PDA

Voir la version complète : L’Inde déterre un trésor hindou faramineux


arayzon
10/07/2011, 09h53
Des tonnes de pièces d’or et de bijoux, des sacs remplis de diamants, des figurines incrustées d’émeraudes et de rubis, et même un collier en or massif de cinq mètres de long : l’inventaire en cours dans les sous-sols du temple de Padmanabhaswamy, dans le sud de l’Inde, est en train de mettre à jour un trésor digne d’un véritable conte de fées.


Selon les premières estimations, la valeur de cette incroyable découverte s’élèverait déjà à près de 15 milliards d’euros, soit plus que le budget annuel que consacre l’Inde à l’éducation. Et encore, ce chiffre est probablement sous-évalué puisque «la valeur archéologique n’a pas encore été prise en compte», a précisé C.S. Ranjan, membre de l’équipe chargée de l’inventaire.

Entamées lundi, les fouilles ne sont, par ailleurs, pas encore terminées. Sur les six chambres souterraines de cet édifice dédié au dieu Vishnou, deux restent encore à explorer, dont une qui n’a pas été ouverte depuis cent quarante ans. Le trésor serait d’ailleurs resté dans les ténèbres si un avocat n’avait pas approché la justice en dénonçant la «mauvaise gestion» du site, poussant la Cour suprême à ordonner un inventaire. Contrairement aux autres temples de la région, passés sous contrôle de l’Etat lors de l’indépendance en 1947, Padmanabhaswamy est géré par une fondation issue de la famille royale de Travancore, ancien royaume aujourd’hui intégré à l’Etat du Kerala. Selon les historiens, le butin proviendrait non seulement des offrandes faites par les pèlerins au cours des siècles, mais aussi du trésor personnel des maharajas de Travancore. Etroitement liés à l’histoire de ce temple, qu’ils avaient fait construire au XVIe siècle, ceux-ci auraient caché là une partie de leurs biens, afin d’éviter, notamment, qu’ils ne tombent entre les mains des colons anglais.

Bien que la valeur exacte du trésor reste encore à déterminer, Padmanabhaswamy a toutes les chances de devenir officiellement le temple le plus riche d’Inde, un record jusqu’ici détenu par Thirupati, dans l’Etat d’Andhra Pradesh, dont les offrandes sont estimées à environ 5 milliards d’euros. En attendant, la polémique a déjà éclaté sur ce qui devrait être fait avec cette immense fortune. Certains réclament qu’elle soit utilisée à des fins publiques, ce dont les dignitaires religieux hindous ne veulent pas entendre parler.

Prises de court, les autorités ont, de leur côté, radicalement renforcé les mesures de sécurité autour du temple, qui n’était jusqu’ici gardé que par une poignée de policiers. Ce week-end, des alarmes et des caméras de surveillance ont été installées, et une centaine d’hommes armés sont désormais déployés pour la seule protection du trésor.

Par pierre prakash

Source : liberation.fr

Cookies