PDA

Voir la version complète : Macabre: Decouverte de 28 cadavres a Jijel


Alforza
14/05/2006, 15h37
Algérie: découverte de 28 cadavres à Jijel

AP | 14.05.06 | 14:04


ALGER (AP) -- Vingt-huit cadavres, dont ceux de 21 enfants, ont été découverts par l'armée algérienne à Jijel (450km à l'est d'Alger) lors d'un ratissage dans les monts Beni Khatab, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.
L'information a été annoncée dans un premier temps par le journal arabophone "El Chourouk". Le quotidien précise que ces corps ont été découverts samedi lors de l'assaut d'une grotte dans laquelle se trouvaient des combattants du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Evoquant une source sûre, le journal ajoute que les corps sont ceux de trois islamistes, quatre femmes et 21 enfants. AP

Nouvel Obs

sans commentaires: Dieu nous protege

absent
14/05/2006, 17h03
Ya sattar :sad: !!! qu'elle horreure ... je comprendrai jamais le psychisme de ces sauvages et comment, par fanatisme, ils penvent en arriver là.

safyo
14/05/2006, 17h09
Pourquoi diable ne sont ils pas décendus . :mur:
Ghrrrrrrr .

traks
14/05/2006, 17h17
Pourquoi diable ne sont ils pas décendus .

ou ?? ils étaient déja dans une grotte

Sorayamar
14/05/2006, 17h21
ALGER (AP) -- Vingt-huit cadavres, dont ceux de 21 enfants, ont été découverts par l'armée algérienne à Jijel (450km à l'est d'Alger) lors d'un ratissage dans les monts Beni Khatab, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.
L'information a été annoncée dans un premier temps par le journal arabophone "El Chourouk". Le quotidien précise que ces corps ont été découverts samedi lors de l'assaut d'une grotte dans laquelle se trouvaient des combattants du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Evoquant une source sûre, le journal ajoute que les corps sont ceux de trois islamistes, quatre femmes et 21 enfants. AP

Quelle barbarie!!!

Je compatis sincèrement...

Comment ces barbares on t-il pu s'en prendre à d'innocents enfants...

Que Dieu nous protège

elmiliano
14/05/2006, 18h36
Je pense malheureusement qu'il faudra encore s'attendre à d'autres découvertes de ce genre.

Avucic
14/05/2006, 19h37
Quelle barbarie!!!

Je compatis sincèrement...

Comment ces barbares on t-il pu s'en prendre à d'innocents enfants...

Que Dieu nous protège
Allez voir ceux qui appartiennent au GSPC ... et demandez leur pourquoi ils ont entraine ces "pauvres' femmes aauquelles ils ont fait ces enfants dans les grottes ..... et surtout demandez leur ce qu'ils pensent accomplir dans ce qu'ils appellent "leurs combat".

Ces pauvres enfant et ces femmes sont victimes des agissements des salafistes et je ne blame pas l'Armee d'avoir agi comme elle l'a fait.
Les djounouds ont fait leur devoir pour proteger le peuple.

Si vous pensez que l'armee algerienne est coupable de barbarie, et que vous compatissez avec les victime, je comprendrai que vous soutenez ces soit disant djihadistes et JE SUIS que DESOLE pour vous ....

Mon esprit et mon coeur vont plutot au familles victimes des actesterroristes......

doukenhagen
14/05/2006, 19h54
je veux savoir prq ces terroristes tuent leurs propres familles?

safyo
14/05/2006, 19h59
Où ?

Mais faire comme tout ceux qui sont descendu .
Ces trois hommes ont été Irresponsable vis à vis de leur famille .

Sorayamar
14/05/2006, 23h11
Allez voir ceux qui appartiennent au GSPC ... et demandez leur pourquoi ils ont entraine ces "pauvres' femmes aauquelles ils ont fait ces enfants dans les grottes ..... et surtout demandez leur ce qu'ils pensent accomplir dans ce qu'ils appellent "leurs combat".

Ces pauvres enfant et ces femmes sont victimes des agissements des salafistes et je ne blame pas l'Armee d'avoir agi comme elle l'a fait.
Les djounouds ont fait leur devoir pour proteger le peuple.

Si vous pensez que l'armee algerienne est coupable de barbarie, et que vous compatissez avec les victime, je comprendrai que vous soutenez ces soit disant djihadistes et JE SUIS que DESOLE pour vous ....

Mon esprit et mon coeur vont plutot au familles victimes des actesterroristes......

Oh la toi calme toi...respire un beau coup

De quoi tu me parles...

Qui soutient qui...

De quel droit moi vais je soupconner qui que ce soit...c'est votre cuisine interne....

Je ne fais que qualifier des actes (qui sont de tuer des enfants)....des actes que désolée je qualifierais de barbares....

Quelques soit les rivalités entre marocains et algériens comment pourrais tu penser qu'on puisse se réjouir de la morts de pesronnes d'une manière abjecte te barbare....ni mon éducation ni ma religion ne me le permettent ...désolée


pathétique

Jijelinho
15/05/2006, 01h14
article qui paraitra demain sur liberté


Actualité (Lundi 15 Mai 2006)


Les terroristes les avaient transformés en bombe humaine
Le GSPC exécute 21 enfants à Jijel


Par : Mourad Bouchama et M. KEZZAR
Lu : (994 fois)


Les troupes de l’ANP, engagées dans l’opération de nettoyage du maquis de Seddat, dans les monts de Chekfa, à Jijel, ont découvert 28 cadavres, dont 4 femmes et 21 enfants. Ces derniers avaient été attachés et lestés de bombes, que les terroristes ont fait exploser à distance, pour ralentir l’avancée de l’armée.


C’est un véritable charnier à ciel ouvert que les éléments des forces spéciales de l’ANP, engagées dans un assaut dirigé par le commandant de la Ve Région, ont découvert, samedi dernier au soir, lors du bouclage de toutes les issues menant à l’intérieur de la casemate de Seddat, dans les monts de Chekfa, à l’est de Jijel, où se sont réfugiés la plupart des terroristes de la phalange Ibad-Errahmane avec femmes et enfants. Après une prudente progression sur plusieurs fronts, ponctuée par le lancement du virulent assaut de mardi dernier et qui s’est soldé par l’élimination de 6 terroristes, de 3 femmes et d’un enfant de 15 ans utilisés, eux aussi, comme boucliers, les forces de sécurité sont arrivées à hauteur de toutes les issues de la casemate longue de 1 kilomètre et construite sous forme de labyrinthe.
C’est en arrivant au seuil de l’une de ces issues que les éclaireurs des forces spéciales feront la macabre découverte de 28 cadavres de terroristes et de leur famille dans un état de décomposition avancée. Comment en est-on arrivé à ce carnage ? Selon des sources crédibles, 4 femmes et 21 enfants étaient ligotés à des rochers minés dans ce qu’on pourrait qualifier de première ligne de défense. Pris dans le feu de l’action mardi dernier, les chefs terroristes auraient fait exploser à distance les mines et les boucliers humains avec ! Le résultat recherché était double. Faire le maximum de victimes parmi l’élite des forces armées tout en touchant le reste des troupes dans leur moral et donner la preuve, par le sang, que le recours aux boucliers humains ne relève pas du bluff. Seulement, dans le feu de l’action, les chefs, terrés très loin dans leurs refuges, auraient perdu le sens de l’orientation de l’avancée des forces armées, et leur coup, s’il n’était pas du bluff, fut à blanc.
À quelques mètres de ce premier charnier, les forces de sécurité ont découvert 3 cadavres de terroristes. En attendant les résultats des analyses des services spécialisés, la thèse de terroristes liquidés par les leurs au moment où ils allaient se rendre est la plus plausible. En plus du recours aux boucliers humains, le GSPC a réveillé certains de ses réseaux dormants dans la wilaya de Skikda. En effet, selon des sources locales, des groupes de terroristes se font, ces derniers jours, de plus en plus remarquer dans la région comme s’ils étaient à la recherche d’impacts médiatiques. Ce week-end, ils viennent d’assassiner un Patriote, de kidnapper 3 jeunes et de racketter plusieurs citoyens dans la région de Oued Zhor, entre El-Milia et Collo. Des actions visant à ouvrir un autre front et à desserrer l’étau sur les monts de Seddat. Mais cela renseigne que malgré l’élimination du noyau dur de katibat Ibad-Errahmane, qui est une question d’heures, la vigilance doit être de rigueur. Le GSPC, comme toute organisation subversive, a ses réseaux dormants entretenus par une véritable économie souterraine.
Au moment où nous mettons sous presse, les cadavres sont à la morgue de l’hôpital de Jijel. Sur le terrain, les forces de sécurité continuent toujours l’assaut surtout que les informations données par un ancien terroriste de katibat Ibad-Errahmane, le dénommé Abou El-Hartat, qui s’est rendu le 14 avril dernier, font état de l’existence d’un groupe entre 30 et 50 terroristes dans la grotte de Seddat. Selon des analystes au fait de la situation, il reste dans ladite casemate 20 terroristes.
Et comme l’avait dit le général-major, chef de la Ve Région militaire au lendemain du début des opérations, le facteur temps n’est pas important. L’essentiel est le démantèlement de ce maquis tout en laissant la porte ouverte à ceux qui croient à un retour au sein de la société.

Mourad Bouchama et M. KEZZAR

tariqlr
15/05/2006, 09h31
Il arrive au perron du monde éternel et demande que la sentence tombe.
- Mon grand père était musulman, ainsi que mon père et ma mère. Ils étaient paisibles et faisaient leurs prières quotidiennes. Ils étaient bons et justes.
- Alors, pourquoi tout renier et quitter ta communauté ?
- J'ai vu des musulmans tuer d'autres musulmans. Les uns avec du napalm, d'autres avec des bombes et certains avec des armes à feu. Ils imitent les chrétiens et les juifs.
- Mais tu es le seul à être devant tes juges !
- Oui! c'est pour çà que je me suis écarter de leur chemin.

Cookies