PDA

Voir la version complète : Le Maroc en crise continue de capitaux étrangers depuis 2008


mohand-ameziane
12/06/2011, 16h45
Le Maroc est le pays qui a attiré le moins d'Investissement Direct à l'Etranger (IDE) depuis 2008 dans tout le Maghreb. C'est la conclusion de la dernière lettre du Centre Marocain de Conjoncture (CMC) publiée vendredi dernier.
L'étude, basée sur une analyse comparative avec la Tunisie, la Turquie, la Jordanie, l'Egypte et l'Algérie, montre que vu la taille de l'économie nationale et le volume de sa population, le Maroc a drainé un volume des IDE relativement faible, le positionnant parmi les derniers de la liste. Pour cause, les capitaux étrangers qui s'intéressent au Maroc sont plutôt concentrés et focalisés sur un nombre restreint de secteurs.
C'est en effet la France et l'Espagne qui, entre 2000 et 2010, ont été à l'origine de plus de 50% des Investissements directs étrangers. Ces deux partenaires commerciaux du Maroc sont suivis des Emirats Arabes Unis, souligne l'étude.
Au plan sectoriel, ce sont les télécommunications qui ont bénéficié d'une attention particulière des investisseurs étrangers durant la période avec un cumul de 63.65 millions DH. Viennent après les secteurs de l'industrie, de l'immobilier, du tourisme et des banques, qui ont tout de même connu une contraction à partir de 2008, due à la crise économique mondiale. Notons à ce titre que les IDE ont accusé une chute de 39% dans le monde l'année suivante.
Dans l’immobilier, la contraction des capitaux étrangers en 2009 est de 36%, à près de 6 milliards de DH. Le secteur financier et le tourisme ont enregistré 20 et 46% de moins qu’en 2008, à 4 milliards et 3,1 milliards de DH. Le secteur de l’énergie présente d’intéressantes opportunités, mais pour attirer davantage de ressources extérieures, il faudra, selon l'étude, mieux vendre des secteurs comme l’agriculture à des sources diversifiées.

Hayin Fadi

icosium
13/06/2011, 00h09
Et voilà une information qui ne risque pas de plaire à nos amis marocains de FA ;)

kaiser
13/06/2011, 00h19
du moment que ça fat jubiler certains de nos amis algeriens ....

bledard_for_ever
13/06/2011, 17h37
il n y a plus de bijoux de famille à vendre tout simplement

Le prolétaire
13/06/2011, 17h40
Bledard


il n y a plus de bijoux de famille à vendre tout simplement


on fera un crédit parce que on tiens absolument à se developper pas comme certain phylantrope qui donne leurs argent aux Etat unis.


Vue ta frustration tu dois surment faire parti de ces algériens qui n'ont pas acces au mariage, Que dieu vous viennent en aide

bledard_for_ever
13/06/2011, 18h03
on fera un crédit parce que on tiens absolument à se developper pas comme certain phylantrope qui donne leurs argent aux Etat unis.

Pour l'instant c'est des dons et autres prêts philanthropiques:)

mediteraneo
13/06/2011, 18h06
had chi illi 3ta allah.. on n'a pas de pétrole.. on est obligé de bosser.. emprunter et rembourser.. si t'as une autre solution éclaire nous stp.. on te sera très reconnaissant..

soufiane_doujda
13/06/2011, 19h13
Ce sera intéressant que les connaisseurs en économie du Maghreb nous expliquent pourquoi le maroc a attiré moins d'IDE comparé aux autres pays du Maghreb+egypte et turquie, c'est plus constructive que de se lancer dans les gamineries maroco algérienne habituelles ici ....

Cell
13/06/2011, 19h20
Ce sera intéressant que les connaisseurs en économie du Maghreb nous expliquent pourquoi le maroc a attiré moins d'IDE comparé aux autres pays du Maghreb+egypte et turquie, c'est plus constructive que de se lancer dans les gamineries maroco algérienne habituelles ici ....

ben tout simplement parce que les principaux partenaire du maroc sont eux meme en période de crise , la france sombre dans le chomage , l'epagne attend les sous du FMI , et les émirats arabes unis , qui avaient lancé beaucoup de projet ont du leur mettre un coup d'arret quand Dubai a faillit déclarer Faillite .

bledard_for_ever
13/06/2011, 19h23
Ce sera intéressant que les connaisseurs en économie du Maghreb nous expliquent pourquoi le maroc a attiré moins d'IDE comparé aux autres pays du Maghreb+egypte et turquie

Bonne remarque soufaine oujda.

Car petit marché, petit PIB, pas assez de qualification ... etc

absent
13/06/2011, 19h34
Ce sera intéressant que les connaisseurs en économie du Maghreb nous expliquent pourquoi le maroc a attiré moins d'IDE comparé aux autres pays du Maghreb+egypte et turquie, c'est plus constructive que de se lancer dans les gamineries maroco algérienne habituelles ici ....


tu commence à poser les bonnes questions soufiane ;)

samarkand777
13/06/2011, 19h59
le maroc souffre de la crise en europe qui est son premier partenaire et investisseur surtout la france et l'espagne.

2 des pays les plus touchés(surtout espagne)

beaucoup de projets sont remis a demain ou annulés.

cela repartira mais c'est pas bon de dépendre de l'europe car c'est la zone dans le monde ou la croissance est la plus faible.

samarkand777
13/06/2011, 22h40
oui mais le maroc a su diversifier son économie.certe faible mais c'est déja ca.

zmigri
13/06/2011, 23h06
oui le maroc possède l'économie la plus diversifiée du maghreb avec la tunisie c'est connu.
le handicap du maroc est son faible revenu par habitant. espérons qu'il va le ramener au niveau de ses proches voisins.
L' algérie a besoin d'un maroc performant économiquement qui va la pousser à plus de réformes et en même temps utiliser son potentiel énorme qui lui fait défaut.
Une économie diversifiée qq soit son poids est mieux qu'une économie qui repose sur une seule matière et un seul secteur.

nacer-eddine06
13/06/2011, 23h12
le baril de petrole sera de plus en plus cher

les capitaux iront aux vietnam birmanie laos Cambodge
Une économie diversifiée qq soit son poids est mieux qu'une économie qui repose sur une seule matière et un seul secteur.
faux

jawzia
13/06/2011, 23h23
oui le maroc possède l'économie la plus diversifiée du maghreb avec la tunisie c'est connu.
Est ce qu'une économie "divesifiée" diversifie les origines de la croissance ?

Dans une édition de Mai 2011, l'OCDE fait le constat suivant :


http://i1123.photobucket.com/albums/l554/jawzia1/pibag.jpg

icosium
13/06/2011, 23h41
Ce sera intéressant que les connaisseurs en économie du Maghreb nous expliquent pourquoi le maroc a attiré moins d'IDE comparé aux autres pays du Maghreb+egypte et turquie.

Ce n'est pas la crise financière internationale comme croient certains car un pays comme la Turquie affiche une progression des IDE. D'après le CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce, l’Economie et le Développement), les principales raisons sont les suivantes :

- la justice marocaine demeure lente, incertaine, peu prévisible et pas suffisamment transparente, ce qui met le droit au second plan.

- la corruption : pas de séparation des pouvoirs

- la charte de l’investissement est complètement désuète

- le fisc : système des impôts très compliqué

- le secteur informel (36,4% de l’économie au Maroc)

etc...

bruxelles
13/06/2011, 23h51
Est ce qu'une économie "divesifiée" diversifie les origines de la croissance ?

Dans une édition de Mai 2011, l'OCDE fait le constat suivant :


Le bon point,

C'est que la sécheresse ne rime plus forcément avec avec un taux de croissance négatif.

chinobi
13/06/2011, 23h58
Justement, ton tableau montre que l'économie du Maroc est de plus en plus diversifié. Si pour toi diversifier veut dire "que les sécheresses n'ont aucun impact sur la croissance" tu te trompe. Le bute de la diversification est de diminuer cette impact et le tableau montre que c'est de plus en plus la cas.

samarkand777
14/06/2011, 10h54
exact zmigri, c'est vrai aussi qu'il y a 10/15 ans le maroc faisait + 7% puis -2% l'année suivante(sécheresse) ce n'est plus le cas.

et comme tu dis vaut mieux une économie diversifiée que dépendante d'un seul produit.ca c'est clair

jawzia
14/06/2011, 12h37
exact zmigri, c'est vrai aussi qu'il y a 10/15 ans le maroc faisait + 7% puis -2% l'année suivante(sécheresse) ce n'est plus le cas.
Il fait plus de 8% (quand il pleut) puis 2% l'année d'après. La seule variable entre ces eux années ayant été ... la pluviométrie.

Cookies