PDA

Voir la version complète : L’ANSEJ organise le salon de la micro entreprise 2006 du 24 au 30 juin prochain


zek
19/05/2006, 18h29
Bonjour, ANSEJ, 10 ans déjà. Quelques exemples de réussite.
http://www.ansej.org.dz/decouvre.htm
-----------------------------------------------------------------------

L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) organise la 4ème édition du Samie 2006 ( Salon de la micro entreprises) en partenariat avec les banques publiques, CNAS, CNAC.. qui aura lieu du 24 eu 30 juin prochain au palais des expositions (Safex) à Alger a appris l’AAI auprès de cette agence.
Cette manifestation regroupera prés de 500 participants dont 50 à 60 entreprises ainsi que la participation de prés de150 femmes.

L’Ansej fêtera son dixième anniversaire à l’occasion de cette rencontre qui intervient une fois les deux ans.
Par ailleurs prés de 71 534 projets de micro-entreprises dans divers secteurs ont été crées par l’ANSEJ pour un montant de plus de 134 de milliards de DA, et 201 337 emplois directs crées depuis sa création au 31 mars dernier. a déclaré le directeur du financement des Projets au sein de l’agence, Yacine Abdelmalek, à l’AAI dans un espace d’exposition du 2eme Forum international de la finance à l’Hôtel El Aurassi

Le secteur des services vient en première position avec un nombre de 20.010 dossiers, quant au secteur du transport le nombre de projets est de 12.010 avec un coût d’investissement de prés de 21 milliards de DA, l’hydraulique 175 dossiers pour un montant de 17 milliards de DA.
Sur 340 605 dossiers, 283 582 dossiers ont été déclarés éligibles dont prés de 153 000 dossiers déposés au niveau de la banque et ou 80.157 seulement ont eu un avis favorable.

L’Ansej , a-t-on souligné, qui s'est engagé à créer deux millions d'emplois d'ici la fin 2009, traite le chômage par l’économie pour favoriser la création d’activités de biens et de services par les jeunes chômeurs et encourage toute forme d’actions et de mesures tendant à promouvoir l’emploi des jeunes.


17-05-200
AAI

safyo
19/05/2006, 18h39
Ils s'agit là de la notion de pépinières d'entreprises .

L'Algérien lamba peut avoir accès à des aides conséquentes tant sur le plan financiers que du conseil .

L'Argent qui est investit chez les jeunes Algériens c'est ce que doit l'Algérie a ses enfants .

Ne soyons pas dupe , il va y avoir des échecs .Mais parmi ces jeunes je sent qu'il y aura de futur capitaine d'entreprise .

Cookies