PDA

Voir la version complète : Passeport et carte d’identité: La fin de l’ère Zerhouni


Zacmako
01/06/2011, 08h10
Passeport et carte d’identité
La fin de l’ère Zerhouni

Le ministère de l’Intérieur a annoncé par le biais d’un communiqué rendu public hier l’allègement du dossier de renouvellement du passeport et de la carte nationale d’identité. Le certificat de nationalité n’est plus demandé.
Désormais, la présentation d’un acte de naissance du père ou de la mère, ou à défaut l’acte de décès de l’un des deux parents suffit pour toute opération de renouvellement.





A cela s’ajoute la présentation de la carte nationale d’identité ou du passeport arrivés à expiration. Le certificat de nationalité reste, cependant, exigé pour les nouvelles demandes de carte d’identité ou de passeport. Ainsi sa suppression dans les opérations de renouvellement va forcément permettre aux demandeurs de gagner du temps et de l’énergie, et aux agents préposés aux guichets des tribunaux d’être moins débordés.
Le ministère a également revu le formulaire de demande en le ramenant à sa juste valeur. Ainsi, au lieu des douze pages conçues et imposées par l’ancien ministre Yazid Zerhouni, le nouveau formulaire est d’une seule feuille imprimée en recto verso.


Ce formulaire est simple et facile à remplir. Il est demandé de transcrire les éléments d’identité du demandeur (nom, prénom, date et lieu de naissance…), ceux du père et de la mère. Le formulaire est accompagné de deux annexes : l’une destinée aux personnes mariées, l’autre aux enfants mineurs ayant un tuteur légal autre que ses parents.
Ces mesures d’allègement ne sont pas les premières du genre. En juin 2010, Daho Ould Kablia, alors nouveau ministre de l’Intérieur en remplacement de Yazid Zerhouni, nommé vice-Premier ministre, avait annoncé une série d’allègements du lourd dossier administratif exigé dans le cadre de la mise en œuvre du passeport et de la carte d’identité biométrique, projet ayant été finalement retardé pour des «raisons techniques».

L’allègement de la procédure d’obtention du passeport biométrique et de la carte nationale d’identité s’est en effet traduit par la réduction du nombre de documents administratifs exigé dans le dossier de demande.
«Les documents que devaient contenir le dossier d’obtention du passeport biométrique au nombre de 12 ont été réduits à 5, à savoir notamment l’extrait de naissance12S, le certificat de résidence et la carte de groupage», avait déclaré Ould Kablia le 10 juin 2010. Aussi, a été supprimée l’exigence de garant d’école, de l’armée, de collègue de travail ou de répondant. Le désormais ancien formulaire comporte plusieurs espaces à remplir sur notamment la profession et l’employeur du demandeur, le parcours scolaire et universitaire complet.
Il y avait également un feuillet sur le père, un autre sur la mère du requérant, et un autre feuillet sur le «répondant», soit une personne qui «confirme votre identité et vous connaît depuis au moins deux ans». A titre d’exemple, les hommes ayant effectué leur service national avaient à indiquer comme «référence», les noms, adresses et téléphones de plusieurs «camarades du même contingent», avec si possible leur e-mail.


Cette procédure à la fois complexe et étonnante de par la masse d’informations exigées sur la personne demandeuse avait suscité une vive polémique et la colère des citoyens. En décidant d’alléger encore davantage la procédure pour ceux qui renouvellent leur passeport ou carte d’identité, le gouvernement semble vouloir «couper» avec la triste ère de Zerhouni, lequel avait réussi à alourdir davantage la machine bureaucratique existante.
Dans ce contexte de révoltes arabes, le gouvernement cherche ainsi par tous les moyens à apaiser les esprits en limitant un tant soit peu les tracasseries bureaucratiques.
El Watan

hben
01/06/2011, 09h12
Cette procédure à la fois complexe et étonnante de par la masse d’informations exigées sur la personne demandeuse avait suscité une vive polémique et la colère des citoyens
Encore une preuve si besoin est de la faillite du système qui gouverne ce pays depuis 50 ans!
Même pas foutu normaliser la formalité de délivrance des deux principales pièces d'identité qui font "le citoyen"!!!

RoboCop
01/06/2011, 17h19
Formulaire à 12 pages, acte de naissance 12S, garant, nationalité... Déjà que pour obtenir un document, il faut une autre armada de documents, comme si que les Algériens n’ont que ça à faire, la cerise sur le gâteau, c'est la montagne qui a accouché d'une souris, toute cette gesticulation pour remettre à une date ultérieure, la délivrance des passeports et des cartes nationales d'identité biométriques à une date ultérieure, comme il a dit l’autre : "Le syndrome de la ligne bleue".

hben
01/06/2011, 19h15
Chronique (Mercredi 01 Juin 2011)

Dur d’être algérien !
Par : Mustapha Hammouche

Il était temps ! De supprimer le certificat de nationalité du dossier de pièces d’identité et de voyage.
Temps pour les autorités de reconnaître que ce n’est pas en infligeant la galère de la reconstitution de leur arbre généalogique aux Algériens qu’on peut compenser le sous-développement administratif de l’État. En cinquante ans d’Indépendance, on en est à réécrire les vieux registres des “matrices”, comme à l’ère des “khodjas” avec l’art de la calligraphie en moins.
Des citoyens n’arrivent plus à prouver leur algérianité parce qu’ils n’ont pas bougé de leurs douars depuis des millénaires et que les registres des chefs-lieux de commune ont simplement pourri du fait de leurs conditions d’archivage ou, parce qu’entre-temps, ils avaient oublié l’exacte date de décès d’un grand-père, mort trop jeune de peste. Si seulement la rigueur de la reconstitution généalogique était sérieuse et s’imposait à tous. On n’aurait au moins pas eu un Président qui, après avoir sévi contre nous des années, nous révèle, un demi-siècle plus tard, qu’il était du pays voisin. Et que, finalement, longtemps après l’Indépendance officielle, nous n’étions pas encore gouvernés par un Algérien.
Si les mêmes parcours du combattant bureaucratique étaient imposés à certains joueurs de l’équipe nationale de football, il n’est pas sûr qu’elle aurait disposé de certains de ses indispensables titulaires actuels. Ou alors, il eut fallu que la loi disposât qu’il faille avoir un père et un grand né en Algérie ou… savoir jouer au foot à un niveau international pour avoir droit au passeport national. Mais, peut-être, qu’en ce domaine, on devrait retenir la leçon Ben Bella : d’ici que des joueurs de l’équipe nationale ne commencent à nous apprendre que, finalement, ils n’étaient algériens que pour jouer dans une sélection nationale…
D’ailleurs, c’était en toute illégalité que la galère administrative nous était imposée, puisque la loi stipule qu’il suffit d’être né de père algérien ou de mère algérienne pour avoir droit à leur nationalité.
Il y avait même une paradoxale ségrégation dans cette histoire de certificat de nationalité : il n’est pas exigé de ceux qui demandent leurs papiers d’identité dans un consulat mais obligatoire pour les papiers établis dans une daïra ! On sent la démarche empressée envers la “communauté nationale”, d’un côté, et la rigueur bureaucratique contraignante appliquée au citoyen resté au bled, de l’autre. Ceux qui ont une seconde nationalité obtiennent finalement plus facilement la preuve de leur algérianité que ceux qui se sont contentés de leur nationalité originelle ou n’ont pas décroché une de rechange ! Déjà qu’il a été plus facile d’être reconnu moudjahid parce qu’on a fait la guerre à Paris, Tunis, Oujda, plutôt que dans le maquis local ! Si l’État veut assainir le fichier national de la population, il aurait mieux fait de se donner les moyens humains et méthodologiques de cette entreprise au lieu d’infliger à ses administrés cette espèce de chantage à la pièce d’identité. Apparemment sans résultat, puisqu’il renonce, chaque jour, à un de ces obstacles érigés sur la voie de la miraculeuse identité biométrique.
Dur d’être algérien !

M. H.
Liberté

obladioblada
01/06/2011, 19h39
Youpppppppppppppppiiii :mrgreen:

djamal 2008
01/06/2011, 19h58
Pour moi le but était d'humilier le citoyen et faire en soi qu'il soit soit contrôlé de tous ces mouvements enfin l'asservir dans un plan machiavélique et qu'il dit au revoir à jamais à sa liberté.

Il croyait que Alliot Marie allait être toujours à ses côtés pour le défendre une fois avoir exécuter ses ordres. Parce que finalement ce fut un projet purement français pour les bougnouls que nous sommes à leurs yeux.

Il mourra à Paris ce Zerhouni, je vous garantis.

absente
02/06/2011, 01h16
Ils avaient pas supprimé le 12S aussi à un certain moment?:rolleyes:

bel-court
02/06/2011, 09h24
L'ancienne carte d'identité est la seule carte d'identité falsifiable au monde, je me demande de quel intérêt la garder. Je me souviens quand j'avais visité la Tunisie (un pays qui n'a pas de moyens comme nous) une petite carte d'identité d'une forme d'une carte bancaire et une fois qu'on l'a réclame aux gens contrôlés le policier appelle leur service central pour vérifier sa conformité et si la personne n'est pas recherchée. Chez nous on jette un coup d'oeil sur la moche carte d'identité grande comme un classeur et avec une photo collée dessus comme au 19ème siècle, le policier se contente de regarder la photo et si jamais ta figure ne lui plait pas tu regretteras de ne lui pas avoir plu. On est vachement en retard. Si l'on voulait vraiment lutter contre le terrorisme il fallait déjà les tenir hors d'état de fuire avec un contrôle systématique à travers le registre central.

keazy
02/06/2011, 09h26
Le certificat de nationalité n’est plus demandé.


De n'importe quoi ,meme en france elle n'est plus d'actualité par rapport aux immigrés..je me rappele ma femme s'est presenté pour demander le passeport,on lui a demandé l'acte de naissance de son grand pere...depuis elle n'a plus mis ses pieds au consulat

djamal 2008
02/06/2011, 09h38
Meme au Zimbawe les citoyens porte une CIN numerisee avec une bande magnetique contenant leurs informations.

Diamond
02/06/2011, 09h44
Meme au Zimbawe les citoyens porte une CIN numerisee avec une bande magnetique contenant leurs informations.

Au Yemen aussi, un pays extremement pauvre.

djamal 2008
02/06/2011, 09h51
La difference est que le Zimbabwe a ete independant apres nous, dans les annees 70 et je crois vers le milieu de cette decenie.

RoboCop
02/06/2011, 11h51
Ils avaient pas supprimé le 12S aussi à un certain moment?:rolleyes:
A aucun moment ils l'ont supprimé le 12 S, par contre, l'initiateur du formulaire de demande de passeport à 12 pages dont 6 en Arabe et 6 en Français, je crois, qu'il voulait savoir tout sur les Algériens, c'est un bureaucrate dans le sang.

Dandy
02/06/2011, 15h26
Ah la quête du 12s a permis à beaucoup d'Algériens d'avoir quelques surprises quant à leurs origines (des gens qui se pensaient kabyles et qui découvre un aïeul à Biskra, des gens de Chlef qui se découvrent un grand-père kabyle...etc.):mrgreen:

Il y a aussi des épisodes cocasses : on a demandé à un membre de ma famille, ancien moudjahid de son état, l'acte de naissance de sa grand-mère ! Le mec est né 1937 quand même...ça fait quelques mois qu'il sillonne le territoire national ! Un véritable road movie !

RoboCop
02/06/2011, 15h50
D'après quelques échos, pour obtenir le certificat de nationalité, le tribunal exige l'acte de naissance en copie intégrale (12) de la personne concernée, celui du père et du grand père, ou a défaut s'ils sont décédés la copie intégrale de l'acte de décès de l'un d'eux uniquement, en résumé pour cette situation, ils vous faut votre acte de naissance intégrale, après vous avez le choix de présenter soit l'acte de naissance intégrale même décédé de votre père, ainsi que l'acte de décès intégrale de votre grand père, soit le contraire, en somme ils n'acceptent pas 2 actes de décès à la fois, quitte que vous rameniez l'acte de naissance de Washington.
C'est tant mieux, qu'ils ont supprimé ce document, pour le renouvellement du passeport et de la carte d'identité.

Inata
02/06/2011, 16h04
(des gens qui se pensaient kabyles et qui découvre un aïeul à Biskra, des gens de Chlef qui se découvrent un grand-père kabyle...etc.):mrgreen:


j'ose utiliser un terme qui me portera préjudice, peut être, mais je le dis....comme c'est jouissif.

Depuis le temps que je m'engouffre dans des discussions similaires, il a fallu un formulaire pour lever le voile et na!



Le certificat de nationalité est nécessaire pour une première demande mais pas pour le renouvellement c'est stupide.

Cookies