PDA

Voir la version complète : La france veut éviter de perdre ses «beurs»


Pecos
31/07/2011, 09h50
«La DTN forme pour la France, pas pour la Pologne, la Croatie ou l'Algérie», a déclaré Michel Platini à Jeune Afrique.
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) n'a cessé de suivre les joueurs d'origine algérienne évoluant à l'étranger et particulièrement en Europe. Yanis Tafer, qui évolue à Toulouse, est un des joueurs convoités par le président de la FAF afin de l'intégrer avec ses autres compatriotes, Yebda, Meghni, Abdoun, Medjani, Bellaïd et Mbolhi. Seulement, le sectionneur de l'Equipe nationale française U20, Francis Smereki, a devancé le président de la FAF en convoquant le jeune Franco-Algérien pour participer au Mondial U20 qui se déroule depuis trois jours en Colombie. Ce qui veut dire que Yanis Tafer ne sera pas du côté des Verts. Pourtant, avant la Coupe du Monde en Afrique du Sud, Raouraoua avait bien discuté avec le joueur Tafer alors avec l'O. Lyon ainsi que Yacine Brahimi afin de les convaincre d'opter pour la sélection algérienne au lieu de la sélection française en vertu de la modification de l'article 18 qui a aboli toute limite d'âge (jusqu'à alors fixée à 21 ans) pour les binationaux et ce, afin de leur permettre d'opter pour la sélection de leur choix. Ces deux joueurs d'origine algérienne sont concernés par cet article et peuvent, s'ils le désirent, jouer pour les Fennecs.
Or, au même moment, les responsables français ont fait le forcing pour les pousser à porter le maillot des Bleus.
D'ailleurs, ces deux attaquants ont été bien pressentis pour faire partie de la liste du nouveau sélectionneur de l'équipe tricolore, Laurent Blanc.
Et voilà que le président de l'Union européenne de football (UEFA) qui n'est autre que le Français Michel Platini, se joint à ses compatriotes afin de faire pression sur les joueurs algériens. Cette dernière sortie médiatique de Platini prouve, si besoin est, que ce qui a été dit lors de la fameuse réunion de la Direction technique nationale française à propos de ce qu'on appelle désormais l'affaire des quotas, il y a quelques mois, s'est avérée bien préméditée. Sinon, comment expliquer ces deux réactions: celle de Smereki et celle de Michel Platini.
Ce dernier est allé droit au but en déclarant, entre autres, dans une interview à Jeune Afrique que «La DTN forme pour la France, pas pour la Pologne, la Croatie ou l'Algérie».
D'autre part, l'équipe de France des moins de 20 ans, qualifiée pour le Mondial-2011 de sa catégorie au 29 août en Colombie, commence sa préparation au Pérou et a dévoilé mardi les 18 joueurs retenus pour le double affrontement contre ce pays (23 et 25 mars).
La France, qui dispute cette épreuve pour la 4e fois, peut s'appuyer sur l'ossature des champions d'Europe 2010 chez les -19 ans, emmenés notamment par Yanis Tafer.
A la tête d'une nouvelle génération prometteuse, Smerecki, qui entretient des liens proches avec le sélectionneur des A, Laurent Blanc, n'a pourtant pas à se plaindre.Et là, on se souvient que c'est grâce à ce but inscrit par le Franco-Algérien Tafer contre l'Angleterre qui a qualifié la France à la demi-finale du dernier Euro. Smerecki déclarait alors à propos de Tafer: «On a arraché la qualification pour les demi-finales de la Coupe d'Europe des nations de cette catégorie, grâce au but marqué par Yanis Tafer. Le retour de Yanis Tafer à la compétition a été décisif et en même temps bénéfique pour nous. Il a apporté le plus qu'on attendait. Face à l'Angleterre, il a évolué dans son poste habituel, en tant qu'attaquant axial. Il a fourni une partie pleine en démontrant qu'on pouvait compter sur lui. C'est un joueur pétri de talent. Il est décisif devant le but, et il a du caractère. C'est un joueur qui peut aller loin dans sa carrière. Il a du potentiel et des qualités techniques énormes.» Et concernant son avis sur le fait que le nom de Yanis Tafer est cité avec insistance comme étant un potentiel renfort pour la sélection algérienne, le coach des Bleus répond: «Sincèrement, je ne veux pas m'étaler sur ce sujet. Cette affaire ne me concerne pas du tout, mais une chose me concerne c'est que je mise sur Tafer..., les autres choses viendront après.»
Et voilà que le même Smereki récidive et convoque Tafer pour le Mondial U20. D'ailleurs, la France devrait affronter dans la nuit de samedi à dimanche, le pays organisateur du Mondial U20, la Colombie.
C'est dire que la pression est énorme sur les joueurs d'origine algérienne évoluant particulièrement en France afin de les décourager de rejoindre les Verts.
C'est ce qui explique toutes ces hésitations de ce même Tafer avant d'être convoqué par Smereki et ensuite, ceux qui n'ont pas encore été convoqués par les responsables français, à savoir Feghouli, Brahimi et Belfodil. Raouraoua se doit donc de faire vite et de tenter, dès la fin de la cérémonie du tirage au sort du Mondial 2014 qui se déroulait au moment où on mettait sous presse, pour convaincre ces joueurs de revêtir le maillot algérien.
Le temps presse et le nouveau coach des Verts, Vahid Halilhodzic devra bien se pencher sur les adversaires des Verts au prochain Mondial et veut donc rajeunir l'équipe nationale pour créer un nouvel état d'esprit chez les Verts et surtout enregistrer des résultats probants.

L'expression

overclocker
31/07/2011, 15h41
de plus en plus pitoyable ces camemberts....

Pecos
31/07/2011, 15h51
Saha Over 3ala slamtak ! les frenchies c'est toujours la meme chose avec eux!

Cookies