PDA

Voir la version complète : Chavez demain en Algérie


Gamal
15/05/2006, 17h28
Algérie : Chavez demain en Algérie
Le Venezuela cherche un soutien algérien
lundi 15 mai 2006.

Une source gouvernementale a indiqué que le président Vénézuelien, Hugo Chavez, sera en Algérie demain et après demain.






Il sera accompagné de ses ministres du Pétrole et de l’Economie, pour discuter de la coopération bilatérale et des questions qui intéressent les deux parties, comme le conflit au Sahara Occidental et la réunion des pays non alignés prévue à Cuba, en Septembre prochain.

Chavez va aborder avec le président Abdelaziz Bouteflika d’autres dossiers, tels que la pression exercée sur certains pays de l’Amérique Latine, après la vague de nationalisation entreprise, par certains gouvernements comme la Bolivie. Il est évident que le président Vénézuelien cherche un soutien algérien aux pressions des pays d’origine des compagnies multinationales, qui ont été affectées par les décisions de nationalisation.

L’Algérie a auparavant aidé Chavez, personnellement, après la grève générale qui a paralysé tous les secteurs d’activité économique au Venezuela, à commencer par les infrastructures de pétrole en 2003. Un groupe d’experts de la compagnie algérienne d’hydrocarbures, Sonatrach, a été dépêché au Vénézuela pour faire fonctionner les gisements pétroliers paralysés par la grève de l’opposition, irritant les Etats-Unis, qui ont soutenu le mouvement de grève dans le but de renverser le président.

La même source a souligné que la visite coïncide avec la préparation de la réunion des pays exportateurs de pétrole, à Caracas, le mois prochain, qui devrait discuter des développements du marché pétrolier et de la situation de l’OPEP. La même source ajoute que l’affaire du Sahara Occidental serait parmi les dossiers que Chavez va aborder avec Bouteflika, soulignant l’importance donnée par l’Algérie au rôle que le Venezuela peut jouer, en poussant des pays de l’Amérique Latine à reconnaître la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD), vu l’influence de Caracas sur le plan politique et diplomatique en Amérique latine ».

Sur le plan des relations bilatérales, la visite de Chavez montre qu’un dialogue politique entre les deux pays a été atteint, selon la même source, mais les échanges commerciaux sont appelés à atteindre le niveau du dialogue politique, leur valeur ne dépassant pas encore les 350 millions de dollars par an.

Le ministre des Affaires Etrangères Mohamed Bedjaoui et le Président Vénézuélien Hugo Chavez avaient, lors d’une première rencontre à Caracas, le 24 Avril dernier, affirmé la volonté de leurs pays respectifs à étendre la coopération, dans le domaine de l’Industrie et des Hydrocarbures actuellement, à l’Agriculture, la Santé et l’Education.

La visite de Chavez en Algérie intervient dans le cadre d’une tournée, entamée le 11 Mai, qui l’a d’abord amené en Autriche, où il a participé au sommet de l’Union Européenne- Amérique Latine, avant de se rendre en Grande Bretagne et en Italie.

Hamid Yes — El-Khabar

Cookies