PDA

Voir la version complète : Réserves de change de l’Algérie placées aux Etats-Unis Le danger est réel, selon les spécialistes


LIXUS
01/08/2011, 00h15
La crise de la dette américaine sème le trouble dans les milieux financiers internationaux. Les débats se prolongent au Congrès et au Sénat pour trouver un accord sur le relèvement du plafond de la dette. Et pendant ce temps le monde s’inquiète. Les États‑Unis risqueraient‑ils de ne plus pouvoir payer leurs créanciers ?

Parmi ces derniers figure l’Algérie qui a placé une grande partie de ses réserves en bons du Trésor américain. Pour les spécialistes, le danger est réel. Ce dimanche 31 juillet, Nikolaus von Bomhard, PDG de Munich Re, le premier réassureur mondial, a affirmé dans une interview au journal allemand Sueddeutsche Zeitung qu’un « effet domino est possible » dans le cas où les États‑Unis se retrouveraient en situation de défaut de paiement.

Mais il y a plus inquiétant pour l’Algérie : Selon Nikolaus von Bomhard, il n’existe plus aujourd’hui « de placement absolument sûr », y compris les emprunts d’État. « Un emprunt d’État n’est plus ce qu’il était, un investissement sûr à tout égard », a‑t‑il affirmé. Une déclaration qui vient contredire les affirmations des autorités algériennes sur le caractère « sûr » de ces produits financiers.

Si les parlementaires américains ne se mettent pas d’accord pour relever le plafond de la dette avant mardi, le Trésor américain a prévenu qu’il ne pourrait pas payer toutes ses factures. Certes, on ne connaît pas encore l’issue de cette crise, mais il ne fait aucun doute que tous les pays devront en tirer les conséquences. Pour l’Algérie, cela signifie remettre sur la table la question du placement des réserves de change. Les spécialistes appellent à la diversification des placements. Mais le gouvernement et la Banque d’Algérie restent sourds à ces recommandations.

On a appris il y a quelques jours que ces réserves ont encore atteint un niveau record sur les six premiers mois de l’année : 173,63 milliards de dollars. Si les autorités sont plutôt discrètes sur la manière dont ces réserves sont gérées, elles ont toujours expliqué que le critère primordial était le risque minimum des placements. D’où les placements en bons du Trésor américain, réputés très fiables jusqu’à présent, au même titre que les autres obligations d’État dans le monde.

Mais dorénavant, si on en croit les experts, même ces obligations ne sont plus aussi sûres. Dès lors, au‑delà de leur faible rendement, les bons du Trésor américain viennent de perdre leur atout premier, à savoir leur sécurité. Mais cette alerte va‑t‑elle conduire la Banque d’Algérie, qui gère les réserves, à revoir sa stratégie ? Jusqu’ici les multiples critiques relatives à cette gestion n’ont jamais été entendues.

TSA
Yazid Slimani

jawzia
01/08/2011, 00h26
Réserves de change de l’Algérie placées aux Etats-Unis Le danger est réel, selon les spécialistes
Encore faut-il qu'un quelconque organisme de notation ait le "courage" de dégrader la note souveraine des Etats-unis.

jawzia
01/08/2011, 00h38
De toute façon dégradée ou pas..cela ne changera pas grand choses..SI ! ça impactera directement la valeur des bons US. Sauf que dès que le AAA retrouvé, le bons retrouveront (mécaniquement) leur valeur initiale (voire plus).

La question est ; Qui osera toucher au AAA des USA ? Certainement pas la Coface :mrgreen:

jawzia
01/08/2011, 01h03
C'est pas la COFACE qui note..elle interprète..
Et comment évalue t-elle les risques pays? Eh ben, en situant chaque pays sur une échelle de valeur. Cela s'appelle une notation ;)

mohand-ameziane
01/08/2011, 01h32
dimanche 31 juillet 2011
Le docteur en économie, M. Mahdjoub Beda à El Khabar
L’Algérie ne sera pas affectée par la crise financière américaine
http://fr.elkhabar.com/local/cache-vignettes/L550xH734/arton1369-e84f1.jpg

Le docteur en économie, M. Mahdjoub Beda estime que les répercussions de la crise des dettes américaines sur les réserves de change algériennes ne seront pas importantes tout en indiquant que la baisse de la dette publique étrangère à 600 millions de dollars au début de cette année ainsi que la diversification des réserves de change réduiront de l’impacte de la crise financière américaine sur l’Algérie. il a, dans ce cadre, indiqué que la valeur des placements financiers algériens au trésor américain sous forme d’obligations ne dépasse pas les 60 milliards de dollars.

L’expert financier international, M. Mahdjoub Beda a indiqué que l’augmentation du seuil d’endettement des Etats-Unis, estimé à 14300 milliards de dollars, conduira à la baisse de la valeur du dollar américain. Le premier impact sur l’Algérie sera sur la valeur des exportations algériennes évaluées en dollar, contre l’inflation qui touchera les importations effectuées en Euro. Toutefois, ce risque restera minime puisque la perte sera compensée grâce à l’augmentation du prix des hydrocarbures, dont l’Algérie est bénéficiaire. Pour preuve, l’Algérie a réalisé une importante rente pétrolière au premier semestre de cette année après que le prix du pétrole a atteint les 115 dollars/baril

mohand-ameziane
01/08/2011, 01h33
L’expert financier international Dr Kamil Sari à El Khabar
La faillite financière des USA est écartée et les placements financiers algériens ne risquent rien

L’expert international en finances, Dr. Kamil Sari a prévu que l’on parvienne à une solution au problème des dettes américaines, écartant la possibilité d’une éventuelle faillite. Il a, notamment, affirmé que les placements financiers algériens aux Etats-Unis, sous formes d’obligations au trésor, estimés actuellement à 60 milliards de dollars, de l’ensemble de 170 milliards de dollars de réserves de change ne seront pas affectées.

M. Kamil Sari a expliqué à El Khabar que le problème d’endettement des Etats-Unis sera réglé et qu’il était utile de savoir que le paiement des dettes américaines a été reporté à 65 reprises depuis 1962. Il a, notamment, indiqué que le seuil d’endettement autorisé des Etats-Unis a été dix fois augmenté depuis 2001. Ce qui a changé, aujourd’hui, selon le Dr. Kamil Sari c’est les enjeux politiques et électoraux, étant donné que la composante du congrès américain n’assure pas la majorité au président démocrate, de ce fait , enchaine Sari, toute crise sera due à ces considérations, cependant, la question d’une éventuelle faillite est écartée et les deux parties parviendront à un accord et feront toutes les deux des concessions. Par ailleurs, l’expert Kamil Sari a mis en garde contre une crise financière plus grave, dans le moyen et long terme, puisque les pays ayant sauvé les banques de la faillite se trouvent eux-mêmes confrontés à une crise. Il est utile de signaler, dans ce cadre, que l’Algérie doit revoir sa politique adoptée en termes de placement financier

El Khabar

jawzia
01/08/2011, 01h35
non....c'est les agences de notations qui font ce boulot..la COFACE fait l'analyse des risque commerciaux..elle analyse la gestion des creances et des assurances.. http://www.coface.fr/CofacePortal/ShowBinary/BEA%20Repository/countryRisk/fr_FR/help/methodrisquepays

Bien que ce soit un point de détail (de l'histoire) mais après cela, tu penseras ce que tu voudras !

mehdi-amazigh
01/08/2011, 01h41
Jawzia

Tu perds ton temps avec madame je sais tout et nous, nous sommes des cruches.......:)

jawzia
01/08/2011, 01h44
la COFACE ne traite pas tout toute seule
ça nous change de :
C'est pas la COFACE qui note...elle interprète..

;)

mehdi-amazigh
01/08/2011, 01h49
C'est pas la COFACE qui note...elle interprète.. par Aniasse

la COFACE ne traite pas tout toute seule ... par Aniasse


Entre nous la cruche.......

mehdi-amazigh
01/08/2011, 01h56
oui et alors..?
l'arroseuse arrosée.........:mrgreen:

jawzia
01/08/2011, 02h04
c'est en ce sens qu'elle ne traite pas seule ....Et qu'elle interprete les données des autres aussi.. $Je pense qu'il n'y a que vous à avoir "pensé" au contraire

En tout état de cause, tout reste en décalage avec :
C'est pas la COFACE qui note...elle interprète..

maB2rOc
01/08/2011, 02h46
inchallah la faillite en se mois béni , je souhaite effondrement de se pays et Israel , je serais le premier a m'en réjouir !

nacer-eddine06
01/08/2011, 08h56
inchallah la faillite en se mois béni , je souhaite effondrement de se pays et Israel , je serais le premier a m'en réjouir !
tu commences sur les chapeaux de roue ton mois de piete

Distro
01/08/2011, 10h21
selon le ministre des finances algériens moins de 50% de la totalité de la somme est en dollars, l'autre grande partie est en euros et le reste est dispersé sur plusieurs monnaies asiatiques.

MisterOver
01/08/2011, 10h24
La plus grande partie des bons de trésor américain appartiennent à la Chine et au Japon.

@maB2rOc : Sinon, ne t'inquiéte pas, les américains ne lachent pas l'affaire aussi rapidement, ni aussi pacifiquement.

Ils ont un budget militaire supérieur au monde entier, plus de 500 milliards de $ par an.

LOrsqu'ils se sentent en danger, ils peuvent commencer à lancer une politique protectrice économique, ce qui est dangereux pour les chinois, voir lancer une politique très agressive, et là le monde entier serait en danger.

De toute façon, la chute des Etats Unis d'Amérique provoquera une onde de choc importante.

maB2rOc
01/08/2011, 12h57
tu commences sur les chapeaux de roue ton mois de piete
salam 3alik SOLAS bon ramadan a toi
désolé je déteste ces deux pays il ont fait temps de mal au arabe et au musulman en général .

De toute façon, la chute des Etats Unis d'Amérique provoquera une onde de choc importante.
salam 3alik MisterOver bon ramadan a toi
ne t’inquiète pas personne est dispensable dans se monde , sa créera certes une crise pour 5 a 10 ans mais rien de grave toute empire s'effondre avec le temps car trop dépensier !

Cookies