PDA

Voir la version complète : L'ONU achemine de l'aide alimentaire en Somalie


morjane
19/07/2011, 16h42
Les Nations unies ont annoncé, lundi 18 juillet, qu'elles avaient commencé à acheminer de l'aide alimentaire vers certaines régions de Somalie durement touchées par la sécheresse. Les insurgés islamistes Chebab ont respecté leur engagement de laisser les convois et les travailleurs humanitaires circuler librement.

L'Unicef a mis en place un pont aérien acheminant des vivres et des médicaments vers Baidoa, au cours du week-end, en utilisant une piste aérienne dont les rebelles interdisaient jusque-là l'utilisation.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a suspendu ses activités dans une majeure partie de la Somalie en 2010, après une requête des miliciens Chebab, qui ne souhaitaient pas le voir intervenir dans les zones qu'ils contrôlent. C'est pour cette raison que l'ensemble des travailleurs humanitaires de la région ont été très surpris de la décision des islamistes, la semaine dernière, de les autoriser à pénétrer dans ces zones de manière temporaire.

"TRIANGLE DE LA MORT"

http://www.youtube.com/v/VdozXZasH20?version=3


Une sécheresse exceptionnelle frappe actuellement la corne de l'Afrique, du Kenya à l'Ethiopie à Djibouti et à la Somalie. Dix millions de personnes sont menacées dans cette zone, surnommée le "triangle de la mort". L'ONU parle de "situation d'urgence", soit un degré en dessous de celui de "famine".

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a averti mardi que le taux de mortalité parmi les réfugiés somaliens en Ethiopie était particulièrement élevé, principalement chez les enfants, en raison de graves problèmes de malnutrition.

"La situation à Dolo Ado est terrible" a estimé le responsable de la santé publique au HCR, Paul Spiegel, au sujet du camp de réfugiés éthiopien où des milliers de Somaliens ont trouvé refuge ces dernières semaines après avoir fui la sécheresse dans leur pays. Le taux de mortalité a atteint en juin 7,4 morts sur 10 000 personnes par jour, largement au-dessus de la moyenne sub-saharienne de 0,5 et des situations d'urgence de 1 mort par jour.

RÉUNION EXTRAORDINAIRE DE LA FAO

Ce taux est "15 fois supérieur à la moyenne et touche principalement les enfants âgés de moins de cinq ans", a souligné M. Spiegel, ajoutant que le taux de mortalité des enfants est habituellement plus du double de l'ensemble de la population.

Une situation de famine est décrétée lorsque le taux de mortalité atteint plus de deux morts sur 10 000 personnes par jour et lorsque 30 % de la population d'une région succombe des suites de la famine, selon les critères de l'ONU.

Le ministre de l'agriculture français, Bruno Le Maire, doit se rendre samedi et dimanche au Kenya pour "faire un point sur la crise alimentaire et nutritionnelle dans la corne de l'Afrique", avant une réunion extraordinaire de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à Rome lundi, demandée par Paris.

Le Monde, Reuters

TAGHITI
19/07/2011, 16h43
merci pour le sujet, avec tout ce qui se passe dans la région, on oublie qu'il existe d'autres être humains que ns devrions aider et protéger!

Cookies