PDA

Voir la version complète : Dette : les États-Unis ne seront «jamais en défaut»


soufiane-oujda
21/08/2011, 16h42
Le vice-président américain Joe Biden, en visite officielle en Chine, a réaffirmé aux premiers créanciers du pays qu'ils pouvaient se fier à la solidité des bons du Trésor américain. La Chine a «confiance».


Opération séduction pour Joe Biden. Le vice-président américain, qui boucle une visite officielle de cinq jours en Chine, a tenu à rassurer les premiers créanciers étrangers de Washington sur la solidité économique des États-Unis. Les Américains «n'ont jamais été en défaut de paiement et ne le seront jamais», a-t-il assuré ce dimanche.

Selon Joe Biden, même si l'accord signé in extremis il y a trois semaines par le Congrès pour éviter cette situation catastrophique a coûté au pays une dégradation de sa note par S&P, «les États-Unis restent la meilleure option pour investir».


Le message est «clair»


Pékin, qui détient près de 1170 milliards de dollars de dette américaine, s'était montrée très critique envers le gouvernement américain après la décision historique de l'agence de notation. Le pays avait notamment appelé les Américains à cesser de vivre au dessus de leurs moyens.
Cette visite du vice-président américain en Chine, entièrement centrée sur la question de la dette américaine et de la solidité de la première économie mondiale, semble donc avoir rassuré. «Vous avez transmis un message très clair au public chinois, selon lequel les États-Unis vont tenir leurs promesses et leurs engagements relatifs à leur dette souveraine», a ainsi déclaré le premier ministre Wen Jiabao. Cela va préserver la sécurité, la liquidité et la valeur des bons américains». Le dirigeant chinois affirme également avoir «entière confiance dans le fait que les États-Unis vont surmonter leurs difficultés et remettre leur économie sur les rails d'une croissance saine».

figaro

Cookies