PDA

Voir la version complète : Les entreprises arabes à l'assaut de l'Europe.


zek
19/05/2006, 17h38
Bonjour, sans faire de bruit, ni de publicité, les entreprises privées arabes partent à l'assaut de l'Europe, elles deviennent de plus en plus compétitives, et mérite qu'on en parle, l'Egypte et les Emirats ayant opter pour le libéralisme depuis un certain temps, les résultats sont maintenant bien visible, tout laisse à penser que la seconde vague dans quelque années sera plus redoutable.
-------------------------------------------------------------------

Dubaï Holding rafle les télécoms de Malte

A travers ses filiales TeCom investments et Dubaï Investment Group, Dubaï Holding vient d’acquérir 60% du capital de l’opérateur public de télécoms de Malte «MaltaCom» pour la somme de 220 millions d’euros. L’opérateur historique maltais échappe désormais totalement à l’Etat. Cet achat confirme, si besoin est, le grand intérêt que porte l’opérateur émirati à la région méditerranéenne où il a annoncé en un mois différents gros investissements.

Ainsi, et après la Tunisie où on le trouve dans le méga projet touristique de Hergla et dans le capital de l’opérateur historique tunisien dont il a acquis 35% pour plus trois milliards de dinars, l’opérateur émirati a annoncé de gros investissements au Maroc. Jamais deux sans trois, le voici maintenant à Malte. TeCom ne cache pas d’ailleurs son objectif d’atteindre 20 millions d’abonnés d’ici 2010 dans la région et ce notamment grâce à Tunisie Télécom et MaltaCom.

Pour information, MaltaCom détient, comme Tunisie Télécom, le monopole de la téléphonie fixe et près de 48% de la branche de téléphonie mobile pour une population relativement restreinte puisque l’on ne compte que 400.000 utilisateurs.
--------------------------------------------------------------------

Après l’Italie, Orascom veut entrer en Serbie

Après avoir racheté l’opérateur italien Wind, l’opérateur égyptien Orascom se porte candidat au rachat des 70% que détient l'Etat serbe dans l'opérateur mobile Mobi 63. Il s’agit du deuxième opérateur qui intéresse Orascom en Europe qui détient déjà des licences dans plusieurs pays dont la Tunisie, l’Algérie, l’Irak, le Pakistan, etc.

Pour les parts de l’opérateur serbe, Orascom doit composer avec de nombreux autres acteurs, aussi solides que lui, parmi lesquels on cite le français France Télécom, l’Allemand Deutsche Telekom, l'autrichien Mobilkom, les suédois TeliaSonera et Tele2, le norvégien Telenor, le russe Mobile Telesystems, l'israélien Discount Investment et l’émirati Etisalat.
http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=4679

Cookies