PDA

Voir la version complète : La CIA et le MI6 collaboraient avec Kadhafi


absent
03/09/2011, 23h35
Des documents découverts à Tripoli révèlent que les services de renseignement américains et anglais ont livré des informations sur des opposants au régime du colonel Kadhafi.

La CIA et le MI6 ont travaillé étroitement avec les services de renseignement de Mouammar Kadhafi en donnant des informations sur des opposants aux régimes ou en livrant des terroristes présumés à la Libye pour qu'ils soient interrogés, selon des archives découvertes dans un immeuble des services secrets libyens à Tripoli par l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).

Sous l'administration de l'ancien président George W. Bush, la CIA a ainsi livré de présumés terroristes au régime du colonel Kadhafi en suggérant les questions que les Libyens devaient leur poser, rapporte le Wall Street Journal, en citant ces documents découverts au siège de l'agence de la sécurité extérieure libyenne.

«Chapitre très sombre des renseignements américains»

Le cas d'Abdel-Hakim Belhaj, commandant des forces rebelles anti-Kadhafi qui contrôlent désormais Tripoli, est particulièrement significatif. Ancien chef du Groupe islamique combattant (GIC) libyen, un mouvement aujourd'hui dissous qui était proche d'al-Qaida, Belhaj dit avoir été torturé par des agents de la CIA dans une prison secrète, avant d'être renvoyé en Libye. Dans des documents datant de mars 2004, des Américains semblent avoir organisé sa reddition, tout en réclamant qu'il «soit traité humainement» et que ses droits «soient respectés».
À cette époque, l'agence américaine avait par ailleurs établi «une présence permanente» en Libye. L'information figure dans une note d'un des hauts responsables de la CIA, Stephen Kappes, adressée au chef des services secrets libyens de l'époque Moussa Koussa. Ce dernier, qui fut aussi ministre des Affaires étrangères, est arrivé à Londres le 30 mars après avoir fait défection, et est reparti vers le Qatar.

Peter Bouckaert, de HRW, qui a trouvé les documents, a qualifié les liens entre Washington et le régime de Kadhafi de «chapitre très sombre dans l'histoire des services de renseignement américains». «En 2004, les Etats-Unis avaient réussi à convaincre le gouvernement libyen de renoncer à son programme d'armes nucléaires et d'aider à arrêter les terroristes qui visaient les Américains», justifie un responsable américain cité par le journal, qui rappelle que la Libye tentait à cette époque de rompre son isolement diplomatique.

«Salutations du MI6»

Le quotidien anglais The Independent publie des informations similaires. Il cite un document américain classé «secret» annonçant que les services américains étaient «en mesure» de livrer «physiquement» aux Libyens un homme, Cheikh Moussa, présenté comme membre d'un groupe lié à al-Qaida.

Le journal pointe aussi les relations entre les services libyens et britanniques à la même époque. Selon lui, la Grande-Bretagne a aussi communiqué des informations sur des opposants en exil du régime Kadhafi. Dans une lettre du 16 avril 2004, les services secrets britanniques informent leurs homologues libyens qu'un militant libyen vient d'être libéré en Grande-Bretagne. Les archives comprennent des lettres et fax adressés à Moussa Koussa, portant les mentions «Salutations du MI6».
Plusieurs documents ont aussi trait à la visite très médiatisée de Tony Blair à Tripoli en 2004, montrant que c'est l'ancien premier ministre britannique qui a insisté pour être reçu par Kadhafi sous sa tente, une note assurant même que «les journalistes allaient adorer». Selon les notes retrouvées à Tripoli, les services secrets britanniques ont aussi aidé à rédiger le discours où Kadhafi annonçant qu'il renonçait aux armes de destruction massives.

Le Figaro

absent
03/09/2011, 23h42
Pour info, y a pas que les US et la GB qui collaborait avec Kadafou !

La france avait des rapports très amicales avec Kadafou, vendue des tonnes d'armes, des centrales nucléaires en projet , des Rafales ......

Et Kadafou recu en grande pompe en France , un défilé du 14 juillet ...

soufiane-oujda
03/09/2011, 23h57
C'est normal, kadafi le héro pour certains été pour l'achat de l'armement US et n'étais pas contre le fait que ses troupes soient entraines en libye par les officiers américains:


http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=218930

bel-court
03/09/2011, 23h59
Soyez contents alors que le peuple libyen s'edt débarrassé de cet idiot...

TAGHITI
04/09/2011, 00h42
Soyez contents alors que le peuple libyen s'edt débarrassé de cet idiot..

ce n'est pas le peuple qui s'est débarassé de son idiot comme tu dis, mais des hypocrites tourneurs de veste qui se sont allié avec l'OTAN pour terrorisé le pays! Auncun pays africain ni arabe ne peut tenir un seul moi les frappes atlantistes!

sako
04/09/2011, 14h26
La CIA et le MI6 ont travaillé étroitement avec les services de renseignement de Mouammar Kadhafi en donnant des informations sur des opposants aux régimes ou en livrant des terroristes présumés à la Libye pour qu'ils soient interrogés, selon des archives découvertes dans un immeuble des services secrets libyens à Tripoli par l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).

Sous l'administration de l'ancien président George W. Bush, la CIA a ainsi livré de présumés terroristes au régime du colonel Kadhafi en suggérant les questions que les Libyens devaient leur poser, rapporte le Wall Street Journal, en citant ces documents découverts au siège de l'agence de la sécurité extérieure libyenne.

Le vrai visage de la Libye de Kadhafi se dévoile petit à petit, un régime de vrais HARKIS.
La CIA qui se livre à des interrogatoires extra- judiciaires sur le sol libyen (chose interdite aux usa), tout cela pour effacer le passé terroriste du « Guide ».

sako
04/09/2011, 14h38
Selon les notes retrouvées à Tripoli, les services secrets britanniques ont aussi aidé à rédiger le discours où Kadhafi annonçant qu'il renonçait aux armes de destruction massives.


Gualek le "guide " est anti-impérialiste..

Et l'art de tendre le bâton pour se faire battre. Fin de mission pour « le Roi des rois d’afrique »… à la poubelle de l’Histoire.

mkhantre
04/09/2011, 15h18
- Ils nont pas collaboré avec Ben Ali , et donc ca été vite .

- Ils n ont pas trop collaboré avec Abdallah saleh , il a recu une bombe .

- Kadhafi a du petrole, donc la collaboration est au top sauf si on propose la meme chose ou plus aux américains .

- Al Assad en Syrie a un tout petit peu du petrole , ca sera donc mieux que Ben Ali et Saleh .

wouhou
04/09/2011, 15h41
Le futur visage du pouvoir qui est entrain de ce dessiner en Libye, ne vaut pas mieux que l'ancien. On fait dans le recyclage, mais cette fois les occidentaux mange dans la même gamelle que les locaux. ;)

Cookies