PDA

Voir la version complète : Anatomie du Tank M1A1 de General Dynamics Land Systems Division.


zek
10/07/2011, 18h21
Dans les années soixante, la République fédérale d'Allemagne et les États-Unis entreprirent le développement concerté d'un nouveau char de combat principal, qui fut connu sous la désignation de MBT-70. Cependant, le projet fut annulé en juillet 1970 pour diverses raisons.

Les États-Unis développèrent alors une version plus austère, appelée XM803, mais elle fut aussi abandonnée, car trop chère et trop sophistiquée. Deux années plus tard, la Detroit Diesel Allison Division de General Motors et la Defense Division de Chrysler furent chargées séparément de concevoir un nouveau char, dont la protection blindée et la mobilité devaient être plus importantes que celles de M60 alors produit.

Après des essais approfondis, le projet Chrysler fut accepté et, en 1976, cette compagnie signa un contrat pour la construction d'un prototype et de onze véhicules de présérie qui furent terminés en 1978. Le XM1 fut par la suite standardisé en tant qu'Abrams M1. La coque et la tourelle du M1 ont un blindage de type Chobham, censé apporter le plus haut degré de protection jamais atteint dans un char américain. L'armement principal consiste en un canon M68 de 105 mm classique, identique à celui de la série du M 60, mais un système de contrôle de tir élaboré y est incorporé, comprenant un télémètre laser et un traceur d'images thermiques, qui permet au tank d'acquérir une cible de jour comme de nuit.

Le canon est stabilisé dans les deux sens et peut tirer en mouvement. La dotation en munitions comprend 55 obus pour le canon de 105 mm, dont 44 se trouvent dans la tourelle, 22 de chaque côté, séparés de l'équipage par des portes coulissantes, sans compter les munitions de plus petit calibre. Une mitrailleuse de 7,62 mm est montée dans l'axe de l'armement principal, et une autre est placée sur l'écoutille du pourvoyeur. Le chef de char dispose d'une mitrailleuse M2 de 12,7 mm, qui pointe en azimut sur 360°, et en site de plus de 65°.

Une rangée de six lance grenade fumigènes est montée de chaque côté de la tourelle. Suite à des modifications du véhicule, le M1 est équipé maintenant d'un canon de 120 mm à âme lisse, qui équipe également le Leopard 2, en service en Allemagne. Ces véhicules ont reçus comme désignation M1A1, qui ont d'autres améliorations, dont une protection blindée supplémentaire.

Le M1 Abrams sera le premier char propulsé par une turbine à gaz, nouveauté qui fait suite aux essais effectués sur un M 48. La turbine, moins encombrante que le Diesel, est plus facile à réviser et à remplacer après une panne; en revanche, elle consomme plus de combustible, ce qui tend à annuler le gain de place obtenu. Les Allemands ont installé une turbine identique sur un Leopard 2, dans un but expérimental, mais ils restent fidèles au MTU Diesel pour tous les véhicules de série. Le Teledyne Continental Diesel a été à l'essai, afin de préparer une alternative à la turbine à gaz.

Variantes :

Abrams M1 : Version de base avec canon de 105 mm

Abrams M1A1 : équipé d'un nouveau canon Rheinmetall de 120 mm

Abrams M1A2 : Equipé d'un nouveau système de conduite de tir et d'un nouvel ordinateur de bord.

OFN79wuuTy8

97lBxGPppW0

ZlGt7m1392g

zek
10/07/2011, 18h23
nF_HQFmHpg8

l0uWcFpCi28

Cookies