PDA

Voir la version complète : Mise en service lundi prochain de l'autoroute Fès-Oujda


Page : [1] 2

riad020
21/07/2011, 23h24
Mise en service lundi prochain de l'autoroute Fès-Oujda


Oujda, 21/07/11- L'autoroute Fès-Oujda, maillon important du réseau autoroutier national, sera opérationnelle dès lundi prochain.

http://www.map.ma/fr/sections/regionales/mise_en_service_lund/downloadFile/photo/autorute-Fes-Oujda.gif

Le coût d'envoi des travaux de construction de cette autoroute, longue de 320 km, a été donné par SM le Roi Mohammed VI en janvier 2007, rappelle-t-on.
Cet ouvrage, qui constituera un trait d'union entre l'Est et l'Ouest du Royaume, aura un impact positif évident en matière de sécurité des voyageurs et de réduction du temps de déplacement entre Fès et Oujda et un effet stimulant sur l'activité économique et touristique dans les régions de l'Oriental et de Fès-Boulemane.
Cette importante infrastructure est également conçue pour son intégration dans la future autoroute maghrébine qui devra relier Nouakchott (Mauritanie) à Tobrouk (Libye) en passant par les grandes cités du Maghreb, ce qui permettra au Royaume de jouer un rôle majeur dans la région en sa qualité de pôle d'échanges et de transit entre les pays maghrébins, d'Europe du Sud et d'Afrique du Nord.
Dans l'étude de faisabilité du projet, les exigences de l'aménagement du territoire et de la nature du sol ont été prises en considération, conformément aux normes internationales dans ce domaine et en harmonie avec les obstacles qu'impose le milieu naturel.
L'enveloppe financière destinée à la réalisation de ce grand projet a été mobilisée à travers des contributions du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, du Fonds arabe pour le développement social et économique, de la Banque européenne d'investissement, de la Banque islamique de développement, du Fonds d'Abou Dhabi et du Fonds de l'OPEP, ainsi que celles du Fonds Hassan II et de l'Etat.
Le réseau autoroutier national doit s'étaler sur 1.800 Km à l'horizon 2015 et relier toutes les villes de plus de 400.000 habitants.
En deux décennies, le Maroc a accompli d'importantes étapes dans le développement d'un réseau autoroutier moderne, ce qui lui a permis d'accéder à une place privilégiée dans ce domaine au niveau régional.

riad020
21/07/2011, 23h26
Une premiere , Oujda Agadir non stop par autoroute sur 1100 km.

LIXUS
21/07/2011, 23h39
Une premiere , Oujda Agadir non stop par autoroute sur 1100 km.

Pas tout à fait car il manque l'autoroute de contournement de Rabat. Tu dois te taper encore la route qui passe par hay Riad avec les fameux radars.:mrgreen:

C'est galère car à chaque fois tu perds facile 25 min de trajet.

maceo
22/07/2011, 00h02
Machallah

Vivement une interconnexion entre nos deux pays !

Filali
22/07/2011, 03h56
En exclusivité une video

http://www.youtube.com/v/nOJ2DlNvEG8?version=3&hl=fr_FR&rel=0

riad020
22/07/2011, 10h14
agadir dakhla, presque impossible vu le pourcentage minime de trafic et lea longueur du trajet, 1200 km,

ROUMI
22/07/2011, 10h43
Rani ferhan l'autoroute va nous changer la vie, elle pourra nous permettre à nos shab oujda de nous sentir moins isolé du reste du pays !

Ps: Les rabajois qui ne manqueront pas de faire remarquer qu'il manque une ou deux barrières centrales son priés de s'abstenir, cette autoroute est une rahma pour tous les oujdas !:lol:

riad020
22/07/2011, 10h56
d' abord on va l' essayer et on verra apres ,
neamoins le prix sera inexorablement exorbitant pour le commun des marocains .

LIXUS
22/07/2011, 11h39
d' abord on va l' essayer et on verra apres ,
neamoins le prix sera inexorablement exorbitant pour le commun des marocains .

Il ne faut pas voir ce problème sous cet angle. Je préfère payer 40dh (je ne connais pas le prix) et m'éviter :

6h de trajet
surconsommation de carburant en roulant parfois à 30km/h ou moins en suivant des camions dans la montée en lacet après la sortie de Fès.
d'abimer mon véhicule sur les routes pas toujours en bon état par endroit
de prendre quelques PV (ou tdwira) avec les contrôles radars qui sont plus vicieux sur cette route
d'avoir plus de risques d'accidents vu les malades qui doublent n'importe comment.

Pihman
22/07/2011, 11h40
neamoins le prix sera inexorablement exorbitant pour le commun des marocains .

OUI si tu compte uniquement ce que tu debourse au péage

par contre si tu compte se que t coute la nationale en terme de consommation de carburant, d'usur de pneu de perte de temps et surtout de risque ............... tu te rendra compte que rouler sur autoroute est une bonne affaire


un des rares paiements que je fait de gaité de coeurs est le péage d'autoroute

absent
22/07/2011, 13h29
il va falloir debourser entre 80 et 90 dhs et c'est tout benef

riad020
22/07/2011, 14h35
c est le prix d un kilo de viande hachée à oued amlil .

Pihman
22/07/2011, 17h55
sans oublier 100 à 500 dh de PV ou Bakchich des gendarmes qui ne vont pas te rater lors des longues lignes continue entre Fes et Taza
:mrgreen:

riad020
24/07/2011, 20h43
L'autoroute Fès-Oujda opérationnelle dès lundi (Ministère)


Oujda- L'autoroute Fès-Oujda sera ouverte à la circulation lundi, à partir de 13h30, indique un communiqué du ministère de l'Equipement et des Transports.


"Le ministère de l'Equipement et des Transports porte à la connaissance du public et des usagers de l'autoroute que l'ouverture à la circulation de l'autoroute Fès-Oujda aura lieu le lundi 25 juillet à partir de 13h30", précise le communiqué.

Maillon important du réseau autoroutier national, cette autoroute aura un impact positif évident en matière de sécurité des voyageurs et de réduction du temps de déplacement entre Fès et Oujda et un effet stimulant sur l'activité économique et touristique dans les régions de l'Oriental et de Fès-Boulemane.

Cet axe autoroutier, long de 320 km et dont le coup d'envoi des travaux de construction a été donné par SM le Roi Mohammed VI le 16 janvier 2007, a nécessité un budget de 10.800 millions de dirhams.

D

Filali
24/07/2011, 20h46
Excellent nouvelle inchAllah.
Aujourd'hui les extremités du nord sont entiérement relié au sud.
On peux faire Tanger-Agadir et Oujda-Agadir entiérement par autouroute.
C'est super on est fier de notre pays.

oujdi
24/07/2011, 20h55
oujda, j'arrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrive

tenebre
24/07/2011, 21h00
c'est une bonne nouvelle !

othmane26
24/07/2011, 21h24
est ce que quelqu un sait s il y aura une autoroute tanger oujda ou tanger nador.

tenebre
24/07/2011, 21h59
avec la nouvelle autoroute , le trajet entre Fes et Oujda serra seulement de 2h40min , ce qui est un gain de temps incroyable contre 5 heure en route national

tenebre
24/07/2011, 22h04
est ce que quelqu un sait s il y aura une autoroute tanger oujda ou tanger nador.

il y a la rocade qui longe les cotes méditéranéenne qui relie Tanger à Saidia !!

Filali
24/07/2011, 22h21
est ce que quelqu un sait s il y aura une autoroute tanger oujda ou tanger nador.

Ils sont entrain de finir la Transméditerranéenne ils vont pas faire une autoroute.

othmane26
24/07/2011, 22h25
merci pour les eclaircissements

Pihman
25/07/2011, 00h44
Une autoroute Tanger Fes est en étude je pense

mais sa fesabilité est subrodonnée à l'ouverture de la frontière

Quand on connait le cout de la traversée par voiture Alméria Oran on se rend compte du potentiel de ce troncon

surtout avec Tanger med Voyageur très fluide

salmane
25/07/2011, 01h58
Pas tout à fait car il manque l'autoroute de contournement de Rabat. Tu dois te taper encore la route qui passe par hay Riad avec les fameux radars.:mrgreen:

C'est galère car à chaque fois tu perds facile 25 min de trajet.

voilà le projet de la nouvelle rocade de rabat.

http://www.youtube.com/watch?v=fj3VOUlwBSM&feature=feedlik

riad020
25/07/2011, 13h27
L'autoroute Fès-Oujda : un projet structurant à fort impact économique


Oujda, 25/07/11- L'autoroute Fès-Oujda, longue de 320 km, dont l'inauguration est prévue ce lundi, est un projet de grande envergure qui s'inscrit dans le cadre de l'Initiative Royale pour le développement de la région de l'Oriental.



Maillon important du réseau autoroutier national, la liaison Fès-Oujda prolonge l'autoroute Rabat-Meknès-Fès pour former, à terme, un grand axe structurant Est-Ouest qui s'intègre avec le réseau existant et les grands projets routiers (Taza-Al Hoceima et Oujda-Nador).
Elle constitue aussi un tronçon important de l'autoroute Maghrébine qui prend son origine à Nouakchott, capitale mauritanienne, et dessert les principales métropoles du Maghreb pour arriver à Toubrouk en Libye.
Sa construction a coûté 10,8 milliards de dirhams et a nécessité le développement d'un volume exceptionnel de terrassements qui se chiffre à 84 millions de m3 et la mise en oeuvre de 2,7 millions de tonnes d'enrobés bitumineux.
La nouvelle autoroute se subdivise en 13 sections correspondant à autant d'échangeurs et comprend 29 gares de péage, cinq couples d'aires de service, deux parkings sécurisés pour poids lourds, 29 viaducs d'un linéaire de près de 7 km, 85 ponts entre passages supérieurs et passages inférieurs, 69 passages véhicules, 12 passerelles et 26 passages piétons et 462ouvrages hydrauliques.
Le trajet Rabat-Oujda sera désormais parcouru en moins de quatre heures et demie (sept heures auparavant) dans un niveau de confort et de sécurité élevé.
Grâce à l'initiative royale pour le développement de l'Oriental, lancée par le Souverain en 2003, plusieurs programmes de développement ont pu voir le jour dans cette région et touchent les principaux secteurs d'activité socio-économique.
"Soucieux de manifester concrètement Notre haute sollicitude pour cette région qui recèle d'importantes potentialités et des ressources humaines industrieuses et fortement motivées, Nous avons décidé de lancer une Initiative Royale pour le Développement de la Région de l'Oriental", avait souligné le Souverain dans Son discours du 18 mars 2003 à Oujda.
Dans le domaine routier, plusieurs projets se structurent autour de l'autoroute dont la réalisation permettra la mise en valeur des potentialités des régions traversées, en particulier dans les domaines touristique, industriel et minier.
Parmi ces projets, il convient de citer la rocade méditerranéenne qui va relier Tanger et Saidia, en cours d'achèvement, le dédoublement de la route Al Hoceima-Taza et la voie express Oujda-Nador, en plus de la voie ferrée Taourirt-Nador (117 km) qui relie Nador à l'ensemble du réseau ferroviaire.
Par ailleurs, un véritable pôle de développement industriel pour la région de l'Oriental est en cours d'édification et sera directement impacté par l'autoroute.
En outre, 32 sites sont identifiés à fort potentiel touristique (tourisme de montagne, tourisme archéologique, rural). En complément de ces projets, le programme solaire de Ain Beni Mathar (400 MW) dans la région de l'Oriental abrite déjà une centrale thermo-solaire de grande envergure.
En plus des gains macro-économiques exposés ci-dessus, relatifs à la stimulation des investissements générés par l'autoroute, aussi bien pendant les travaux qu'après la mise en service, le projet générera un certain nombre d'avantages aux usages de la route et à la collectivité.
En jour annuel moyen, le trafic total de l'autoroute est estimé, toutes sections confondues, à près de 9.700 véhicules, dont 7.800 véhicules légers (VL) et les gains, en termes de temps, carburant, exploitation, entretien, pollution, effets de serre, confort et sécurité, permis par l'autoroute représentent à sa mise en service près de 875 MDH annuels, alors que la part captés par la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) ne représente que 121 MDH par an, soit environ 14 pc des gains totaux.
Les surplus des usagers de l'autoroute correspondent, après acquittement du péage, à 84 pc des gains totaux pour les véhicules légers, 68 pc pour les poids lourds "classe 1" et 75 pc pour les poids lourds "classe 2".
Pour son exploitation, l'autoroute Fès-Oujda a bénéficié des équipements les modernes : réseau de télécommunication en fibre optique, système d'aide à l'exploitation, radio numérique Tetra et système de reconnaissance des plaques minéralogiques.
La mise en service de l'autoroute Fès-Oujda va certainement conforter la dynamique de développement que connaît la région de l'Oriental qui est en phase de devenir l'un des pôles économiques du pays.
Le désenclavement de cette région qui résultera de la mise en service de l'autoroute et des synergies de transport qui pourront s'opérer (liaison avec les aéroports de Fès, Oujda, et Taza après remise en service, etc) aura des impacts très significatifs sur l'économie et renforcera l'attractivité de la région.

riad020
25/07/2011, 15h05
investissement de près de 11 milliards DH
Oujda, 25/07/11 - Sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, le ministre de l'Equipement et des transports, Karim Ghellab, a procédé lundi à l'inauguration de l'autoroute Fès-Oujda, longue de 320 km et ayant nécessité un investissement de 10,8 milliards de dirhams.

http://www.map.ma/fr/sections/economie/inauguration_de_l_au/downloadFile/photo/autoroute-fes-oujda.gif
L'autoroute Fès-Oujda, dont les travaux avaient été lancés par le Souverain le 16 janvier 2007, est l'ultime maillon de l'ambitieux programme du premier schéma d'armature autoroutière portant sur 1.417 km

arazigh
26/07/2011, 00h33
Au Maroc, les coûts de construction des autoroutes sont moins importants qu’en Algérie. Le Royaume de Mohamed*VI a inauguré ce lundi 25*juillet une autoroute de 2X2 voies reliant Fès (centre) à Oujda (est), ville limitrophe de l'Algérie, sur 320*km, d'un coût estimé à environ un*milliard d'euros, *a indiqué le ministère marocain de l'Équipement. Les travaux de cet axe qui facilite les liaisons entre le centre et l'est du Maroc, avaient débuté en 2008. «*Ce tronçon va donner un coup d'accélérateur au processus de développement de la région*», a déclaré Karim Ghellab, ministre de l'Équipement et des transports. Avec cette infrastructure, le Maroc est désormais doté d'un réseau national de 1500*km d'autoroutes.

L’Algérie a lancé en 2006 les travaux de réalisation de 900*km de l’autoroute Est‑Ouest en 2X3 voies pour un prix initial de plus de 12*milliards de dollars, soit 13*millions de dollars le kilomètre, contre seulement 3*millions de dollars au Maroc. «*L’autoroute marocaine est en 2X2 voies et la notre est en 2X3 voies, mais cela n’explique par l’écart dans le coût de réalisation. Au maximum, la différence de prix entre les deux autoroutes ne doit pas dépasser 40*%*», explique un ingénieur algérien des travaux publics qui a travaillé au Maroc. Les coûts de la main d’œuvre sont pourtant plus chers au Maroc par rapport à l’Algérie.
*
«*En Algérie, les caisses sont pleines, c’est ce qui explique les surcoûts dans la réalisation de l’autoroute Est‑Ouest. Ni la topographie, ni le gabarit de l’autoroute algérienne ne peuvent expliquer ces coûts élevés*», estime‑t‑il.
*
L’Algérie a construit en fait une autoroute avec des prix semblables à ceux pratiqués en Europe où le kilomètre revient entre 10 et 12*millions d’euros. «*Mais la qualité de l’autoroute algérienne est loin de ressembler aux autoroutes européennes. Nous avons construit au coût européen pour une qualité africaine*», ajoute le même ingénieur. Malgré son prix exorbitant, l’autoroute Est‑Ouest n’est pas de très bonne qualité et présente déjà plusieurs malfaçons dans la réalisation de la chaussée, le traitement des talus… Des travaux de réparation ont été effectués déjà sur certains tronçons, une année seulement après leur ouverture à la circulation.

En 2009, un scandale de corruption a éclaté autour de la réalisation de l’autoroute Est‑Ouest par les groupements chinois CITIC‑CRCC et japonais Cojaal. De nombreux responsables du ministère des Travaux publics et des intermédiaires ont été mis en détention préventive, d’autres ont été placés sous contrôle judiciaire. L’enquête sur cette affaire se poursuit toujours.

TSA

absent
26/07/2011, 02h04
«*En Algérie, les caisses sont pleines, c’est ce qui explique les surcoûts dans la réalisation de l’autoroute Est‑Ouest. Ni la topographie, ni le gabarit de l’autoroute algérienne ne peuvent expliquer ces coûts élevés*», estime‑t‑il.

evident que le cout en algerie soit plus important puisque l'autoroute a été repeinte en noir et blanc:mrgreen:

LIXUS
26/07/2011, 02h48
Je pense que c'est à cause des stations services en marbre de carrare et des péages à 20 barrières dernière génération. Tout ça grève le budget.

Ok je sors.

Nourman
26/07/2011, 15h43
http://www.youtube.com/v/OvWSi2f8QP4
http://img638.imageshack.us/img638/9289/panneaupremierprogramme.jpg (http://img638.imageshack.us/i/panneaupremierprogramme.jpg/)

Cookies