PDA

Voir la version complète : USA: la Réserve Fédérale prudente...


Neutrino
08/06/2011, 00h35
WASHINGTON (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a reconnu mardi un certain ralentissement de l'économie américaine mais n'a pas révélé si la banque centrale envisageait de nouvelles mesures de soutien à l'économie pour relancer la croissance.

Une série d'indicateurs américains peu encourageants publiés ces dernières semaines, notamment sur le front de l'emploi, ont ravivé l'hypothèse de nouvelles mesures de soutien de la Fed.

"Jusqu'ici, la croissance de l'économie américaine semble plus faible qu'attendu cette année", constate Ben Bernanke dans un discours.

"Plusieurs indicateurs révèlent également un ralentissement sur le marché de l'emploi ces dernières semaines."

Toutefois, il prévoit que l'économie américaine devrait rebondir au second semestre 2011 et que la menace inflationniste ne devrait pas perdurer.

Il a enfin souligné qu'il était urgent de mettre en place un plan crédible de réduction du déficit à long terme, tout en mettant en garde contre des politiques d'austérité drastiques qui pourraient se révéler néfastes pour l'économie.

Selon lui, une consolidation budgétaire brutale à très court terme pourrait être contre-productive en menaçant une reprise déjà fragile.

A la suite de ces déclarations, l'euro a amplifié ses gains face au dollar et Wall Street s'est retournée, clôturant en baisse.

Les Treasuries ont en revanche réagi à la hausse.

Pedro Nicolaci da Costa, Catherine Monin pour le service français

A Wall Street, la volaille (les traders) vend les dollars pour acheter des euros?

La zone euro où les économies se cassent la gueule les une après les autres: France en déficit commercial permanent (depuis des années) Portugal et Grèce sous la tutelle du FMI, taux de chômage record en Espagne et manifestations non stop à Madrid, c'est le début de l'été européen après le printemps arabe..

Apparemment, ils ne sont pas au courant à Wall Street, que l'Euro est aussi moribond que le Dollar... d'ailleurs je crois qu'ils sont dans la même salle de réanimation. La question est de savoir lequel des deux ira au cimetière le premier?

Je crois qu'il y a vraiment urgence à suspendre le flottement de la monnaie américaine... ce serait bien que la volaille des marchés (financiers) arrêtent de faire jou-jou avec la première devise mondiale.

Cookies