PDA

Voir la version complète : La consommation de pétrole atteint des records


nacer-eddine06
19/08/2011, 01h45
Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la consommation de pétrole a atteint 87,4 millions de barils par jour en 2010, un record !

Alors que la crise financière mondiale avait entraîné une modeste diminution de 1,5% de la consommation mondiale de pétrole entre 2008 et 2009 (80,3 millions de barils par jour), celle-ci est répartie à la hausse en 2010 avec une augmentation de 3,1%, selon un nouveau rapport du Worldwatch Institute.

"Entre la récession, l'explosion de la plate-forme pétrolière de BP, et l'instabilité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les marchés pétroliers ont joué aux montagnes russes ces dernières années", a déclaré le Saya Kitasei, qui a co-écrit le rapport avec Natalie Narotzky.

Les Etats-Unis, le Brésil, la Russie et le Moyen Orient ont contribué pour près de la moitié à cette augmentation de la demande. Et, sans surprise, près d'un tiers de cette croissance s'explique par le dynamisme économique de la Chine qui contribue maintenant à plus de 10 % de la consommation mondiale de pétrole.
Heureusement, la consommation dans l'Union européenne continue de décroître pour la quatrième année consécutive : moins 1,1 % entre 2009 et 2010.

En 2010, le pétrole restait la première source d'énergie exploitée dans le monde avec 37% de l'énergie utilisée, mais c'est la onzième année consécutive que sa part diminue par rapport aux autres sources d'énergie. Cependant, les combustibles fossiles représentent encore 90% de l'énergie exploitée dans le monde.

Les réserves prouvées de pétrole ont augmenté depuis 1980 et atteignent environ 1,526 milliards de barils de pétrole en 2010. Toutefois, celles-ci sont de plus en plus difficiles et coûteuses à exploiter, et augmentent les risques de pollution.

Dans tous les cas, la découverte de nouveaux gisements est en berne et les réserves ultimes de pétrole sont en baisse, ce qui explique que certains pays, comme le Canada, exploitent les très controversés sables bitumineux. Dans ce pays, ils contribuent maintenant à près de la moitié de la production pétrolière mais nécessitent beaucoup d'énergie et d'eau tout en dégradant considérablement l'environnement : déforestation, émissions de gaz à effet de serre, pollution des eaux...

Le Moyen-Orient reste le plus grand exportateur de pétrole avec 35,3 % des exportations en 2010, suivie par la Russie et la région Asie-Pacifique.

Source
Global Oil Market Resumes Growth after Stumble in 2009 - Worldwatch Institute

Auteur
Christophe Magdelaine / notre-planete.info

Cookies