PDA

Voir la version complète : Hachemi à la tête de la MAP


goud
27/06/2011, 21h49
A l'instant même Khalil HACHEMI IDRISSI, directeur de publication et de rédaction d'. Aujourd'hui Le Maroc est placé à la tête de la MAP

http://www.aujourdhui.ma/alm_images/KHI-1613.jpg

azouz75
27/06/2011, 22h04
à lui seul , il peut remplacer toutes les équipes de la MAP.

ça va être chaud ;)

houari16
27/06/2011, 22h42
A l'instant même Khalil HACHEMI IDRISSI, directeur de publication et de rédaction d'. Aujourd'hui Le Maroc est placé à la tête de la MAP il avait mérité cette promotion , M.le spécialiste de l intox anti-algerien

Bravo ! le Makhzen ...tu t enfonce de plus en plus avec le voisin et tu décrédibilises une agence de presse officialisée

houari16
27/06/2011, 23h04
A l'instant même Khalil HACHEMI IDRISSI, directeur de publication et de rédaction d'. Aujourd'hui Le Maroc est placé à la tête de la MAP A vous de juger ou va La paranoïa marocaine anti algerienne , meme anti –démocratie en mentant au peuple marocain
. halil Hachimi Idrissi
Le quotidien Aujourd’hui le Maroc et son directeur, Khalil Hachimi Idrissi, sont prêts à tous les dérapages pour exister.
Chaque matin, l’éditorialiste et patron d’Aujourd’hui le Maroc, Khalil Hachimi Idrissi (KHI), passe un « Petit bonjour » à ses rares lecteurs, du nom de son éditorial quotidien.

La plume est souvent de qualité. On ne peut en dire autant du propos. Ces dernières semaines, l’ami Idrissi s’est fait le chantre d’un racisme anti-algérien primaire. Non seulement il accuse niaisement le voisin d’avoir « acheté » un rapport du Haut-commissariat aux Droits de l’homme des Nations Unies défavorable au Maroc ; mais en plus, il étrille un journaliste de la vénérable Agence France Presse (AFP) et son « origine algérienne » pour refourguer des propos nauséeux sur la couverture du livre du commandant Tobji par l’AFP.

Jugez-en par vous-mêmes : « Ce qui fait le plus mal dans cette affaire, c’est que l’on ne soit plus « traité » au sein de cette agence par la fine fleur des faux guides de safaris, les flamboyants baroudeurs africanistes, nous sommes désormais livrés, probablement au nom de la diversité, aux journalistes supplétifs du deuxième collège. »

en l’occurrence Aujourd’hui le Maroc… Khalil Hachemi Idrissi n’est pas seulement raciste, c’est aussi un « fana-mili ». Il aime son armée et ses chefs. Qu’un Tobji ait le mauvais goût d’évoquer la corruption qui règne au sein de la Grande Muette et voilà notre homme qui monte sur ses grands chevaux. L’ami Idrissi a de la suite dans les idées. Déjà, en février 2000, ce chantre de la presse indépendante et libre, cette incarnation de l’honnêteté journalistique, a éreinté le jeune capitaine Adib (ndr:Il y a quelques années, le capitaine Adib a dénoncé dans la presse la corruption de ses supérieurs, ce qui lui a valu quelques années de prison) qu’il accusait « de porter préjudice aux institutions les plus sacrées du royaume ».

quand Fouad Ali el Himma t’en laissera le temps, tu devrais nous faire un « Petit Bonjour » sur cette réflexion de Prévert : « Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière ». Tu as tous les éléments pour nous faire un superbe papier !
B**chiche Le Makhzen enfonce de plus en plus le peuple marocain dans le caca , ainsi avec le voisin de l Est .

Cookies