PDA

Voir la version complète : Le patron de la gendarmerie française à Alger


morjane
14/05/2006, 13h06
Répondant à l'invitation formulée par le général major Ahmed Bousteila alors que lui même se trouvait en France en 2005, le directeur général de la gendarmerie nationale française est en viste de travail à Alger.

=========

Moins d’une semaine après la visite de travail d’une délégation de l’Office fédéral de la police criminelle allemande, le directeur général de la gendarmerie nationale française Guy Parayre, accompagné d’une délégation, est arrivé vendredi à Alger sur invitation du général major Ahmed Bousteila, commandant de la gendarmerie nationale.

Selon un communiqué du commandement de la gendarmerie nationale, au cours de cette visite qui s’achèvera demain, le «patron» de la gendarmerie française s’entretiendra avec le commandant de la gendarmerie nationale en vue d’identifier les centres d’intérêt de chacun et d’insuffler une nouvelle dynamique pour une coopération durable et mutuellement bénéfique.

Dans ce processus de coopération entre les corps de gendarmerie des deux pays, il est attendu de la gendarmerie française d’accompagner la gendarmerie nationale dans son programme de développement et de modernisation par des actions de transfert de savoir-faire et d’expertise légale.

Les entretiens entre les délégations des deux pays devraient essentiellement porter sur la lutte contre la criminalité organisée et le banditisme, la sécurité routière et surtout la maîtrise des nouvelles technologies dans la recherche des faisceaux d’indices pour matérialiser la preuve et en même temps offrir un maximum de garanties aux citoyens pour préserver leurs droits.

Cette visite du directeur général de la gendarmerie française a été précédée, en mai 2005, par une visite de trois jours en France du commandant de la gendarmerie nationale, le général major Ahmed Bousteila. Les responsables des deux gendarmeries avaient convenu de la nécessité de relancer et de renforcer les relations entre les deux gendarmeries pour une lutte efficace contre la criminalité sous toutes ses formes.

La semaine dernière, une délégation de l’Office fédéral de la police criminelle allemande a effectué une visite de travail en Algérie. Cette visite de trois jours, à l’invitation du général major Ahmed Bousteila, commandant de la gendarmerie nationale, a permis aux deux délégations de discuter du renforcement de la professionnalisation de la gendarmerie nationale, de la modernisation de ses méthodes en matière de police judiciaire et de lutte contre le crime sous toutes ses formes.

Conduite par son président, M. Jorg Ziercke, la délégation de l’Office fédéral allemand a abordé, en particulier, avec les responsables du commandement de la gendarmerie nationale, le volet de la cybercriminalité, le trafic illicite des drogues et le trafic des véhicules.

A l’issue de cette visite, M. Ziercke a indiqué que les deux pays ont des approches communes dans leurs stratégies de lutte contre ce fléau. Affirmant que sa visite en Algérie constitue le début d’une coopération intensive et approfondie avec les services de sécurité algériens, le président de la délégation de l’Office fédéral de la police criminelle allemande a plaidé, notamment, pour un renforcement de la coopération avec le Centre africain d’études et de recherches sur le terrorisme (CAERT). Pour ce qui est des axes de cette coopération, M. Ziercke a souligné que l’Office fédéral allemand fournira les informations nécessaires au CAERT en matière de lutte contre le terrorisme international et les autres formes de criminalité, mettra à sa disposition sa propre expérience dans ce domaine et contribuera à la formation de l’effectif du centre.

Le gouvernement allemand a fait don d’un équipement composé de 63 stations intégrées d’un montant de 80.000 euros, dans le cadre de la coopération dans le domaine de la lutte contre le crime sous toutes ses formes.

Par Le Quotidien d'Oran

zwina
14/05/2006, 23h55
Ils vont quand même pas envoyer des gendarmes français ou allemands chez nous :mrgreen:

traks
15/05/2006, 00h02
pourquoi pas on envoi bien des militaire et des gendarme chez eux

Zombretto
15/05/2006, 00h54
pourquoi pas on envoi bien des militaire et des gendarme chez eux

La Legion compte
.... beaucoup de deserteurs
.... de l'armee algerienne
:)

safyo
15/05/2006, 11h08
Il faut que çà s'intensifie car les barons de la drogue , de la prostitution , de l'esclavage moderne eux n'ont pas attendus

Cookies