PDA

Voir la version complète : L’Algérie s’attaque à la cybercriminalité


Thirga.ounevdhou
18/05/2006, 15h00
À l’occasion de la journée mondiale des télécommunications qui a eu lieu hier, le ministère de la poste et des technologies de l’information et de la communication,Boudjemaâ Haïchour a insisté sur la nécessité de lutter contre le phénomène de la cybercriminalité.

Mettre les systèmes et les infrastructures essentiels en Algérie à l’abri des attaques des cybercriminels afin de sécuriser au mieux les échanges et les transactions effectués en ligne.

A l’instar des autres pays de la communauté internationale, l’Algérie célèbre aujourd’hui la Journée mondiale des télécommunications sous le thème : « Promouvoir une cybersécurité mondiale », retenu cette année par l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour marquer l’événement. Le choix du thème est dicté, selon l’UIT, par l’importance de créer un climat de confiance dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), relevant la nécessité impérieuse de mettre les systèmes et les infrastructures essentiels à l’abri des attaques des cybercriminels afin de sécuriser au mieux les échanges et les transactions effectués en ligne.

La célébration de cette Journée mondiale des télécommunications marque le 141e anniversaire de la création de l’UIT, le 17 mai 1865, mais aussi celui de la Journée mondiale de la société de l’information, reconnue par le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), lors de sa seconde phase tenue à Tunis en 2005. La même année, l’Algérie avait proposé, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des télécommunications, « l’élaboration d’une charte internationale de gouvernance de l’internet dans la transparence, la démocratie et l’inclusion ». En 2006, cette journée constitue pour l’Algérie l’occasion de faire le point sur les progrès réalisés dans le domaine de la généralisation de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour faciliter l’accès au savoir et à la connaissance et moderniser l’administration notamment.

Une réforme profonde du secteur de la poste et des technologies de l’information et de la communication a été engagée dès l’année 2000. Une réforme qui s’est traduite par la libéralisation du secteur et la création ainsi de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), d’Algérie Télécom et d’Algérie Poste et la création de trois agences spécialisées dans les télécommunications. Cette réforme, qui s’inscrit dans le cadre de l’édification d’une société de l’information, a permis d’enregistrer des « avancées considérables », ont souligné à maintes reprises les responsables du secteur.

En effet, les principaux indicateurs ont connu des taux de progression fort encourageants. Ainsi, la connectivité à la téléphonie mobile a atteint, selon un bilan d’activités du secteur, 15,5 millions d’abonnés. La densité téléphonique globale (fixe et mobile) est passée ainsi de 5,28% en 2000 à 54% actuellement, classant l’Algérie en pole position dans le Maghreb, alors que les perspectives à l’horizon 2010 prévoient « une télédensité globale de 83% ». (Concernant l’utilisation de l’internet à haut débit, le nombre d’accès ADSL a atteint 200 000 à fin 2005 et les spécialistes s’attendent à une évolution rapide dans ce segment des télécommunications pour « compter 4 millions d’accès en 2008 ».

Pour ce qui est de la pénétration en ordinateurs personnels, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication s’est fixé pour objectif d’« atteindre un taux de pénétration de 20% à l’horizon 2010 », notamment avec l’opération Ousratic (un pc pour chaque foyer) lancée dans cette perspective. En matière d’activités postales, Algérie Poste compte à fin 2005 quelque 7,9 millions de comptes chèques postaux et 3,7 millions de comptes d’épargne avec des prévisions pour 2008, portant sur des estimations de 9 millions de comptes CCP et de

7 millions de comptes Cnep. Dans le domaine de l’emploi et de la formation, l’ensemble des opérateurs du secteur, selon un bilan établi au début de l’année par le ministère, offrent plus de 120 000 postes d’emploi contre 45 000 avant l’application des réformes. Pour ce qui est des investissements, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour, avait indiqué au début de l’année que le volume global des investissements a atteint « près de 5 milliards de dollars », dont « plus de

4 milliards de dollars sont des investissements directs étrangers (IDE) ». Aussi, la stratégie de libéralisation du secteur des télécommunications en Algérie a permis l’octroi de deux licences de téléphonie mobile, de deux licences VSAT, de deux autres licences GMPCS et d’une licence pour la téléphonie fixe internationale, interurbaine et de boucle locale. En outre, dans le domaine de l’internet,

68 autorisations ont été délivrées aux fournisseurs d’accès, dont 51 sont pour le moment actives, et 7 autres autorisations ont été délivrées pour le transfert de la voix sur IP. Cependant, malgré tous les efforts déployés par l’Etat, l’écart de développement des TIC entre l’Algérie et les pays développés reste grand. Autrement dit, l’Algérie doit s’efforcer davantage de réduire cette fracture numérique.

- Par El Moudjahid

Abdelhakimz
18/05/2006, 18h32
Très intéressant le sujet, avec la tombée des barierres aux investissements étrangers le secteur des TIC v se développer de plus en plus.

Compte à la cybercriminalité, je pense qu'il faut y faire très attention, et former des spécialistes, en collaboration avec les étrangers, pour les grandes institutions de l'état et les grands comptes, afin de les mettre à l'abri des menaces qui existent.

Merci pour l'article

citoyen
19/05/2006, 11h10
le nombre d’accès ADSL a atteint 200 000 à fin 2005 et les spécialistes s’attendent à une évolution rapide dans ce segment des télécommunications pour « compter 4 millions d’accès en 2008 ».

Pour ce qui est de la pénétration en ordinateurs personnels, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication s’est fixé pour objectif d’« atteindre un taux de pénétration de 20% à l’horizon 2010 »

Des chiffres très contradictoires, ce qui dénote la "lucidité" des prévisionnistes du ministère des telecommunications. Ousratic est totalement bloquée, AT n'est même pas capable de fournir une qualité de service raisonnable sur la téléphonie du fixe et s'attaque hasardeusement sur le segment de l'ADSL.
At ne dispose pas des compétences pour déployer un réseau performant sur la base des caractéristiques de sa boucle nationale. Le tarif annuel d'un abonnement ADSL est équivalent a 3 salaires d'un ingénieur....je ne compte pas l'achat d'un PC-Ousratic autant dire qu'il est plus cher de se marier (choura ou dote) que de s'abonner à l'ADSL.

Il s'y connait ce Haichour en telecom ! ou bien il a un background d'épicier...

someone
19/05/2006, 11h54
Salam

excuse moi mais la tu est entrin de faire un peut e la désinformation
car même si AT car le service ADSL de AT que j'utilise d'ailleur même si c'est pas vraiment du grand débit et un service d'une assez bonne qualité(les coupure son trés rare) de un et de deux l'abonnement ADSL annuel coute exactement 10800 DA pour les 5 mois se qui est equivalent au smig mais je pense que se tarrif a été revu en baisse
pour la forume oustaric de l'eepad un pc portable + 3 mois d'abbonnement ADSL plus routeur ADSL WI-FI a 50000 DA je trouve ça trés raisonable comme offre........;alors SVP quand des effort sont faite il faux savoir le signalé quand même

zek
19/05/2006, 12h32
Je crois que les TIC et l'ADSL font des pas de géant en Algérie, en ce qui concerne les tarifs, ils baisseront pour le plus grand bien de tous, la cybercriminalité aussi.
-----------------------------------------------------------------------

Les chiffres de M. Ouarets, P-DG d’Algérie Telecom

L’Adsl, qui couvre, aujourd’hui, 38 wilayas du pays avec ses 300 000 abonnés, couvrirait l’ensemble du territoire national avant la fin de l’année 2006.

Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile a atteint les 16 millions dont 6 millions sont abonnés à Mobilis qui prévoit d’atteindre 7 millions d’ici à la fin de l’année.

Pour la téléphonie fixe, le nombre d’abonnés est de 3,2 millions. Dans le domaine du taxiphone, il est enregistré 46 000 KMS dont 80% de propriétaires ont signé la nouvelle convention avec Algérie Telecom qui prévoit la commercialisation exclusive des produits de l’opérateur historique.

Dans le registre de l’ouverture du capital d’Algérie Telecom, M. Ouarets a déclaré que 40 partenaires étrangers s’y intéressent. Enfin, l’Algérie occupe la deuxième place en Afrique en nombre d’abonnés à la téléphonie.

C. B.
18 mai 2006. Infosoir

Abdelhakimz
19/05/2006, 12h44
@citoyen : heu .. c'est où ça en Algérie ??

Avec Fawri l'offre de AT/Huawei de base c'est : 10 128 DA pour six mois d'abonnement à 128 kbps illimité, avec le modem adsl offert bien sûr.

je vois que zek vient de poster d'autres chiffres alors je m'arrête là, c'est juste pour dire que c'est très abordable 6 mois d'abonnement coûtent le smig...

citoyen
22/05/2006, 09h38
Abdelhakimz,

>>>10 128 DA pour six mois d'abonnement à 128 kbps illimité.

Ce sont des tarifs contradictoires...10128 DA/6 mois, 1900 DA/mois, 10800 DA/6 mois selon someone etc..

>>>pour la forume oustaric de l'eepad un pc portable + 3 mois d'abbonnement ADSL plus routeur ADSL WI-FI a 50000 DA je trouve ça trés raisonable comme offre

Ou bien tu es commerçant ou bien tu es médecin cabinard...si tu peux te payer une telle offre je ne peux que te féliciter, mais tu ne peux pas parler à la place des autres algériens ceux qui touchent un salaire de 15000 DA...
AT a fait des efforts c'est incontestable, mais il y a encore enormément à faire.
La QoS est loin d'être respectable le SAV n'en parlons pas, c'est pour celà que 3 Call-Center viennent d'être lancés à Alger, Oran et Constantine....
Par ailleurs, les DSLAM retenus par AT sont chinois pour raccorder les abonnées ADSL, nous verrons à l'avenir si ce choix est justifié ou pas...


AT ne tire pas encore suffisament son epingle du jeu. Elle manque cruellement de spécialistes dans le domaine des telecoms...cela se ressent sur la supervision et l'exploitation des équipements qu'elle vient d'acquérir...notamment auprès de siemens....

C'est bien d'évoquer des chiffres encore faut-il les interpréter comme un professionnel...
Je me rappelle, dans les années 70, l'URSS exprimait sa production de véhicules en tonne pas en unité...on disait par exemple 3000 tonnes de LADA, 5000 tonnes de Volga etc...

breizh
22/05/2006, 11h52
Je crois que le vrai problème qui se pose en Algérie reste les CD pirates (et surtout les films qui sortent en avant avant première !!)

loukane
22/05/2006, 20h36
Bonsoir, ce que je vais écrire est vrais car je sais de quoi je parle puisque je suis informaticien en plus j’ai fermé mes 2 cyber café a cause de la médiocrité et l'incompétence de la AT et de ces pseudo techniciens qui ne font même pas la différence entre un modem et un routeur, plus grave encore ils ne savent même pas configurer leur propre matériel et je n'exagère pas loin de la. ( y a que le nom qu’a changé dans ma tête sa sonne toujours PTT ), déjà le prix est exagérer pour un service minable et le service commerciale est nul au point ou même un commercial de la AT ne saurais vous guidé au vous expliqué leur prestation.
en plus en algérie on parle toujours de compétence alors qu'on vérité chez nous y a un manque de compétence et de savoir faire chronique, et c'est connues que toutes nos entreprises nous sont livré clé en main alors je comprend pas pourquoi s'associer avec HUAWEI une entreprise bas de gamme inconnue et laissé de grand fournisseur d'accès connue et efficace, vous me diriez que sa coûterais plus cher et je vous dirais faux, car essayer de comparer les prix de ces entreprises avec HUAWEI en pourcentage et vous verrez, en dernier même la hotline (le 100) essayé de leur téléphoné et expliqué leur votre problème et je doute qu'il sachent même pas de quoi vous parlé d'ailleurs voila leur réponces....c'est normal c'est partout comme sa mais sa s'améliorer avant la fin de la semaine.....pfffff on parle de cyber criminalié ...yaw b3id savez vous que nous les fawristes on a même pas d'adresse IP wellah...et si vous pensé que le service va s'améliorer faut pas espérer car franchement ya que FAWRI et ils ont le monopole de toute façon on pairs toujours ...pfff même qu'on tu va t'abonner on te dit c'est 1700 DA par mois alors tu répond ok je veut m'abonner pour 1 mois et la non Mr vous n'avez pas le droit

citoyen
23/05/2006, 09h26
Loukane,

Le choix de HUAWEI est un très bon choix. Les DSLAM ZTE-IP de 240 raccordements sont très efficaces et sur ce point nous ne pouvons féliciter les décideurs de AT d'avoir fait ce choix. En revanche on peut leur reprocher leur manque de lucidité (et probablement leur manque de compétences) concernant les approches métiers qui concernent l'exploitation du réseau et SURTOUT le parc clients qu'ils allaient accumuler en raccordant progressivement le citoyen et les entreprises.
La gestion de ce parc implique des processus que AT ne maîtrise guère :
1- La supervison (Le taux d'indisponibilité mesuré est de l'ordre de 40 % sur 1 mois à cause d'absence de moyens de supervision).
2- Le SAV (Les call center viennent à la rescousse mais ils seront opérationnels dans 2 ans min)
3- Le Support (Ina lilahi ou ina ilyahi rajioun)

J'ajoute à cela ce que tu viens de dire : une méconnaissance du savoir vendre. Je retiens ta remarque pour en donner un exemple édifiant : yaw b3id savez vous que nous les fawristes on a même pas d'adresse IP wellah...et si vous pensé que le service va s'améliorer faut pas espérer car franchement ya que FAWRI et ils ont le monopole de toute façon on pairs toujours ...pfff même qu'on tu va t'abonner on te dit c'est 1700 DA par mois alors tu répond ok je veut m'abonner pour 1 mois et la non Mr vous n'avez pas le droit
Ton modem dsl obtient dans tout les cas une adresse IP DHCP consistant en un bail limité dans le temps ou bien une adresse fixe qu'il faudra monayer (IP-FIXE)...ce sont là 2 services distincts que AT ne sait pas vendre car comme tu le dis elle n'a tout simplemnt les moyens de les vendre séparement. Techniquement ce sont les DSLAM qui fournissent les IP (Fixes ou en DHCP) pour celà AT devra s'amuser à former ses ingénieurs à faire ce qu'on appelle un plan d'adressage et s'entrainer à la NAT ou la conversion d'adresse. Des choses à la portée de n'importe quelle Khalti aicha..

Les cadres AT sont tout de même des gens dynamiques mais encore incompétents. j'espère simplement qu'ils feront un effort pour réduire leur tare et celles de leur subordonnés...

S'agissant de la cybercriminalité, j'ai déjà dit que le discours est destiné aux néophites, il est là pour impressioner la galerie.

Avant de parler de ce sujet, il sera peut être de la définir, la qualifier, mesurer ses effets et fortiori regarder autour de soi avant de légifirer et c'est pour celà que le ministère doit faire appel à des spécialistes qui ont mis la main à la pâte. La fetwa de Mr Haichour est tout simplement sans fondement et je me demande comment il va présenter ce fléau devant les "députés" de l'APN..il faut vraiment être un super pédagogogue enfin bon courage pour ce ministre..

Cookies