PDA

Voir la version complète : Achat par internet sur des sites étrangers : comment ça fonctionne au Maroc


othmane26
13/06/2011, 19h00
Les cartes sont rechargeables à volonté dans la limite du montant de la dotation qui est de 10 000 DH par an. La politique tarifaire varie selon l'établissement.

On l’attendait avec impatience. Depuis janvier 2011, il est légalement possible de réaliser des achats via les sites internet de e-commerce étrangers, et ce, depuis la publication de la circulaire n°1 737 de l’Office des changes qui autorise une dotation de 10 000 DH par an exclusivement dédiée au commerce électronique sur des sites internet étrangers. BMCE Bank, la Société Générale et, plus récemment, le CIH sont les premières à avoir proposé une carte dédiée à cet effet.
Qu’il s’agisse de la carte «e-Pay» de la BMCE Bank, de «My e-c@rd» de la Société Générale ou de la carte «e-shopping» du CIH, le fonctionnement reste plus ou moins identique. Les achats sont possibles sur l’ensemble des sites internet étrangers acceptant les cartes Visa. «La recharge est immédiate en agence. Les 10 000 DH sont rechargés sur la carte à la demande du client et débités de son compte au fur et à mesure des transactions», explique Abdelhak Boumehraz, directeur du pôle en charge du développement au CIH. De plus «le client jouit de l’entière liberté pour charger ou décharger sa carte à travers son compte bancaire», précise Fatima-Zahra Jabri, chef de projets communication à BMCE Bank. Autrement dit, le porteur d’une carte e-commerce peut tout aussi bien charger sa carte d’un montant inférieur à la dotation maximale autorisée. A noter que son compte à vue est débité du montant demandé et c’est un sous-compte spécifique à la carte, lui, qui est chargé.

La partie non utilisée est reversée sur le compte, à la fin de chaque année civile

Autre information à retenir, selon les établissements bancaires, la dotation, si elle n’a pas été utilisée, est soit reversée sur le compte-chèques du client sans qu’aucun frais de gestion ne lui soit débité comme c’est le cas à la BMCE Bank et au CIH, soit renouvelée de manière automatique, comme à la Société Générale.
Finalement, seuls les frais liés à la mise en place de cette carte varient. La cotisation annuelle est de 60 DH HT au CIH, 99 DH TTC à la Société Générale et 110 DH HT à BMCE Bank. Cette dernière n’impute aucun frais supplémentaire sur les transactions réalisées. La Société Générale facture des frais identiques à ceux appliqués sur les transactions internationales, de l’ordre de 15 DH environ pour une transaction de 1 000 DH, alors qu’au CIH les frais sont calculés (en%) en fonction du montant de la transaction.



Anne-Sophie Martin. La Vie éco

LIXUS
13/06/2011, 19h03
En même temps avec 10000DH on va pas loin si on doit rajouter les frais annexes.:mrgreen:

Cookies