PDA

Voir la version complète : Lancement de la production de 17000 unités de sérums à la pharmacie centrale des hôpitaux


jawzia
13/06/2011, 23h04
Lundi 13 juin à 21:11

http://lh3.ggpht.com/-Bs6M0yUyKEc/TEYAenTuR_I/AAAAAAABEoY/WfDH6Y7-HHM/s160-c/pharmacie%252520%2525281%252529.jpg (http://lh3.ggpht.com/-Bs6M0yUyKEc/TEYAenTuR_I/AAAAAAABEoY/WfDH6Y7-HHM/pharmacie%252520%2525281%252529.jpg?imgmax=576)

La pharmacie centrale des hôpitaux a entamé, lundi, la production de 17000 unités de sérums par an pour accompagner les médicaments destinés aux cancéreux. L’Algérie “se passera de l’importation du sérum qui sera produit localement par la pharmacie centrale des hôpitaux et sera disponible sur le marché national durant les six prochains mois”, a souligné le ministre de la Santé, de la population et de la santé hospitalière, M. Djamel Ould Abbes qui a visité lundi trois unités de production de médicaments.

La facture de l’importation de ce sérum s’élève à 450000 euros, un montant qui sera déduit de la facture de l’importation des médicaments, a-t-il précisé, indiquant que ce médicament est actuellement produit par Saïdal et l’unité de production de matériel médical qui produisent, à eux deux, 20000 unités par an.

Ce sérum est prescrit aux cancéreux et permet de réduire ou remédier aux intoxications médicamenteuses. Le ministre a visité l’unité de production de médicaments de l’américain Pfizer dont le personnel est à 100% algérien et qui a été créée dans le cadre du partenariat avec Saïdal (70% pour Pfizer et 30% pour Saïdal).

Dans ce cadre, le directeur des relations générales, Zineddine Mestouri a souligné que Pfizer produit, dans le cadre de ce partenariat, les formules sèches destinées aux maladies chroniques dont la cardiopathie, l’Hypertension artérielle (HTA) et la psychiatrie, selon les besoins du marché national. Les pouvoirs publics ont accordé des facilitations à Pfizer qui lui ont permis de doubler la production, a-t-il précisé.

A l’usine de Prodiphal qui relève du secteur privé, des explications exhaustives ont été fournies au ministre sur les types de médicaments qu’elle produit dans le cadre du partenariat conclu avec 9 firmes étrangères. Le ministre a proposé aux personnes en charge de cette usine d’acquérir les flacons destinés aux médicaments liquides auprès de l’usine d’Oran pour éviter l’importation, exprimant sa disposition à assister le secteur privé qui, a-t-il dit, est complémentaire au secteur public pour augmenter la production et réduire la facture de l’importation.

Il les a également appelé à se rapprocher des firmes américaines pionnières en matière de biotechnologie pour contribuer au lancement de cette technique en Algérie, soulignant la disposition de l’Etat à appuyer les producteurs locaux désirant développer la production et élargir leurs unités pour leur permettre de bénéficier du foncier industriel.

Les ministères de la Santé, de la population et de la santé hospitalière et de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement procèderont, mardi, à la signature d’un décret ministériel portant sur la mise en oeuvre du contrat de partenariat conclu avec les firmes américaines lors du forum des hommes d’affaires algériens et américains tenu la semaine dernière.

jawzia
14/06/2011, 12h45
Ce n'est pas 17000 mais 17 millions d'unités !

Cookies