PDA

Voir la version complète : Libye – La fin des sarkorinades ?


TAGHITI
27/06/2011, 09h42
L’Afrique dit non aux meurtriers de l’Otan. Mais, est-ce enfin la fin de cette guerre inique qu’on ne peut faire qu’en Afrique ? L’Afrique peut-elle peser face aux tueries de l’Otan ? Ce sont des questions qui se posent aujourd’hui face aux excès de l’Alliance atlantique qui s’ingère honteusement dans les affaires africaines pour la survie occidentale en voulant s’accaparer le pétrole libyen par la force puisque ce produit est nationalisé en Libye. Un pays attaqué pour des prétextes fallacieux. Cette ingérence doit s’arrêter.
Réuni à Prétoria en Afrique du sud, l’Union africaine a réclamé une nouvelle fois dimanche un « cessez-le-feu immédiat » et « l’arrêt des bombardements de l’OTAN » en Libye pour permettre le lancement d’un processus de négociations auquel le colonel Kadhafi a accepté de ne pas participer. Cette nouvelle volonté du guide libyen qui depuis accepte un processus de paix en acceptant toujours cette idée met à mal les va-t-en-guerre qui veulent par tous les moyens en finir avec lui pour ne pas perdre la face alors qu’ils s’enlisent durablement dans cette guerre de recolonisation de l’Afrique.
Jacob Zuma le président sud-africain a rappelé que l’objectif de la résolution 1973 de l’ONU stipulant l’intervention militaire étrangère en Libye « n’était pas d’autoriser une campagne pour un changement de régime ou un assassinat politique » du colonel Kadhafi. Dans sa déclaration, il a précisé que la solution au règlement de ce conflit « doit être politique et repose dans les mains du peuple libyen « . Mais, Sarkozy et ses pairs occidentaux après ce désaveux et leur violation flagrante de la résolution onusienne accepteront-ils de retirer leurs troupes assoiffées de sang ?
La Libye est finalement le seul pays où l’ONU n’oeuvre pas pour la paix. Quelles sont réellement les idées inavouées de Sarkozy and Co et leurs soldats de l’apocalypse ? Déstabiliser-violer-voler. Ce triptyque les a toujours guidé. Après avoir sous-estimé la résistance de Mouammar Kadhafi dont ils veulent le départ par on ne sait qu’elle idéologie et règles et figures imposées, les Européens se rendent à l’évidence. Selon une source bien informée, l’Elysée se retrouve coincé et les regrets ne sont pas loin. Comment Sarkozy a-t-il pu écouter les salmigondis d’un soi-disant philosophe et écrivain décati ?
La précipitation est mauvaise conseillère. Kadhafi prouve qu’il n’est pas, mais pas du tout, illégitime. Après 4 mois de conflit, si c’était faux, ça se saurait. Allons au referendum ou à des élections et vous verrez. C’est le spectre des Européens et des renégats de Benghazi. Ces derniers savent qu’ils payeront au prix fort leur inconsistance parce qu’ils seront désavoués. Vouloir que les Kadhafi aillent en exil alors qu’ils n’ont pas provoquer le chaos actuel est l’ultime syncrétisme pour se sortir d’affaire. Ce genre de subterfuge ne peut plus marcher. La peur, réelle, est de voir le peuple libyen pris en otage par l’Otan et les félons libyens et africains, plébisciter leur vieux leader Mouammar Kadhafi.
Publié le27 juin 2011 par Allain Jules

salim28
27/06/2011, 10h02
Rien à ajouter . Tout est dit .

oudjda
27/06/2011, 10h43
merci pour cet article qui ne fait que rajouter a ma haine envers sarkozy, les sioniste et leurs collaborateurs et dire qu'ils sont parmis nous.

si l'afrique arrive a faire respecter sa voix on peut dire qu'enfin ya de l'espoir mais je doute fort ,

traks
27/06/2011, 13h08
Kadhafi prouve qu’il n’est pas, mais pas du tout, illégitime. Après 4 mois de conflit, si c’était faux, ça se saurait.
l'argument de la mort qui tue ....articles a la vas comme je te pousse , ineptie sur ineptie ......et au bout ta une dob , mais bon y'en a qui aime apparemment :11:

marok1
27/06/2011, 13h22
Déstabiliser-violer-voler.

C'est aussi le crédo des troupes de Khaddafi, non ?

L'Otan doit certes déclarer le cessez-le-feu et pousser à une solution politique lybio-lybienne, mais de là à faire passer Mouammar pour une victime de l'impérialisme sioniste...

Cookies