PDA

Voir la version complète : La Syrie est confrontée à une campagne de vaste envergure visant sa politique indépendante


mehdi-amazigh
04/08/2011, 00h23
Ivashov : La Syrie est confrontée à une campagne de vaste envergure visant sa politique indépendante et son soutien à la résistance



30 Juil 2011
http://www.sana.sy/servers/gallery/201107/20110730-180744_h361327.jpg
Moscou / Le général, Leonid Ivashov, président de l'Académie russe des sciences géopolitiques, a indiqué que ce qui se passe en Syrie est une campagne de forte et vaste envergure exécutée par le Mossad et les pays d'Occident, en particulier les Etats-Unis et la France, dans le but de la démembrer en raison de sa politique indépendante, de son soutien à la résistance contre Israël et de ses relations étroites avec l'Iran.
Dans une interview accordée au correspondant de SANA à Moscou, le général Ivashov a ajouté que l'Occident vise aussi la Syrie pour son position distinguée dans le monde arabe.
Les Etats-Unis exécute actuellement la 3ème étape de son plan de déstabiliser la Syrie consistant à faire passer le cours d'événement du stade politique à celui de combat au moyen des actes de sabotage et de l'effusion du sang dans l'ensemble du pays, estime le général, ajoutant que la 2ème étape du plan vise à provoquer une confrontation armée avec les forces de l'armée et de l'ordre, alors que la 1ère étape avait focalisé sur le financement et l'armement des groupes armés, en plus du lancement d'une campagne médiatique de tromperie.
Dans ce sens, le général Ivashov a critiqué la guerre médiatique et psychologique déclenchée par nombre de mass médias et de chaînes satellitaires contre la Syrie en vue de provoquer le chaos et la panique parmi les Syriens, saluant dans ce sens l'information syrienne qui fait face à ces armes médiatiques et démasque leurs mensonges.
Le général Ivashov a exprimé sa confiance que la Syrie sortirait de cette crise plus forte grâce aux initiatives adoptées par le président Bachar al-Assad et qui verse dans l'intérêt de la société syrienne, soulignant qu'elle va mettre fin aux actes terroristes et de sabotage soutenus par le Mossad et les services occidentaux de renseignement.
Le général Ivashov a fait savoir que les Etats-Unis avaient organisé dans l'un des pays voisins de la Syrie des sessions de formation pour les opposants syriens pour exécuter des actes terroristes et de sabotage en Syrie.
Dans le même contexte, et un article analytique sur la conjoncture en Syrie, publié par le quotidien serbe Novi Standard, le général Ivashov, a souligné que résistance aux pressions et aux ingérences étrangères est pour la Syrie la seule sortie de la conjoncture en cours.
Le général Ivashov a indiqué que la Syrie suit une politique extérieure et intérieure indépendante basée sur les fondements de l'unité nationale, sociale et politique de la société syrienne.
Il a fait noter que les Etats-Unis exploitaient dans leur bataille contre les pays qu'ils considèrent comme ennemis tous les moyens dont la technologie révolutionnaire et la force militaire et que
Le général Ivashov a évoqué aussi le rôle des mass médias hostiles à la Syrie qui faisaient apparaître les actes criminels commis en Syrie comme étant de la protestation contre le régime.
Il a souligné que la déclaration de la direction de la Syrie sur la mise au point d'un plan complémentaire de réforme dans le pays va dépasser toutes les revendications de l'opposition.
Sur un autre plan, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, M. Mikhaïl Bogdanov, a insisté de nouveau sur la position de son pays rejetant l'ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie, estimant que le procédé le plus important pour régler les problèmes intérieurs est le dialogue national via les réformes dans les différents domaines.
Dans une interview télévisée, M. Bogdanov a souligné que son pays soutenait les efforts déployés par la Syrie pour poursuivre le dialogue national, émettant l'espoir que ce dialogue aboutira, d'autant que la direction syrienne avait adopté nombre de programmes et de plans de réforme qui doivent être exécutés d'une manière active et rapide.
Passant à la conjoncture dans les territoires palestiniens occupés, M. Bogdanov a commencé par insisté que la cause palestinienne reste la cause centrale du monde arabe et du Moyen-Orient, affirmant que son pays soutient l'établissement d'un Etat palestinien indépendant.
Et au sujet de la situation en Libye, M. Bogdanov a rappelé la position de son pays appelant dès le début à un arrêt immédiat des opérations militaires, estimant que les opérations militaires et le bombardement aérien par l'OTAN augmentent la souffrance du peuple libyen et font nombre de victimes parmi les Libyens.
A. Chatta / L.A. / Gh.H. le post.fr

sako
04/08/2011, 01h01
La Syrie est confrontée à une campagne de vaste envergure visant sa politique indépendante et son soutien à la résistance.

A trop soutenir la résistance, la Syrie risque d’oublier son Golan occupé…

ils ne sont pas fatigués de résister ces clowns de despotes. Quand est-ce qu’ils passent à l’offensive ?

PS: Jusqu'à sa mort, Arafat etait Persona non grata à Damas

absent
04/08/2011, 01h05
Il faut aussi lire ce que pensait Nasser (le collabo des sionistes n'est-ce pas Mehdi) du parti Baas.

algiers09
04/08/2011, 01h17
Le général, Leonid Ivashov, président de l'Académie russe des sciences géopolitiques, a indiqué que ce qui se passe en Syrie est une campagne de forte et vaste envergure exécutée par le Mossad et les pays d'Occident,


Et pour cela le Mossad aurait utilisé une arme biologique secrète pour faire soulever des millions de syriens contre leur régime.

overclocker
04/08/2011, 02h34
Ivashov : La Syrie est confrontée à une campagne de vaste envergure visant sa politique indépendante et son soutien à la résistance


la blague....ca devient du n'importe quoi ces propagandes a zouj doro, même pas capable de faire de la propagande de bon niveau :lol::lol:

y en a qui sont encore en 70 avec leurs méthodes :confused::confused:

overclocker
04/08/2011, 02h49
à comparer avec les 99%, la propagande de la politique indépendante reste historique !


t'as raison, mais c'est 98,4% ca change la donne :lol::lol: y a des scores dans la région du même gabarie, entre makhzen d'ici et makhzen la bas c'est les mêmes méthodes :lol::lol:

overclocker
04/08/2011, 02h52
Le chef de l'Etat sortant, Abdelaziz Bouteflika, âgé de 72 ans, a été réélu à la présidence de l'Algérie pour un troisième mandat avec 90,24 % des voix à l'issue du scrutin de jeudi, dont le taux de participation a atteint 74,54 %, annonce, vendredi 10 avril, le ministre de l'intérieur Yazid Zerhouni. "Abdelazziz Bouteflika a obtenu 12 911 707 voix", soit "90,24 % des suffrages exprimés", a déclaré M. Zerhouni au cours d'une conférence de presse.

fakou effectivement, fakou bezzaf :lol::lol::lol:

Cookies