PDA

Voir la version complète : Referendum : Des anciens soutiens du Mouvement du 20 disent « Oui »


rodmaroc
26/06/2011, 21h15
Ils avaient apporté leur soutien au Mouvement du 20 février et participé à leurs marches pour exiger des réformes politiques. Il n'en va plus de même aujourd'hui. Plusieurs syndicats, figures politiques et hommes d’affaires appellent à voter pour la nouvelle loi fondamentale, alors qu'ils soutenaient, jusqu'à présent, le Mouvement des jeunes, lequel persiste dans son opposition au nouveau texte.

L’Union marocaine du travail (UMT) dirigée par Miloud Moukharik, le député indépendant et homme d’affaires Faouzi Chaâbi, ainsi que le parlementaire du PJD Moustapha Ramid, avaient créé la surprise en participant, dés le 20 février, aux manifestations organisées au Maroc par le Mouvement des jeunes. Le Mouvement continue aujourd’hui à appeler à la protestation car le projet de constitution n'instaure pas de monarchie parlementaire. Ce n’est plus le cas de ses principaux soutiens.
Revendications acquises
L’UMT appelle l’ensemble des salariés à « s’acquitter de leur devoir citoyen en votant oui » parce que le projet de constitution a pris en compte « bon nombre de propositions » de la centrale syndicale « dans les volets des libertés publiques et des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux des travailleurs et travailleuses et des citoyens marocains en général ». Même si des voix contestent la décision de la Commission administrative de l’organisation, cette position officielle illustre l’écart des revendications entre cette centrale syndicale et le Mouvement du 20.
Pour Faouzi Chaabi député indépendant et homme d’affaires, le nouveau texte constitue « une grande avancé » par rapport à l’actuelle constitution. Par conséquent, il faut voter « oui ». Quant au Mouvement des jeunes, il le voit « éparpillé ». Le fils de Miloud Chaâbi commence à prendre ses distances avec le Mouvement, bien qu’il reste très critique à l’égard des partis politiques qui font aujourd’hui de la « récupération ». Moustafa Ramid du PJD reste, pour sa part, solidaire avec les jeunes car ces derniers, comme tout citoyen, ont « le droit d’exprimer leurs revendications ». Pour le député du parti de Benkirane, être opposé au Mouvement, c’est être contre la démocratie. Ramid dit « oui » à la nouvelle constitution mais « reste avec les jeunes ». Selon lui, le texte soumis au référendum populaire, n’est qu’une « étape » vers une prochaine constitution.
Ces « défections » de taille ne semblent pas inquiéter les Jeunes du 20 février. « On respecte leurs décisions, ils ont leur propre lecture », commente Montassir Sakhi, membre du Mouvement. Le jeune activiste ne parle pas de « trahison » mais pense qu’il s’agit là de l’expression de la « démocratie ». La position du Mouvement reste, elle, la même : l’avènement d’une monarchie parlementaire. Le nouveau texte a fait l’objet de longs débats au sein du Mouvement mais n’a pas convaincu.

Par Oumar Baldé

soufiane-oujda
26/06/2011, 21h44
noubir amaoui chef du cdt a dit non a la constitution, l'un des principal syndicats marocains.

Parallèlement voila ce qu’a fait le régime:

- Les présidents des communes ont mis pression sur toutes les associations qui travaillent dans les indh pour mobiliser leurs membres et les gens qui profitent des indh pour voter oui a la constitution, ce qui représente une pression illégale a mon avis.

- le ministère des affaires religieuse lié au roi a poussé les imams de dire aux gens dans la khoutba du joumou3a (hier) de voter oui pour la constitution, ce qui est une erreur grave puisque le champ religieux doit être neutre, le seul but de laisser le champ religieux au roi c'est pour que ca reste neutre non pas pour l'utiliser a des fins politiques!!!!!

BMW
26/06/2011, 22h18
soufian , je vais te dire plus que ça !

Même dans les TV on appel les gens a voter OUI !! et on donnant de l'importance a la nouvelle constitution en montrant les gens dans les rues dire : votant oui pour la constitution !!

Et je vais plus que ça ! il ya de la pub dans les tv pour influencer les gens a voter OUI


Pfff dégoutant

soussi82
26/06/2011, 22h23
noubir amaoui chef du cdt a dit non a la constitution, l'un des principal syndicats marocains.

Soufiane d'Oujda

La CDT n'est plus que l'ombre d'elle même...C'est un ex membre qui t'en parle.

Il est loin le temps où Amaoui faisait sortir les foules .

Personne d'ailleurs n'entend plus parler de lui depuis que l'USFP (avec Youssoufi) à commencé à sortir de l'opposition


Le seul Syndicat capable de faire des nuisances reste l'UMT , or il vote OUI ..

La cdt avec ce boycott essaye de revenir sur la scène sans plus...

soufiane-oujda
26/06/2011, 22h41
S'il avait dit oui a la constitution t'aurai conclue la même chose ??

soussi82
26/06/2011, 23h12
S'il avait dit oui a la constitution t'aurai conclue la même chose ??

Soufiane

Absolument car "fakkidou achayi la you3tih" !!

Car cela aurait été un OUI parmi tant d'autres et la CDT qui cherche à redorer son blason veut appliquer un autre proverbe "Khallef tou3raf".

Une question depuis quand tu n'as plus entendu parler de Amaoui ???

oukil salah
26/06/2011, 23h18
si ils disent pas oui , ils vont garder l'ancienne constitutuon qui est pire

jawzia
26/06/2011, 23h35
Des anciens soutiens du Mouvement du 20 disent « Oui » (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?p=3540002#post3540002)
Serait ce lié l'appel de la zaouia Boudchichia ?

soufiane-oujda
26/06/2011, 23h40
soussi82
Absolument car "fakkidou achayi la you3tih" !!

Car cela aurait été un OUI parmi tant d'autres et la CDT qui cherche à redorer son blason veut appliquer un autre proverbe "Khallef tou3raf".

Une question depuis quand tu n'as plus entendu parler de Amaoui ???

Si j'ai donné le nom del amaoui c'étais juste pour dire qu'il n'y a pas que des noms du 20 février qui ont changé d'avis, mais on a un mouvement dans l'autre sens aussi ... Sinon al amaoui lui même n'est pas un démocrate je confirme cela.

On a un mekhzen qui cherche par touts les moyens de faire voter le maximum de gens OUI pour la constitution, je crois que ce sera une perte au maroc s'il y arrive, il faudra un certain pourcentage non négligeable qui vote NON , parce que ce pourcentage qui votera non c'est lui qui s'occupera de critiquer les dérapages du système si cette constitution passe, c'est la seule garantie de la réussite des réformes.

soussi82
26/06/2011, 23h46
il faudra un certain pourcentage non négligeable qui vote NON ,

Soufiane

Difficile quand on demande le boycott et le rejet de tout en bloc..

rodmaroc
26/06/2011, 23h51
parce que ce pourcentage qui votera non c'est lui qui s'occupera de critiquer les dérapages du système si cette constitution passe, c'est la seule garantie de la réussite des réformes.
Moi je pense que c'est le taux de participation aux prochaines législatives qui va nous donner un bon indicateur sur la confiance qu'ont les marocains dans le système politique et dans les partis....lors des élections de 2007 on a eu un taux de participation ridicule de 40%...ca veut dire que 3 citoyen sur 5 en age de voter ne le font pas....c'est problématique.

soufiane-oujda
27/06/2011, 00h43
soussi82
Difficile quand on demande le boycott et le rejet de tout en bloc..

C'est vrai, c'est l'une des erreurs qu'a commis le 20 février parmi d'autres, il fallait qu'ils poussent les gens a voter NON a la constitution non pas pour un boycotte, le faite de voter non c'est constructive ce sera un début de construction de vraie vie citoyenne au maroc, le boycotte par contre est destructeur ...

Amon avis c'est une erreur, si le 20 février ont manifester pour le NON, même si la constitution passe, le 20 février se transformera en opposition qui contrôle l'après réforme, en cas de dérapage politique, judiciaire, en droits de l'homme etc ils mettrons la pression sur le régime pour régler la donne.

Cookies