PDA

Voir la version complète : Maroc: Viols et tortures dans les prisons de Mohammed VI, l’accablante réalité


ZA1971
19/08/2011, 22h27
salam

Un silence qui perdure….

Lettre d’Al Mouwahid al Maghribi

Pendant que le monde entier à les yeux et les objectifs des caméras rivés sur les révolutions qui embrasent l’orient, nous aurions bien aimé assister également au soulèvement du peuple marocain et le voir déstabiliser (ou bien renverser) le régime totalitaire de Mohammed VI, l’emir el moushrikine, grand taghout d’un état instauré pour répandre la corruption et combattre notre religion. Le Maroc fait partie des pays où les contestations tardent à venir et il a même réussi par un tour de passe passe médiatico-constitutionnel à faire échouer toutes tentatives réelles de changement. Pourtant les raisons ne manquent point au peuple pour légitimer la révolte contre son gouvernement basé sur l’hypocrisie et l’injustice et qui est en train de faire du Maroc, une immense déchèterie, la poubelle de l’occident et de la France en particulier, et s’acharne à détruire toutes valeurs issue de l’islam, de sa morale, de son éthique et de sa civilisation pour plaire à l’occident et à son Nouvel Ordre Mondial.



Un Maroc dans lequel : la prostitution, la drogue, la pédophilie bon marché aident à réaliser le plan gouvernementale visant à dépasser les 10 millions de touristes, comme si le Maroc n’avait aucun autre salut que dans le Tourisme (mais l’argent sale c’est toujours plus facile à obtenir que celui d’un vrai développement économique sain ). Un Maroc complice de la grande perversité de beaucoup d’étrangers notamment français et qui pactise avec le diable en laissant des politiciens tels que DSk ou BHL et tout le clinquant du sionisme mondiale, posséder des Ryad à Marrakech et d’autres, s’offrir des enfants recrutés place Djama el Fna pour leurs orgies sataniques dans les 5 étoiles de Marrakech, protégés et exfiltrés en cas de pépins par la police marocaine (coopération bilatérale comme ils disent…). Ce Maroc où l’ on peut inviter l’ex premier ministre Tzipi Livni et lui offrir un collier de diamants alors qu’elle ne peut même pas se rendre dans certains pays occidentaux sous peine d’être poursuivie pour crime de guerre pour les bombardements aveugles sur les civils de Gaza…Tel est la réalité du Maroc de Mohammed VI dans lequel on gracie les pédophiles et autres détraqués sexuels quand ils ont la peau blanche et le passeport européen (affaire du Belge Phillipe Servaty ) et dans lequel on viole et on torture des prisonniers marocains innocents.



Torturé et violé pour avoir lu le coran

Non content d’être un pays sous traitant habituellement la torture pour le compte de la CIA et autres officines occidentales, les mercenaires tortionnaires marocains ne font pas de distinction, ramadan ou pas, ce mois de piété de pardon et de générosité n’est pas reconnu par ces chiens de garde, bien soumis aux commandements de leur gouverneur et bien décidés à piétiner tous ceux qui se dresseraient sur son chemin.

En effet, le lundi 15 août a été révélé par l’avocat de détenus d’une énième affaire sordide issue des cachots marocains, un cas de torture abominable maitre Abdulsamad Al Idrissi, avocat aux barreaux de Meknès écrit dans son rapport :

Dans le cadre et le soutien de la poursuite de certains détenus de l’affaire que l’on appelle « terrorisme » en particulier de ceux déménagés à la Prison de Toulal qui se situe à la périphérie de la ville de Meknès et qui a vu le jour récemment, j’ai fait la visite lundi 15 Août 2011 de chacun des détenus : M. Abdel-Samad El Missimi, et M. Adil Alferdawi et M. Amrani Moulay Omar Hadi mais je n’ai pas pu visiter le détenu Noureddine Nafiaah qu’ils disent avoir été déménagé en compagnie d’autres détenus qui sont : Youssef Khoudri, Hicham Maach, Alqanfodi et Mourad El Raydi et Yassin bounajra à la cour de Salé à la demande du juge, sur foi des propos du directeur de prison.



Les conditions d’accueil de l’Avocat

L’Avocat ne peut même pas entrer à la Prison de Toulale 2 qu’après avoir présenté sa carte d’identité à la Gendarmerie royale stationnée en face de la prison et en mentionnant la cause de la visite et le nom du détenu ou les détenus à visiter. Tout cela est incorporé dans un registre établi à cet effet , et la même chose arrive avec le gardien de la porte de la prison. Tout cela en laissant l’avocat devant la porte pour une longue durée en gardant sa carte d’identité nationale jusqu’à ce qu’il sorte de visite. Sans compter que le bureau où se fait la visite est entouré d’un grand nombre de gardes et de surveillants qui écoutent la discussion derrière la porte et les fenêtres et afin de ne pas laisser la liberté à l’avocat de communiquer avec son adjoint. Les éléments suivants sont les déclarations des détenus faites chacune séparément, ce sont des déclarations que j’ai reçues directement de leur part et j’ai remarqué une grande peur et une panique lors de cette déclaration. La peur que les gardes qui sont proches les entendent, d’autres ont préféré parler français.

ZA1971
19/08/2011, 22h28
salam

Déclaration du détenus Adil El Ferdawi

Il confirme que le soir du dimanche précédant le lundi jour du dernier discours royal (3, juillet/1er août) , certains détenus qui disposaient d’un petit coran le lisait et le faisait entendre aux autres à côté de leurs cellules qui n’en disposaient pas, et ceux qui ne maitrisaient pas la langue arabe s’en réjouissaient, peu de temps après les gardiens de prison sont arrivés et ont sorti le détenu Abdu-Allah El Manfaa et l’ont tabassé devant sa cellule et tout le monde pouvait entendre les hurlements de douleurs…puis quand les détenus ont commencé à protester en criant et en donnant des coups aux portes des cellules, un des gardiens nommé Ahmed et connu par le surnom « Ennaka » ( le chef du quartier ) s’est approché de la cellule d’Adil El Ferdawi, et a sortit ce dernier de sa cellule pour le tabasser et faire pleuvoir sur sa tête des coups de fouet extrêmement violents. Puis il lui a retiré son pantalon et ses sous-vêtements en continuant à le battre et à le trainer en le tirant par sa barbe tout en l’insultant de tous les noms indignes…


Le résultat fut qu’il perdit conscience jusqu’à ce qu’on entendit « Ennaka » dire au gardien de le violer et de s’amuser avec ses organes génitaux et de faire entrer le fouet dans son derrière… ils lui ont menotté les mains et les pieds avec des serre flex en plastique, ( les mêmes qu’utilisent la cia lors des interrogatoires) ce qui lui provoquait des douleurs affreuses, et l’ont jeté au sol puis ont amené les autres prisonniers : Abdu-Allah El manfaa, youssef khoudri et Abdu-Assamad El Missimi et les ont battu comme des chiens, ont lancé les quatre dans une grosse voiture en continuant de les battre pour enfin les mettre dans un cachot pour une durée d’une semaine. Ils ont confirmé connaitre le nom de l’un de ceux qui les ont battu son nom étant : Hajji « Je n’ai pu sortir du cachot qu’après avoir rédigé une obligation de ne plus protester à nouveau, on me menaçant de torture si je venais à refaire la même chose ». Il refusera de confirmer ses déclarations par peur des représailles…



Déclarations du Détenu Abdu-Assamad El Missimi :

J’ai été durement frappé en raison de ma protestation contre le tabassage de Abdullah El Manfaa et ce d’une façon terrible juste parce qu’il lisait le Coran, à cause de cela, ils nous ont fait sortir tous les trois, Abdu-Assamad El Missimi, Adil El ferdawi et Yussef Khoudri et nous ont battu avec des bâtons et les ont fait entrer dans nos parties intimes… en s’amusant avec nos organes génitaux et les zones sensibles de notre corps… on nous a violé en ayant les yeux bandés, puis on nous a mis au cachot pendant toute la semaine.
Je proteste de façon constante depuis que je suis à la prison de Salé en raison de l’absence de soins dont je fait l’objet, parce que je suis malade d’allergies chroniques.
« Je n’ai pu sortir du cachot qu’après avoir rédigé une obligation de ne plus protester, à nouveau, et l’on m’a promis la torture si je venais à refaire la même chose »



Déclarations du détenu Moulay Omar El Amrani Hadi :

Il raconte que lorsque le détenu Abdu-Allah lisait le Coran à haute voix les gardes sont arrivés et l’ont emmené hors de sa cellule et ont commencé à le battre sauvagement, ce qui les a forcé à protester collectivement contre les coups et les tortures qu’il a subie : Yousef Khoudri et Abdu-Assamad, El Missimi et Adil El Ferdawi ont été torturés et violés, de nombreux détenus ont entendus leurs cris, comme nous avons entendus leur viol, puis ils ont été transférés loin des cellules pour les mettre au cachot et y sont restés pendant une semaine.

M. Abdul Samad Al-Idrisi
Avocat D’Autorité à Meknès
Membre du Forum national pour la dignité des droits humains



Voici la réalité du Maroc, son vrai visage… en plein Ramadan on viole des détenus car ils lisaient le Coran !

Que dire de plus quand il est reconnu publiquement que l’extrême majorité de ces prisonniers, dont on véhicule l’image de terroristes obscurantistes, sont innocents et n’ont rien, juridiquement parlant, à se reprocher ? Mais « Rien » au Maroc, c’est déjà assez, et ce rien, ce simple délit d’opinion, d’idée, ou de croyance, c’est déjà largement suffisant pour vous voir affliger des peines de 10 à 30 ans de prison (quand vous êtes marocains bien sûr…).

Ces actes de viol ne sont pas anodins et isolés au Maroc car très peu de frères détenus, par pudeur et honte et pour protéger leurs honneurs bafoués et celui de leur famille, osent dénoncer l’horreur et le sadisme dont ils ont fait l’objet…


Silence on torture, silence on viole, silence on fait vivre un calvaire inimaginable aux familles des détenus, qui même sans cela, vivaient de toute façon dans des conditions humanitaires inouïes. Qu’importe tout cela, tant que les marocains résident à l’étranger (RME) continuent d’envoyer leurs devises, et que les touristes continuent de faire bronzette sur la plage à bon prix, tant que le Taghout s’engraisse tranquillement, que le chaos social et moral et son ordre satanique continue à régner tant qu’il nous fait vivre… Que la fête continue…

Où sont les organisations humanitaires, des droits de l’homme, de défense de la liberté d’opinion et de croyance, de parole et d’expression ?

Si le Maroc n’était rien, et n’avait jamais rien été dans l’histoire de l’Islam, cela aurait peut être atténué notre rage et nos frustrations, mais il fut un temps ou jadis le Maroc représentait à lui seul le Maghreb jusqu’à devenir son synonyme, un temps où sa capitale Marrakech régnait sur un empire s’étendant du fleuve Sénégal jusqu’à Kairouan, de Kairouan jusqu’à Cordoue (Voir carte empire almoravide et almohade). Il fut un temps ou son université de Fés rayonnait dans tout l’occident musulman. Un temps où ses sultans et émirs du sud de l’Atlas traversaient régulièrement la Méditerranée pour faire le jihad et défendre l’islam et les musulmans jusqu’au nord d’Al andalous.

Ces histoires ne sont pas de simples contes que le petit chauffeur de taxi de Marrakech acculturé et complexé aime à raconter servilement aux touristes occidentaux, comme un petit conteur public. Ce sont des réalités historiques et amères qui nous fournissent malgré tout une énergie et une foi puissante pour restaurer l’Islam, sa force, son autorité, sa civilisation et son khilafat.

C’est pourquoi, cette sordide histoire de viols, de tortures dans les prisons marocaines, achève de renforcer notre détermination et nos convictions :

Nous, musulmans décomplexés et identitaires d’Europe, ayant adopté sans peur ni reproche l’intégralité de l’Islam et son authenticité, nous musulmans sunnites orthodoxes (ahloul sounna wa jama’a) sur la voie et la méthodologie de nos pieux prédécesseurs (minhaj salaf salih) et nous en particulier, Français et Belges d’origine marocaine (bi nationaux de plein gré ou malgré nous), nous témoignons de notre désaveu total, de notre haine et notre inimité absolue envers les autorités marocaines et leurs plans de perversion des musulmans et de destruction de l’islam dans ce pays.

Et nous faisons la proclamation de notre bien aimé prophète et père Ibrahim, paix et bénédiction sur lui : « Nous nous désavouons de vous et de ceux que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre nous et vous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul. » (Sourate 60 Verset 4)



Je vous en conjure mes frères et soeurs, pitié pour nos braves moujahidines, faites leur douas lors de vos prosternations et à l’ouverture de votre jeûne !



Mais sinon il faut y faire hijra… bien entendu…
Nos dou’as et nos pensées vont aux familles des détenus et prisonniers d’opinions musulmanes, et en particuliers à nos frères Abdel-Samad El Missimi, Adil Alferdawi Yousef Khoudri et Abdullah El Manfaa, qu’Allah les libère de manière éclatante, et leur accorde l’immense succès ici bas et dans l’au-delà. Allahouma amine

Et nous demandons que l’impitoyable vengeance d’Allah s’abatte sur les criminels pervers et adorateurs du taghout dans les pays d’Islam, qui osent commettre des crimes sur les musulmans que même les non musulmans n’osent pas ou plus commettre

Et certes, la vérité appartient bel et bien à Celui qui a révélé que les hypocrites sont pires que les mécréants


■Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur(sourate les femmes verset 145)

saaid
19/08/2011, 22h29
l article pue la haine anti marocaine!

ZA1971
19/08/2011, 22h34
salam

ecrit par des marocains pourtant et les videos le prouvent Akhi

c est tout ce que tas retenu

passe ton chemin alors

au fait peux tu me dire quand avez vous commencer le ramadhan?

auscasa
19/08/2011, 22h55
ZA1971 tu peus les inviter en algerie.
au maroc le peuple suporte le pouvoire contre les terroristes, et pourquoi t'as pas mis les videos des enfants des victimes de ces gens qui explose ? .

soussi82
19/08/2011, 23h04
salam

ecrit par des marocains pourtant et les videos le prouvent Akhi

ZA1971
.............................
Ce genre de marocains on t'en fait grâce !!

Faire la propagande de vermines qui ont égorgé femmes et enfants chez toi..:redface:

slytds31
19/08/2011, 23h12
finalement tel père tel fils.....

Awtil
20/08/2011, 02h05
ils ont du mal avec le maroc.
il ont à travers de la gorge.
Le Maroc n'est toujour pas à feu et à sang,malgré le plisario,la décennie noir d'à coté,les révoltes arabes,les manifestations de 20fev.
renverser la monarchie du dictateur M6:lol:
S'ils savaient ce que le peuple marocain pense d'eux ils retourneront leurs plumes 7 foits dans leurs mains avant d'écrie des conneries.

arazigh
20/08/2011, 02h12
La charte de FA interdit de poster ce genre de publications.
Zéro crédibilité.

Othman17
20/08/2011, 02h35
Sa fait plaisir de voir que ses terroriste ont un traitement de classe mondiale dans nos prisons !

What goes around comes around !

ZA1971
20/08/2011, 03h41
salam

aucun marocain ne peut me dire quand le ramadhan a commence chez vous

et au passage si on pouvait savoir comment fonctionne votre horloge j ai remarqye que vous passiez tjrs a lheure dete un jour avant le ramadhan cest ca

je pense quils ont plus de travail chez vous que chez nous avec votre amir el mounafikhin qui decrete le ramadhan tjrs apres tout le reste de la planete qui samuse avec lhorloge solaore a la veille du ramadhan

a bon entendeur

Cookies