PDA

Voir la version complète : L’accord de pêche avec le maroc est bloqué


Page : [1] 2

nacer-eddine06
27/06/2011, 16h28
Par Anne Eckstein | vendredi 24 juin 2011

Les Vingt-sept, réunis au sein du Comité des représentants permanents le 22 juin, n’ont toujours pas pu finaliser l’accord de pêche qui lie le Maroc à l’Union européenne. En cause, toujours les dispositions relatives aux eaux territoriales du Sahara occidental. Faute de majorité qualifiée, l’accord n’a pu être avalisé. Ceux négociés avec les Seychelles et Sao Tomé ont, en revanche, reçu le feu vert du Parlement européen le 23 juin.

Paraphé en février 2011, le nouvel accord de pêche qui lie l’UE et le Maroc est prévu pour un an et sa mise en œuvre à titre provisoire expire en août 2011. Il ressemble au précédent et propose un « carry over » des possibilités de pêche (ou report, avec ajustement sur base d’un avis scientifique). Une nouvelle disposition impose au Maroc de faire rapport, un mois avant l’expiration du protocole, sur l’utilisation des fonds européens.

La souveraineté marocaine sur le Sahara occidental n’étant pas reconnue au niveau international, l’UE avait demandé en 2010, aux autorités marocaines des informations concernant l’impact de l’accord et le respect des droits des populations de cette région, informations qui ne lui sont parvenues que fin décembre 2010. La Commission a rappelé aux Etats membres que le Maroc avait accepté de fournir les informations demandées alors que rien, au titre du précédent accord, ne l’y obligeait. Selon ces informations, les fonds européens ont, entre autres, permis la création d’emplois au Sahara occidental. Pour autant, les Etats membres ne sont pas convaincus. Certains restent réservés et demandent plus de temps pour étudier les informations et propositions de la Commission, d’autres attendent que leur parlement national se prononce mais ont un a priori négatif (Danemark). D’autres encore (Royaume-Uni) annoncent qu’ils s’abstiendront. France et Espagne, directement concernés, soulignent, eux, que le temps presse et que le Conseil ayant obtenu les informations demandées doit se montrer cohérent et approuver l’accord.
Source : Europolitique

nacer-eddine06
27/06/2011, 16h30
LE DANEMARK RÉÏTÈRE SON VOTE CONTRE LA PÊCHE EUROPÉENNE AU SAHARA OCCIDENTAL


Copenhague, 24 juin 2011 (SPS).- Dans un débat au sein du Comité de l'UE au parlement danois, tenu le 23 Juin, le Ministre de l'Alimentation, Henrik Høegh a déclaré que le Danemark votera non, tant que le Maroc ne présente pas plus d'informations sur les bénéfices apportés par cet accord au peuple du Sahara occidental, rapporte Western Sahara Ressources Watch dans une dépêche diffusé le 23 juin.
Dans un débat visant à donner au gouvernement danois l'autorisation de voter non à l'accord, le ministre Høegh a ajouté : « Notre préoccupation est toujours la question concernant recevoir des informations sur les bénéfices pour la population locale du Sahara occidental. Nous n'avons reçu aucune information claire de la Commission".
"La Commission va probablement prétendre que certaines initiaitives ont été prises au Sahara occidental, et que ça bouge dans la bonne direction. Cependant, la position danoise est toujours que, jusqu'à aujourd'hui, nous n’avons pas encore reçu d'informations suffisantes et claires du Maroc concernant la question sur les bénéfices de la population locale de l’accord. Par conséquent, à mon avis, le Danemark ne peut pas appuyer l'approbation formelle. Généralement, il s'agit d'un sujet dans lequel nous essayons de faire pression sur la pression sur la Commission, afin qu'elle suive les principes généraux de l'accord de partenariat », reïtère le ministre du Parti Libéral.
Le Danemark a aussi voté contre la poursuite des négociations en Février.
Le président du Comité UE a noté que tous les parlementaires qui ont pris part au débat, ont accepté la position du gouvernement danois de s'opposer à l'accord, et le gouvernement a donc eu le feu vert vert de le faire.
Une grande partie du débat a eu lieu autour du manque de transparence du rapport d'évaluation que l'UE a commandé sur l'ancien accord de pêche de 4 ans. Le rapport a révélé que l'accord est à la fois écologiquement destructeur, et il est l’ accord de pêche le moins viable financièrement conlcu par l'UE.
"Il est profondément profondément étrange que les rapports d'évaluation doivent être aussi confidentiels. Nous ne pouvons guère faire usage de ces évaluations dans un débat public tant qu’il y a autant de secret autour d'elles. Au Parlement européen, les évaluations sont tellement confidentiels qu’elles ne peuvent être vues que dans une salle verrouillée, après avoir laissé les téléphones portables dehors ", a déclaré Per Clausen de l'Alliance Rouge-Verte.
"L'évaluation de l'ancien accord de pêche, qui pourait avoir un impact sur la façon dont on pourrait évaluer une nouvelle convention, n'a été présenté qu’en français, et avec seulement un résumé de 2 pages en anglais. Ce n'est pas suffisant», at-il dit.
"Je pensais que l'UE a dépense beaucoup d’argent en traductions, mais ce n'est évidemment pas le cas", a déclaré le parlementaire social-démocrate Bjarne Laustsen, soulignant qu'il ne comprenait pas un mot du rapport d'évaluation écrit en français.
Pia Olsen Dyhr, du Parti socialiste, a renvoyé à des médias internationaux qui avaient rapporté que les documents d’évaluation de l'UE sur comment la pêche se déroule en violation des conventions centrales de l'ONU. Elle a également souligné que l'évaluation ne couvre pas les aspects des violations du droit international par l'accord.
«Un modèle pour le renouvellement de cet accord serait tout simplement de le faire couvrir les eaux marocaines, et non pas d'autres eaux», a-t-elle ajouté.
Le Parti social libéral (RV) a aussi souligné son soutien à la position du gouvernement.
"Peut-on s'attendre, lorsque le Danemark assume la présidence de l'UE, que toutes les évaluations des accords de partenariat de pêche européenne soient publiées?", s’interroge Clausen.
"Nous avons demandé de la transparence autour de ces rapports, et nous ferons ainsi dans l'avenir", a déclaré le ministre.

LIXUS
27/06/2011, 17h53
Dans un débat au sein du Comité de l'UE au parlement danois, tenu le 23 Juin, le Ministre de l'Alimentation, Henrik Høegh a déclaré que le Danemark votera non, tant que le Maroc ne présente pas plus d'informations sur les bénéfices apportés par cet accord au peuple du Sahara occidental, rapporte Western Sahara Ressources Watch dans une dépêche diffusé le 23 juin.

Maalich s'ils ne signent pas car le poisson est très demandé actuellement. Mais je crois que les Espagnols et les Français vont leur tirer les oreilles.

En fait, le Danemark n'a pas dû digérer ce que les Groenlandais leur ont fait fin 2008 après 300 ans de colonisation. Ils ont fait un premier pas vers l'indépendance et bientôt le Danemark redeviendra un tout petit pays (lire ci-dessous)


Les habitants de ce territoire ont très majoritairement voté en faveur d'un plan d'autonomie vis-à-vis du Danemark.

Le Figaro.fr 26/11/2008

Appelés aux urnes hier dans le cadre d'un référendum, les quelque 39.000 électeurs des 80 villes et villages du Groenland (Inuits) ont décidé, avec une majorité écrasante et sans surprise, de faire avancer leur territoire vers l'indépendance. Selon des résultats officiels définitifs, 75,5% des suffrages exprimés ont voté en faveur d'un régime d'autonomie élargie de cette île de l'Arctique, sous hégémonie danoise depuis près de 300 ans. «Le Groenland a reçu un mandat pour aller plus loin» sur le chemin de l'indépendance, s'est réjoui à la proclamation du résultat Hans Enoksen, le chef du gouvernement local, visiblement ému.

Le nouveau régime, soutenu par Copenhague, prévoit notamment de donner au Groenland le pouvoir sur sa police, ses tribunaux, et ses garde-côtes, et de faire du groenlandais, une langue Inuit, la langue officielle. Il accorde également aux Groenlandais le droit à leurs propres ressources (pétrole, gaz, or, diamants, uranium, zinc, plomb). Le texte soumis à la population proposait au total des transferts de compétence dans 30 domaines. Il entrera en vigueur le 21 juin, jour de la fête nationale du Groenland.

Soir de fête à Nuuk, la capitale


A Nuuk, la capitale, qui abrite le quart de la population, l'émotion était manifeste mardi soir, en particulier sur les visages des plus âgés. Célébrée par des feux d'artifice, et ce avant même les résultats définitifs, la victoire avait des couleurs de fête de l'indépendance pour certains. «Il était temps que l'on recouvre nos droits et liberté volés à nos ancêtres, un peuple de chasseurs libres et fiers dont on a colonisé les terres», estimait ainsi un ancien marin-pêcheur, résumant les frustrations accumulées depuis des générations.
Mais certains, plutôt rares, préféraient exprimer leur déception quant à ce nouveau régime. «Nous n'avons pas les moyens financiers d'assumer les responsabilités rétrocédées par le Danemark. C'est une illusion de croire que les ressources du sous-sol, encore hypothétiques, vont asseoir les bases de notre économie afin de réaliser notre indépendance», regrettait ainsi le président des Démocrates Jens Frederiksen.
S'il ne donne pas pour le moment aux Groenlandais une indépendance totale vis-à-vis du Danemark, le nouveau régime d'autonomie permet toutefois aux habitants de cette île de l'envisager à terme. «C'est une aspiration légitime que d'obtenir l'indépendance, car ce désir est profondément ancré dans l'âme inuite», soulignait le chef du gouvernement, rêvant lui-même d'indépendance, dans un «avenir pas trop lointain».

nacer-eddine06
27/06/2011, 18h12
Mais je crois que les Espagnols et les Français vont leur tirer les oreilles
tu prends le danemark pour le maroc ou quoi
un peu de serieux
et wach djab le groeland dans cette discussion

LIXUS
27/06/2011, 18h21
tu prends le danemark pour le maroc ou quoi

En Europe, malgré tout tu as des pays qui ont un peu plus d'influence que d'autres donc ils suffisent qu'ils mettent la pression et tout s'arrange en coulisses.

et wach djab le groeland dans cette discussion

Juste pour expliquer que les Danois n'avaient pas autant de scrupules pour exploiter les ressources d'un territoire qu'ils colonisent depuis 300 ans et qui n'est même pas dans la continuité territoriale. Il n'y a aucun lien historique avec le Groenland et ils se permettent de donner des leçons aux autres. Vive le Groenland libre.

numidia-4-ever
27/06/2011, 23h19
surprisegift T'es Devin ?

nacer-eddine06
27/06/2011, 23h25
dolby
ces frontieres elles ouvrent ou pas
gallek hillary klinton

Dakhla
28/06/2011, 09h30
Ce n'est pas les danois qui vont mourir de faim si l'accord n'est pas signé car pour eux la mer du nord est leur source principale pour la pêche mais c'est les espagnols qui vont creuver. Rappelez-vous, il y a quelques années lorsque le Maroc n'a pas accépté l'accord avec l'UE, c'était la crise en Espagne, des milliers de pêcheurs étaient au chomage.
Avec la crise economique actuel en Espagne, le gouvernement espagnol ne va pas tolérer une autre crise de la pêche et il va forcer les danois à signer.

Vous allez voir

Taguasouth
28/06/2011, 09h44
Ce n'est pas les danois qui vont mourir de faim si l'accord n'est pas signé car pour eux la mer du nord est leur source principale pour la pêche Les danois defendent leurs interets. Ne sois pas surpris si demain tu liras que l'Algerie importe du fromage danois au lieux du francais:)

Nourman
29/06/2011, 20h02
Reconduction de l’accord de pêche Maroc-UE

Au Maroc, l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne a été reconduit pour 4 ans. En vigueur depuis mars 2007, il courra donc jusqu’en 2015. Cet accord constitue le socle de la relation entre le Royaume et l’UE dans le secteur de la pêche.
Lundi 28 février 2011

riad020
29/06/2011, 20h11
Donc pour les amis algeriens peine perdue , bien que moi j'aurai espéré que cet accord ne soit plus reconduit et nos congres , merlans ,courbines et sardines restent chez nous.

Mounir.
29/06/2011, 20h12
tu as lu le dernier message de nourraja? :lol:

TAGHITI
29/06/2011, 20h16
En vigueur depuis mars 2007, il courra donc jusqu’en 2015

t'es sure? T'es sure d'avoir compris le cadre de cet accort?

Le 25 février 2011, les parties ont convenu de proroger le protocole pour une année supplémentaire, mais cette décision doit encore être ratifiée.

la décision est elle donc déjá ratifiée?

Nourman
29/06/2011, 20h24
oui taghiti c'etait hier

المغرب لمدة عام، بعد أن أعاقت تحفظات بعض الدول الأعضاء ذلك الأسبوع الماضي.
وأفادت مصادر دبلوماسية أوروبية لوكالة (إفي) بأن الاتفاق حظي بموافقة عشرين من الدول الـ27 الأعضاء بالاتحاد ويحظى الآن بأغلبية كافية.
وكان لبعض الدول تحفظات مثل أيرلندا، ولكنها صوتت في النهاية لصالح الاتفاق عقب فحص البيانات المقدمة من قبل بروكسل

TAGHITI
29/06/2011, 20h32
oui taghiti c'etait hier

pour une année et non pour 4 ans comme tu essais de tromper les FAistes!
et encore!

nourraja
Au Maroc, l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne a été reconduit pour 4 ans. En vigueur depuis mars 2007, il courra donc jusqu’en 2015. Cet accord constitue le socle de la relation entre le Royaume et l’UE dans le secteur de la pêche.
Lundi 28 février 2011

Nourman
29/06/2011, 20h47
pour une année et non pour 4 ans comme tu essais de tromper les FAistes!
et encore!



d'abord c'est pas moi ,l'article est de medi1tv,la prochaine fois essaye de googler avant de debuter tes inepties ;)
oui , l'accord c'est pour 4ans ,et le nouveau protocole pour un an

L'accord de pêche entre le Maroc et l'UE est reconduit pour une durée de 4 ans, selon la version marocaine. Les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l'accord qu'ils reconduisent pour une année, dans les mêmes conditions que celui ayant expiré le 27 février 2011.

In extremis, le Maroc et L’Union Européenne ont finalement reconduit l’accord de pêche. Conformément à l’accord signé en 2006 et qui est arrivé à expiration dimanche 27 février 2011, les navires de la communauté européenne peuvent pêcher dans les eux marocaines pour une durée de quatre ans. Cette durée est «renouvelable pour la même période, sauf en cas de dénonciation de la part d’une des parties ». Aussi, les deux partenaires n’ont pas eu à renégocier l’accord. Ils l’ont laissé « courir » pour quatre autres années. De ce côté-là, il n’y a point de nouveauté.

En revanche, le protocole fixant la contrepartie financière, les catégories et les conditions des activités de pêche pour les navires Communautaires dans les zones de pêche marocaines, a été paraphé pour une durée d’une année. Or, le protocole qui a présidé à l’application de l’accord expirant la semaine dernière, avait une durée de vie de quatre ans. C’est ce document qui précise que la contrepartie financière que l’UE doit verser au Maroc est fixée à 36 millions d’euros par an. Une partie de cette manne financière doit, selon le protocole, contribuer, « à concurrence de € 13.500.000 par an au développement et à la mise en œuvre de la politique sectorielle de la pêche au Maroc en vue de l’instauration d’une pêche durable et responsable dans ses eaux ».

Le protocole précise aussi que cette contribution doit être distribuée à hauteur de 4,75 millions d’euros par an à la modernisation et à la mise à niveau de la flotte côtière. Un montant de 1,25 million d’euros par an est alloué au programme d’élimination des filets maillants dérivants. Le reste est affecté, selon le protocole, par le Maroc aux autres composantes de sa politique des pêches, notamment, la recherche scientifique, la restructuration de la pêche artisanale, la mise à niveau des circuits de commercialisation et la promotion de la consommation interne.

L’annonce de la reconduction de l’accord de pêche, tel que signé en 2006, dénote que le ministère de la pêche et l’Union Européenne n’ont pas l’intention de revoir les termes du partenariat. Ce qui laisse perplexe sachant les conditions difficiles que vit le secteur de pêche au Maroc, notamment à travers le surenchérissement énergétique, l’effet de la crise internationale sur l’offre exportable et enfin la situation des stocks des ressources dans les eux marocaines. Précisons que cette accord signé à l’époque de M’Hand Leanser, a soustrait les pêcheries de la poulpe et de la crevette du périmètre de l’accord.

A cela s’ajoute l’absence d’une position claire du Plan Halieutis concernant l’accès de la flotte étrangère à la ressource marocaine. Le plan ne présente aucune analyse sur l’impact de cet accord sur la ressource et l’intérêt du Maroc sur le plan sectoriel (pur) au sujet du maintient de l’accord dans l’état.

Nourman
29/06/2011, 20h51
4 ans ou 1 an ou meme 6 mois on est loin de "l'accord de peche avec le maroc est bloqué";)

TAGHITI
29/06/2011, 20h54
nouraja, tu te rends au moins compte que ton article date du Lundi, 28 Février 2011, ?

tu vois qui raconte des âneries maintenant!

TAGHITI
29/06/2011, 20h56
4 ans ou 1 an ou meme 6 mois on est loin de "l'accord de peche avec le maroc est bloqué"

tu t'enfonces omatehchemch!

on parle d'une décision "sous réserve de ratification"!
Elle est où cette ratification en juin 2011?

Iska
29/06/2011, 21h00
Appelés aux urnes hier dans le cadre d'un référendum, les quelque 39.000 électeurs des 80 villes et villages du Groenland (Inuits) ont décidé, avec une majorité écrasante et sans surprise, de faire avancer leur territoire vers l'indépendance. Selon des résultats officiels définitifs, 75,5% des suffrages exprimés ont voté en faveur d'un régime d'autonomie élargie de cette île de l'Arctique, sous hégémonie danoise depuis près de 300 ans. «Le Groenland a reçu un mandat pour aller plus loin» sur le chemin de l'indépendance, s'est réjoui à la proclamation du résultat Hans Enoksen, le chef du gouvernement local, visiblement ému.



Qu'attend le Maroc pour faire de même avec le peuple sahraoui ?

Nourman
29/06/2011, 21h03
L'accord de pêche entre le Maroc et l'UE est reconduit pour une durée de 4 ans, selon la version marocaine. Les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l'accord qu'ils reconduisent pour une année, dans les mêmes conditions que celui ayant expiré le 27 février 2011.



voila ce qui m'interesse de cette article du 28 et portant j l'ai met en rouge
ta rien compris,ou tu le fait expres :22:

l'accord a etait deja reconduit pour 4ans ,ce qui du protocole
voici l'article qui date d'aujourd'hui

المغرب لمدة عام، بعد أن أعاقت تحفظات بعض الدول الأعضاء ذلك الأسبوع الماضي.
وأفادت مصادر دبلوماسية أوروبية لوكالة (إفي) بأن الاتفاق حظي بموافقة عشرين من الدول الـ27 الأعضاء بالاتحاد ويحظى الآن بأغلبية كافية.
وكان لبعض الدول تحفظات مثل أيرلندا، ولكنها صوتت في النهاية لصالح الاتفاق عقب فحص البيانات المقدمة من قبل بروكسل

TAGHITI
29/06/2011, 21h07
OK, je l'essai comme si je parlais á un gamin de 10 ans:

je commence: imagines d'Oú j'ai la citation suivante:

Le 25 février 2011, les parties ont convenu de proroger le protocole pour une année supplémentaire, mais cette décision doit encore être ratifiée.ton article ne ns apprends rien, tu dis n'aimporte quoi et en totale décalage avec le topic!

Iska
29/06/2011, 21h12
L'accord de pêche entre le Maroc et l'UE est reconduit pour une durée de 4 ans, selon la version marocaine. Les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l'accord qu'ils reconduisent pour une année, dans les mêmes conditions que celui ayant expiré le 27 février 2011.



Nourraja

C'est bien écrit, : " selon la version marocaine ".

Et selon la version europenne"l'accord qu'ils reconduisent pour une année "

Nourman
29/06/2011, 21h12
manquai une phrase dans mon article ;)

اتفقت دول الاتحاد الأوروبي الأربعاء 29 يونيو على تمديد العمل باتفاق الصيد مع
لمغرب لمدة عام، بعد أن أعاقت تحفظات بعض الدول الأعضاء ذلك الأسبوع الماضي.
وأفادت مصادر دبلوماسية أوروبية لوكالة (إفي) بأن الاتفاق حظي بموافقة عشرين من الدول الـ27 الأعضاء بالاتحاد ويحظى الآن بأغلبية كافية.
وكان لبعض الدول تحفظات مثل أيرلندا، ولكنها صوتت في النهاية لصالح الاتفاق عقب فحص البيانات المقدمة من قبل بروكسل
hespress

ca te va ?

Nourman
29/06/2011, 21h21
wach a chikh outre chose



29.06.2011 | 20h59

Les négociations autour de l’accord de pêche Maroc/UE a enfin trouvé une issue aujourd’hui. Vingt Etats membres de l’Union européenne sur 27 se seraient mis d'accord le protocole sur la pêche, qui devrait ainsi être prorogé d’un an. Certains pays qui émettaient des réserves d’ordre socio-économique ont vu leurs craintes s’envoler à la lecture des données présentées par Bruxelles.

http://i.ycdn.org/files/articles/a035339ae2b56c710af44413c7a2220a350.jpg

Pas plus tard que la semaine dernière, l’accord de pêche était encore bloqué dans les rouages de la machine politique de l’Union Européenne (UE). Le protocole sur la pêche entre le Maroc et l’UE, qui avait expiré le 28 février dernier et était prolongé de manière provisoire jusqu’en aout 2011, a été enfin prorogé (http://www.adn.es/internacional/20110629/NWS-0866-UE-Marruecos-Paises-prorrogar-acuerdan.html) pour la durée d’un an aujourd’hui, avec un vote majoritaire. Les ambassadeurs de 20 Etats membres se sont prononcés en faveur du texte, quatre se sont abstenus (dont la Grande Bretagne et la Finlande) et trois ont voté contre le texte, notamment la Suède et les Pays-Bas. Le protocole devrait donc être adopté au prochain Conseil des ministres de l'Agriculture et de la Pêche. Il devra néanmoins être approuvé par le Parlement européen avant d'entrer en vigueur.
Des réserves d’ordre humanitaire
Certains pays comme l’Irlande qui, dans un premier temps, faisaient montre de moult hésitations ont fini par pencher pour la prolongation. Les inquiétudes de ces pays portaient principalement sur les retombées de l’accord sur les populations sahraouies et son impact socio-économique (http://www.algerie-dz.com/articles/details/5773/l-accord-peche-rentable-pour-maroc.html). Les informations présentées par Bruxelles et fournies par le Maroc, sur les retombées financières de l’accord de pêche sur les populations sahraouies ont achevé de convaincre les hésitants. Ces derniers, avaient demandé plus de temps pour étudier le dossier, vu qu’ils n’étaient pas directement impliqués. L’Espagne, appuyée par la France a vivement soutenue la prolongation, vu qu’elle est la principale bénéficiaire. Sur les 110 bateaux pêchant au large du Maroc 101 navires sont espagnols.
Les nouveautés de l’accord
Avec un ajustement sur la base d’un avis scientifique (http://www.leconomiste.com/article/884670-accord-de-peche-marocuebrla-prolongation-pas-encore-acquisebride-notre-correspondant-), le nouveau protocole n’est pas si différent du précédent. Une nouvelle clause est également adoptée, astreignant le Maroc à fournir des informations quant à l’utilisation des fonds versés par l’UE dans le cadre de cet accord bilatéral. Le Maroc délivre 119 licences pour la flotte européenne. Des frais supplémentaires sont exigés pour certaines espèces comme l'anchois, le maquereau ou encore le hareng.
********

Iska
29/06/2011, 21h24
été enfin prorogé (http://www.adn.es/internacional/20110629/NWS-0866-UE-Marruecos-Paises-prorrogar-acuerdan.html) pour la durée d’un an aujourd’hui,

pourquoi tu as sorti 4 ans ?

Rak tat3alam takdab ?

Nourman
29/06/2011, 21h29
pourquoi tu as sorti 4 ans ?

Rak tat3alam takdab ?
:22::mur:
L'accord de pêche entre le Maroc et l'UE est reconduit pour une durée de 4 ans, selon la version marocaine. Les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l'accord qu'ils reconduisent pour une année, dans les mêmes conditions que celui ayant expiré le 27 février 2011.

Iska
29/06/2011, 21h33
L'accord de pêche entre le Maroc et l'UE est reconduit pour une durée de 4 ans, selon la version marocaine. Les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l'accord qu'ils reconduisent pour une année, dans les mêmes conditions que celui ayant expiré le 27 février 2011.

c'est selon la version marocaine............

Mounir.
29/06/2011, 21h35
pkoi tu te casses la tete? ;) l info est la en arabe en francais wakha tjibha en japonais bnadem dayer lih lmaghirb la7la9em! allah i3fou

Iska
29/06/2011, 21h42
Pas plus tard que la semaine dernière, l’accord de pêche était encore bloqué dans les rouages de la machine politique de l’Union Européenne (UE). Le protocole sur la pêche entre le Maroc et l’UE, qui avait expiré le 28 février dernier et était prolongé de manière provisoire jusqu’en aout 2011, a été enfin prorogé (http://www.adn.es/internacional/20110629/NWS-0866-UE-Marruecos-Paises-prorrogar-acuerdan.html) pour la durée d’un an aujourd’hui, avec un vote majoritaire. Les ambassadeurs de 20 Etats membres se sont prononcés en faveur du texte, quatre se sont abstenus (dont la Grande Bretagne et la Finlande) et trois ont voté contre le texte, notamment la Suède et les Pays-Bas. Le protocole devrait donc être adopté au prochain Conseil des ministres de l'Agriculture et de la Pêche. Il devra néanmoins être approuvé par le Parlement européen avant d'entrer en vigueur.


Je ne vois toujours pas 4 ans.

Il devra d'abord être approuve par le Parlement Europeen.

Donc rien n'est encore fait .

Cookies