PDA

Voir la version complète : Des observateurs ne doutent pas de la presence d'islamistes radicaux à Benghazi


Sioux foughali
20/08/2011, 18h19
Si le régime de Kadhafi tombe, le Conseil national de transition (CNT) est-il apte à gouverner ?

L'organe politique de la rébellion, basé à Benghazi (est), d'où est partie la révolte, a adopté, le 3 août, une déclaration constitutionnelle. Ce texte définit les règles qui doivent prévaloir avant l'adoption, par référendum, d'une Constitution démocratique. Il a prévu de s'installer à Tripoli dès sa libération.

Qui compose ce Conseil ?

Des technocrates et des diplomates. Ils sont réformateurs et pro-occidentaux, comme Mahmoud Jibril, le chef du bureau exécutif. Diplômé de sciences politiques aux États-Unis, il était chargé, avant le soulèvement, d'attirer les investissements en Libye. D'autres sont d'anciens proches de Kadhafi, qui ont fait défection pour protester contre la répression. C'est le cas du président du CNT, Moustapha Abdeljalil, ministre de la Justice jusqu'à février. Enfin, on y trouve des défenseurs des droits de l'homme, comme le vice-président du CNT, l'avocat Abdel Hafez Ghoga, mais aussi des islamistes et des partisans de la monarchie abolie par Kadhafi en 1969.

Quelle est sa légitimité ?

Le CNT se définit comme le « seul représentant du peuple libyen ». Les Occidentaux et nombre de pays arabes le reconnaissent déjà comme leur interlocuteur et le financent. Il affirme avoir des membres clandestins, issus des villes encore sous influence de Kadhafi. Dans les faits, il reste très ancré en Cyrénaïque et est composé en majorité de l'élite arabe. Il lui faudra intégrer des représentants de l'Ouest, des Touaregs et des Berbères.

Dirige-t-il l'insurrection ?

Il n'a qu'une autorité partielle sur les combattants. Ceux-ci sont répartis en brigades, structurées autour de chefs locaux, et parfois très indépendantes vis-à-vis de Benghazi. Après l'assassinat du chef de l'état-major insurgé, Abel Fatah Younès, le CNT a appelé toutes les factions à se rassembler. Certaines sont réfractaires, comme le Groupe islamique combattant en Libye, dont un des chefs avait fait allégeance à Al-Qaida en 2006.

Au pouvoir, l'unité du CNT ne risque-t-elle pas de se fissurer ?

C'est un conglomérat hétéroclite, dont le ciment est l'anti-kadhafisme. Les spéculations sur l'assassinat du général Fatah Younès ont révélé de profondes fractures. Les islamistes sont soupçonnés car ils ont un mobile : lorsqu'il était chef du renseignement, Younès les a sévèrement réprimés. Pour d'autres, l'ancien ministre de la Défense menait un double jeu et l'aurait payé. En réaction à ces divisions, le 8 août, Moustapha Abdeljalil a dissous le bureau exécutif. Cet assassinat complique aussi les relations avec la tribu des Obeidi, l'une des plus puissantes, dont Younès était originaire. Pour l'apaiser, le CNT a remplacé Younès par l'un de ses cousins. Reste à savoir si, au pouvoir, le CNT resterait assez souple pour gérer de telles contradictions.


Amélie MOUGEY. OUest France

Sioux foughali
20/08/2011, 18h20
Al-Qaida confirme sa présence aux côtés des rebelles en Libye
Par Georges Malbrunot le 19 avril 2011 12h48 |

Le responsable des médias au sein de la branche maghrébine d’al-Qaida a accordé une intéressante interview au journal saoudien Al-Hayyat publié à Londres.

Saleh Abi Mohammad y affirme que l’organisation terroriste a des implantations (des émirats dans le langage d’al-Qaida) à Benghazi, Al-Bayda, Al-Marj, Shihat et surtout à Dernah.
«Nous sommes spécialement présents à Dernah, où sheikh Abdul Hakim est notre émir et où il a formé - aux côtés d’autres frères - un conseil islamique pour gouverner la ville en vertu de la sharia», la loi islamique, déclare Saleh Abi Mohammad.

À l’est de la Libye, les villes d’implantation d’al-Qaida correspondent aux principaux fiefs de la rébellion, appuyées par la coalition occidentale. Le responsable d’al-Qaida confirme également que l’organisation terroriste a acquis récemment des armes, «destinées à protéger nos combattants et à défendre la bannière de l’islam». Des dignitaires algériens et tchadiens s’étaient inquiétés de tels transferts d’armes à al-Qaida.

Cette implantation d’al-Qaida en Libye est à l’origine des réserves occidentales sur la livraison d’armes aux rebelles, qui peinent à déloger le colonel Kadhafi du pouvoir à Tripoli. Nous l’avions signalé début avril en rappelant la forte proportion de djihadistes libyens partis combattre les troupes américaines en Irak (voir note du 2 avril).

À la question de savoir si l’intervention étrangère en Libye est positive et a permis d’éviter que les forces de Kadhafi ne commettent un massacre à Benghazi, le représentant d’al-Qaida répond sans ambiguïté :

«Il est toujours préférable de mourir en martyr, plutôt que de demander l’aide des croisés. Si les rebelles avaient attendu un peu, les troupes de Kadhafi auraient été vaincues. Nous ne considérons pas l’intervention étrangère en Libye comme positive. Les criminels (loyaux à Kadhafi, ndlr) et l’alliance diabolique (nouée entre le Conseil national de transition, reconnu par la France notamment, ndlr) sont nos ennemis, et nous les vaincrons». Un message plutôt inquiétant qu'on aurait tort de sous-estimer.

Bachi
20/08/2011, 18h25
Intéressant.
Ca risque d'aller dans tous les sens pendant un bon bout de temps. Est-ce un nouveau Soudan ? Somalie ?

bel-court
20/08/2011, 18h30
De toute façon même si vous réaliserez que vous vous êtes trompés vous ne viendrez pas ici dire bravo aux Libyens, donc tenez à vos tyrans.

bledard_for_ever
20/08/2011, 18h33
six mois de bombardements de l'otan et kaddafi est tjrs là

jawzia
20/08/2011, 18h38
Ca risque d'aller dans tous les sens pendant un bon bout de temps. Est un nouveau Soudan ? Somalie ?
Sincèrement Bachi ? Les deux à la fois.

L'idée de scission de la Libye en deux voire trois entités n'est pas nouvelle. Ceci pour la similitude avec le Soudan. Pour la somalie, l'assassinat du "général", les "report" sur le "profil" de ces dits rebelles ne sont pas rassurants.

Rien que la wilaya d'Illizi a près de 1000 Km de frontières avec la Libye. Al Hassoul, Rabbi Yestour.

Sioux foughali
20/08/2011, 18h43
Bel court , tu extrapoles beaucoup


j'ai toujours eu une vision au long cours et ça tu ne sembles pas pouvoir le comprendre

bel-court
20/08/2011, 18h48
On comprend votre frustration sur le sort "du bien aimé Kadhafi", la Libye sera gérée par Al Qaida, la Libye sera coupée en 3 morceaux..la Libye bla bla.. Un peu de fair play les gars, souhaitez leur un avenir meilleur même si le camp que vous auriez préféré gagner perdra.

logone
20/08/2011, 18h50
Bientôt on va voir un hiboux aux yeux gluant avec une grosse choucha poussiéreuse sortir d'un trou.

bel-court
20/08/2011, 18h55
Le mauvais perdant va se suicider!

Sioux foughali
20/08/2011, 18h57
y aura peut être aucun gagnant comme en Irak ....d'autres voies etaient preferables vis à vis de Saddam Husssein au sortir de la guerre Irak Iran

mais bon plus d'un million de morts, 500 000 nouveaux nés ou enfant decédés, proliferation de Zarkawistes, region explosée, ricochet sur endettements des americains , argent petrole contre nourriture detourné, des millions de refugiés


Vive la magouille Koweito Saoudo Americaine et leur serveur de soupe denommé Bel Court l'algerien

Et il sert aussi la soupe au Pinochistes en parlant jamais de cetet didctatur ardemment soutenue par les USA
Et il ne parle jamais du refus de ratification de la CPI par la grande democratie americaine , ni de Kissinger qui trouvait aucun problème à bombarder avec chimique ou autre et tuer des milliers de viet namiens ( enregistrement audio diffusé depuis peu)


Il te manque le sens de la perspective, de la prospective et la prise en compte du psychologique plus un peu perspicacité par rapport aux puissances financieres

logone
20/08/2011, 18h58
Faudra l’empailler alors, c'est une espèce en voie de disparition.

bel-court
20/08/2011, 19h02
y aura peut être aucun gagnant comme en Irak

Bizarre tu n'as pas ajouté Amin derrière.

En tout cas le pouvoir algérien rêvera d'un chaos en Libye, comme ça il dira aux alliés laissez moi tranquille sinon ça sera comme en Libye. Il peut rêver bien sûr! On sera entourés par des démocraties, ça sera sûrement magnifique!

jawzia
20/08/2011, 19h13
On comprend votre frustration sur le sort "du bien aimé Kadhafi", la Libye sera gérée par Al Qaida, la Libye sera coupée en 3 morceaux..la Libye bla bla.. Un peu de fair play les gars, souhaitez leur un avenir meilleur même si le camp que vous auriez préféré gagner perdra.
Tu t'excites trop, Wlidou. C'est suspect comme attitude.

Si ça ne tenait qu'à moi, je réitère mon souhait de ce matin : "S'ils pouvaient s'annihiler, ce serait très sympas".

bel-court
20/08/2011, 19h23
Lorsque les mains de Kadhafi seront liées la rage lui montera au cerveau, la votre je vous la dirais quand le moment arrivera..

jawzia
20/08/2011, 19h25
C'est ça .....Che !

Sioux foughali
20/08/2011, 19h34
on va le laisser poster sans discontinuer des dépêches parfois identiques , inutile de debattre avec lui et d'apporter des nuances

bel-court
20/08/2011, 19h38
Pendant ce temps continuez de rêver de la somalisation de la Libye!

Bachi
20/08/2011, 19h40
on va le laisser poster sans discontinuer des dépêches parfois identiques , inutile de debattre avec lui et d'apporter des nuances

Y a mieux, Sioux...
Le mettre sur "ignore"

bel-court
20/08/2011, 19h44
Oh là, celui qui est séduit par la démocratie canadienne et souhaite la victoire du dictateur Libyen?
Ignored ;)

zemfir
20/08/2011, 19h52
----mabrouk aux lybiens d'avoir chassé un dictateur arabe de plus .
-et souhaitons leurs beaucoup de bonheur de paix et de prospérité pour les prochaines années .

-pour nos khorotov qui pariaient sur khadafou ;bien sur on comprend votre déception et votre rancune .
évité les prétextes genre l'arbitre a sifflet un penalty ou a donné un carton rouge rahi gdima .

soyez digne devant un peuple qui est en train de gagner sa liberté d'un khadafou .

ernestito
20/08/2011, 19h52
il n'y aura ni somalisation ni soudanisation ni irakisation de la libye pour divers raisons:
-ce n'est pas au nom de l'islam qu'il y a eu rebellion,
-la majorité des tribus se sont soulevé contre kaddhafi
-il n'y a pas de troupe étrangere ( a part les mercenaires payé par kaddhafi) sur place ce qui ne donne pas de légitimité à un jihad.
Au pire des cas il ya aura des troubles comme apres chaque révolution.

bel-court
20/08/2011, 19h55
Bizarre qu'une fois Kadhafi en perte de vitesse on joue la carte de la somalisation, c'est tout ce qu'ils leur souhaitent.

oukil salah
20/08/2011, 20h52
Si le régime de Kadhafi tombe, le Conseil national de transition (CNT) est-il apte à gouverner ?

oui juste pour preparer la constitution et les éléctions
et ce sera le nouveau gouvernement qui gouvernera

saaid
20/08/2011, 22h13
ha ha ha gallik alqaida parmi les rebelles, la même propagande bat son plein dans les TV de Kaddafi, vous faites pitié wella avec vos arguments bidons, regadez la même propagande dans une TV libyennne :

http://www.youtube.com/v/zKzLBjHois4&feature=related

absent
20/08/2011, 22h15
Kadhafi, partira cette fois ou une autre fois, il est pas éternel, mais ceux qui sont pressé de le voir partir, oublient qu'ils sont condamnés à vie à etre des a3bid, de leur Maitre Supreme le plus vénéré à cote de Dieu; Sidna , Lalla et leurs descendants...vous etes les meilleurs, vous vous lamentez des problemes des autres mais vous oubliez les vôtres.

Lakhbar ijibouh ettouala.

A bon entendeur

bel-court
20/08/2011, 23h07
Il vaut mieux qu'ils lui montrent la porte de sortie que d'attendre qu'il passe le trone à son fils!

Cookies