur classement au concours de résidanat,ce n'est pas donné à tout le monde de faire les spécialités qui rapportent vu le nombre minimes de post proposés.

rayhana
31/05/2011, 12h33
Le bras de fer continue entre résidents et pouvoirs publics. Les propos tenus hier par le Premier ministre n’ont pas fait changer de ligne de conduite : ils maintiennent leurs revendications intactes en dépit de la fin de non-recevoir signifiée hier par Ouyahia au sujet du service civil. Le Dr Yellès, porte-parole du Camra, s’est dit scandalisé par «les propos arrogants et cyniques tenus en période de crise» par le Premier ministre. La porte-parole du Camra explique qu’«Ouyahia dit que le médecin doit être aux côtés des malades, oui nous sommes d’accord, à condition qu’il y ait des médicaments et des hôpitaux aux normes C’est à l’Etat de garantir l’accès aux soins. Les médecins ne peuvent être tenus pour responsables de l’incurie. Au Sud, ce ne sont pas les médecins qui manquent mais de vrais hôpitaux et des moyens adéquats», déplorant que les revendications des médecins prennent des «dimensions politiciennes ». Les résidents sont pourtant toujours aussi déterminés à faire aboutir la revendication de l’abrogation du service civil. Sur un total de 4 592 résidents réunis en assemblée générale le week-end dernier, 2 758, soit 60,28% d’entre eux se sont prononcés pour l’abrogation du service civil contre 39,72% favorables à la mise en place de mesures incitatives. Au cours de cette même réunion, les résidents ont fixé les conditions d’un éventuel gel de la grève. Selon le procès-verbal de ladite réunion, «les résidents ont décidé de maintenir la grève illimitée et de n’envisager son gel que si les conditions suivantes sont réunies». Il s’agit de «la levée de toute sanction juridique, administrative et pédagogique sur les résidents, la promulgation du nouveau statut du résident, la concrétisation de la feuille de route concernant les revendications pédagogiques établie lors de la conférence des doyens». Les délégués de Tizi Ouzou ont proposé d’ajouter l’engagement de la part de la tutelle pour l’abrogation du service civil. Ceux d’Alger ont proposé le rajout du droit syndical alors que ceux de Tlemcen proposaient l’application de l’arrêté n° 143 de 1989 qui stipule clairement l’absence d’épreuves théoriques pour les années intermédiaires. Ce qui fait, cependant, l’unanimité, c’est le maintien de la mobilisation intacte avec la tenue, aujourd’hui, d’un «méga sit-in national» au CHU Mustapha- Pacha.
le soir.

absent
31/05/2011, 13h50
Sur ce cout là, je soutiens intransigeance de l'état sur le service civil pour les médecins-résidents.

Il y va de l’intérêt et de la santé de nos concitoyens dans le Sud Algérien, ainsi que de l'interet des médecins eux-même dans leur métier !

Ils peuvent exiger ce qu'ils veulent (augmentations de salaires, équipements...), mais pas l'abrogation du service civil !

Rien ! Nada ! Walou !

fouad-dz
31/05/2011, 14h44
Toutes leurs revendications socio-professionnelles et salariales meritent d'etre satisfaites , et dans l'ensemble elles le sont déja , mais je me demande sincerement comment leurs est venu cette fameuse idée de la suppression du service civil , une toute petite année ya bou guelb ! meme pas un semblant de reconnaissance en contre partie de ce que le pays ( le peuple ) leur a offert durant toute leurs scolarité . Tant qu'on y est , meme les militaires , et qui ont une durée bien plus longue et dans des conditions bien plus difficile , leurs emboiteront le pas ! pourquoi pas ?

PS : Le motif des "plateaux techniques" et autres moyens inexistant au sud et dans les hauts plateaux n'est pas recevable sachant qu'au nord c'est du pareil au meme , et d'ailleurs les materiels , et meme derniers cris , existent mais ne sont jamais utilisés . les raisons = en panne , "on" les fait tomber en panne , on les reserve pour les connaissances et les medecins privés etc .

rayhana
31/05/2011, 14h56
une toute petite année ya bou guelb !
vous vous trompez encore;c'est un choix de post pour les meilleurs classés,donc la plupart n'ont pas ce privilége de faire 1année mais 4 ans au nord.

absent
31/05/2011, 16h16
Alors qu'on fasse une grande loterie nationale pour l'affectation aléatoire des médecins résidents,

et que les résidents filles et fils de ministres fassent tous leur service civil, à Reggane ou à Illizi (au choix) ! ;)

fouad-dz
31/05/2011, 16h58
vous vous trompez encore;c'est un choix de post pour les meilleurs classés,donc la plupart n'ont pas ce privilége de faire 1année mais 4 ans au nord.
Ca s'eclairci ! ce n'est pas tant le sud et ses "plateaux techniques inexistant" qui pose probleme , mais supprimer le service civil dans son ensemble , c'est a dire meme au nord , c'est ca leurs veritable objectif . Ok , qu'ils remboursent les frais de scolarite , de l'universite seulement et ils sont libre de tout engagement et la cinique privée ezzouhour d'hydra les attend a bras ouvert !

PS : Rayhana , et pour les autres corps de metier , pour ex , les militaires que j'ai cité, quelle solution leur propose tu ?

nacer-eddine06
31/05/2011, 17h21
ya qu un mot qui me vient a la bouche
ingratitude

ainsi soit il
une solution radicale s impose
mettre a tam l ecole de medecine

nacer-eddine06
31/05/2011, 21h29
1.026 médecins spécialistes sortants pour la présente année universitaire 2010-2011 issus de 60 spécialités ont été affectés, à travers tout le territoire national, pour l’accomplissement du service civil. La fin de cette première phase d’affectation a eu lieu hier après-midi au siège du ministère de la tutelle sous la présidence du Dr Djamel Ould Abbès, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui a indiqué que « l’affectation s’ est faite en toute démocratie et en toute transparence en prenant en compte d’un côté le choix libre de chaque médecin spécialiste, et de l’autre côté le tableau des postes ouverts et celui des classements des spécialistes». La répartition par région donnera 522 spécialistes pour le Nord soit un taux de couverture de 51% et 49% pour le Sud qui compte 142 spécialistes avec un taux de couverture de 14% et les Haut Plateaux qui englobent 365 spécialistes; soit 35% de couverture. Selon le ministre «la répartition est faite selon le bassin de population, le nombre et les demandes des citoyens au niveau de chaque région». Le ministre n’a pas omis de mettre en exergue les conditions de travail « nous avons assuré cette année le plateau technique dans les régions du Sud et des Hauts Plateaux. Nous avons réussi à créer des pouls pluridisciplinaires (chirurgie, radiologie, réanimation, pédiatrie et gynécologie…) au profit des populations de ces régions ». Autre point aussi important il s’agit de rapprocher les couples spécialistes pour des raisons humaines et d’efficacité notamment. Le ministre a exprimé sa « satisfaction totale, quand à la disponibilité des «jeunes spécialistes qui ont accepté de leur libre choix, d’accomplir le service civil».
Sarah S.
EL MOUDJAHID

rayhana
31/05/2011, 22h03
Ok , qu'ils remboursent les frais de scolarite , de l'universite seulement et ils sont libre de tout engagement et la cinique privée ezzouhour d'hydra les attend a bras ouvert !


ya qu un mot qui me vient a la bouche
ingratitude


pourquoi vous incriminez toujours le medecin?

vous est-il arrivé d'aller aux hôpitaux pour voir que l'ambulance manquait que les fils de suture manquait que les vaccins sont en rupture ,que l'anesthesie dentaire manquait,que les réactifs pour vous faire les analyses biologiques manquaient que les gants stériles manquait que les appareils de radiologie sont en panne

tout cela vous l'acceptez? et pour les medecins vous êtes intransigeants.tout ce que vous avez à dire c'est qu'ils ne doivent pas être ingrats envers leur pays.
vous croyez qu'en faisant le service civil ça arrangerait la situation de nos hôpitaux????????

Neutrino
01/06/2011, 17h33
défendre le service civil, c'est de la démagogie. c'est de la poudre aux yeux pour dire que le Gouvernement se soucie du peuple. pour dire on n'oublie pas les gens de l'intérieur du pays. Qu'est-ce peuvent faire dans un coin perdu un chirurgien, un spécialiste en biologie, un ophtalmologiste, s'il n'y a ni bloc opératoire, ni automates d'analyses, ni aucun équipement d'ophtalmologie? RIEN, si ce n'est perdre leur temps.

Ouyahia défend le principe du service civil contesté par les médecins résidents

Si le Gouvernement se soucie vraiment de la santé de la population, il devrait commencer par obliger les médecins des CHU (Centre Hospitalo-Universitaires) à faire leurs heures de travail. La plupart des médecins des CHU arrivent après 09h30 et quittent leur service avant midi! Certains arrivent vers 11h00, pour partir vers 14h00 etc... certains ne se présentent pas tous les jours. Dans les grandes villes, c'est l'anarchie. les soins sont de piètre qualité malgré les dépenses faramineuses de l'Etat. Alors à quoi bon le service civil en rase campagne?

Avant d'envoyer les "gens" à droite et à gauche et si on se soucie vraiment des malades, alors il faut d'abord réorganiser le secteur de la santé dans les CHU (les centre formateurs!) où règne une anarchie absolue..

xenon
01/06/2011, 17h42
Ahmed Ouyahia est revenu sur la grève des résidents en estimant que la revendication liée à l’amélioration des conditions de travail et de logement pendant le service civil « est raisonnable » et peut être débattue. Par contre, estime t-il celle liée à l’annulation du service civil « est une revendication rédhibitoire ». 80 % des médecins spécialistes exerçant dans les wilayas du sud telles Tindouf , Tamanrasset et Illizi, et 50 % exerçant dans les wilayas du nord telles Ain T’émouchent, Constantine et Médéa accomplissent leur service civil, a-t-il fait valoir.

espece de connard de 1 er ministre !! vous préférez donner l'argent à vos potes analphabétes de la mafia de l'import import !!! des milliards de dollars !!

payezcorrectement les médecins et spécialistes , offrez leur des conditions de travail honnorables et adéquates , traitez les avec respect
et ils iront bosser méme à tombouctou au mali .. !!!

Aggour
01/06/2011, 18h40
ya qu un mot qui me vient a la bouche
ingratitude

ainsi soit il
une solution radicale s impose
mettre a tam l ecole de medecine
__________________

Oui Tam, la capitale de la medecine.
Que ceux qui veulent etre medecin aillent á Tam.
Tous les diplomés du pays font un service civil, d'une manière ou d'une autre,y'en a qui font en plus le service militaire, pourquoi pas les médecins?
Se prennent ils déja pour Dr House?
Khdem bledek ya t'bib ou berkana mel ...........

PremierJour
01/06/2011, 18h49
Se prennent ils déja pour Dr House?
Khdem bledek ya t'bib ou berkana mel ...........

Parce que ce n'est pas pour l'interet du Bled que ces médecins résidents se révoltent ?

Aggour
01/06/2011, 19h21
Non , c'est juste pour leur égoisme et leur manque d'altruisme.
Normalement, le service civil est de 10 ans , 5ans dans les Douars d'algérie du nord et 5 ans dans le sud.
Les gens souffrent de tous les cancers du monde et monsieur fait la fine bouche pour les soigner. je me demande á qoui servent ses dix ans d'étude aprés le bac payées par le trésor public.
Donnons les chiffres des morts par le cancer , les drames dûs aux maladies psychique et psychologiques, les maladies génétiques et para psycho et monsieur ou mademoiselle fait la gueule par cequ'on l'envoie á Adrar, tougourt ou el oued.
Bezzef tfermidj chouia khedma

Neutrino
01/06/2011, 19h30
Tous les diplomés du pays font un service civil, d'une manière ou d'une autre,y'en a qui font en plus le service militaire, pourquoi pas les médecins?

c'est pas vrai. menteur. les médecins se tapent le service civil EN PLUS du service militaire qui concerne tous les diplômés. Le service civil c'est de la démagogie.

Khdem bledek ya t'bib ou berkana mel ..

va dire ça à Ouyahia et ses potes de l'import-import. Ils travaillent vachement pour le bled. le Gouvernement Ouyahia est celui qui fait fondre les devises du pétrole comme du beurre grâce à une politique d'importation massive et d'es projets bidons aux coûts faramineux dont le but principal est le transfert illicite de devises. qui profitent à ses potes. D'ailleurs, il était question d'un plan de dépenses d'Ouyahia de 286 milliards de dollars d'ici à 2014. Autant dire, la quasi-totalité des réserves de l'Algérie. Le programme, c'était de nous mettre en faillite...

désolé pour le hors sujet. mais Ouyahia est très mal placé pour donner des leçons aux médecins qui ne veulent pas du service civil. la gestion du secteur de la santé par le Gouvernement est tout simplement DESASTREUSE! et la solution n'est pas le service civil.

PremierJour
01/06/2011, 19h51
Non , c'est juste pour leur égoisme et leur manque d'altruisme.
Normalement, le service civil est de 10 ans , 5ans dans les Douars d'algérie du nord et 5 ans dans le sud.
Les gens souffrent de tous les cancers du monde et monsieur fait la fine bouche pour les soigner. je me demande á qoui servent ses dix ans d'étude aprés le bac payées par le trésor public.
Donnons les chiffres des morts par le cancer , les drames dûs aux maladies psychique et psychologiques, les maladies génétiques et para psycho et monsieur ou mademoiselle fait la gueule par cequ'on l'envoie á Adrar, tougourt ou el oued.
Bezzef tfermidj chouia khedma

Ton intervention est marrante " Aggour " , je suis certaine que si t'etais a leur place tu ferais plus , tu menaceras même de faire exploser le ministère de l'enseignement Lol ....
Tu sais ? Un médecin n'est pas un charlatan , Pour prendre en charge ces cancéreux que tu Cites ,Il aura besoin de médicaments, d'une unité de soins ; de l'aide etc etc

Notre systéme se soucis peut de la qualité de prise en charge des malades , Pour lui cette prise en charge se limite a Placer les médecins un peu partout sans leur donner le minimum de moyens pour pouvoir travailler dignement et avant ça iL s'en fou éperdument de la qualité de leur formation

Penses tu que ces médecins qui partent dans le fin fond du sud ou ailleurs juste aprés avoir eu leurs diplômes de spécialistes sont réellement capables de prendre en charge correctement leurs malades ? Bien sur que Non , dans la majorité des cas ils ne font que les orienter dans les grands hopitaux ou il ya UN PEU plus de MOYENS

Imagines toi dans une région coupée du monde, armé de ta blouse blanche et de ta bonne volonté ,Tu reçois une urgence ou quelqu'un chez qui tu suspectes un cancer , Pour le prendre en charge tu auras besoin de l'explorer (demander des bilans sanguins , des radio etc ) , tout ça tu ne l'a pas au sud et même si tu arrives a faire ton diagnostic , pourras tu le traiter ? Bien sur que non et la liste des causes est longue et n'est pas le sujet de notre débat

Moi J'aimerai juste dire que ce systéme est intelligent , il s'est contenté pour régler ce problème de diffuser des messages haineux à l'egard des médecins en les faisant passer pour des criminels et pour des tueurs aux yeux de la population ....Bravo

Aggour
01/06/2011, 19h52
La place du medecin est parmi les malades, la place de l'Agronome dans le milieu rural, l'ingénieur dans les usine, le banquier dans les banques et aini de suite.....
Le lieu du travail est où sont les besoins du marché, ca va , fhemt?
Ceux qui ne font pas de service civil, doivent etre radiés de l'ordre des médecins. Qu'ils ouvrent un cabinet de Roqqia.

Aggour
01/06/2011, 20h01
dans la majorité des cas ils ne font que les orienter dans les grands hopitaux ou il ya UN PEU plus de MOYENS

Justement, ne serait ce que pour les orienter, il faut qu'ils soient auprés d'eux, c'est la moindre des choses, imagines les malades et mal orientés.

PremierJour
01/06/2011, 20h08
Justement, ne serait ce que pour les orienter, il faut qu'ils soient auprés d'eux, c'est la moindre des choses, imagines les malades et mal orientés.

Et penses tu que ça régle le probléme ?

je ne te souhaiterai pas etre a la place de ce malade ou la pére (souvent un pauvre malheureux )qui amène son fils ou sa femme a 3h du matin parce qu'il ou elle est sérieusement malade et a qui ont dit "vs devez la prendre EN URGENCE ds un grand hoiptal si non vs risquez de le ou la perdre , Nous on sait c'est quoi sa plainte mais on n'a pas les moyens pour Y remédier

Dis amine ;)

Cookies