PDA

Voir la version complète : Qui cherche à exécuter Ouyahia ?


Page : [1] 2

son2cloche
22/05/2006, 07h32
Qui cherche à exécuter Ouyahia ?


Sommes-nous devenus une République bananière? «L’affaire Ouyahia», puisqu’il s’agit bien d’une, reflète bien ce climat délétère qui est en train de polluer la classe politique depuis quelques jours.
Les manoeuvres florentines ont ressurgi comme jamais et les dagues sont tirées de leurs fourreaux pour être plantées dans le dos d’un homme dont le seul tort est d’avoir consacré sa vie entière à servir sa patrie avec compétence et loyauté.
Toute cette agitation politico-médiatique qui s’apparente à un lynchage, à une curée combinée, réfléchie et organisée, à ciel ouvert, pour faire trébucher cet Homme d’Etat, renseigne bien sur le degré de décrépitude qui a atteint hélas, le fonctionnement de nos institutions.
Ouyahia a fait face pendant plus d’une décennie à toutes les tempêtes ayant plongé dans le désastre ce pays. Il l’a fait sans démagogie.
Et avec beaucoup de courage et de perspicacité politique pendant que ses détracteurs d’aujourd’hui «flirtaient», sans remords, il n’y a pas si longtemps, le chapelet à la main, avec les barbus.
Où étaient-ils? Que faisaient-ils tous ces avatars d’une démocratie aujourd’hui mal assumée, frappés d’une tare congénitale politiquement invalidante, alors que lui ferraillait et avait les mains dans le cambouis?
Les combinazionne de tous ces Borgia ne donnent-ils pas une triste image de l’Algérie de Bouteflika au monde et à son peuple, alors que celui-ci engrange les conquêtes économiques, politiques et sociales? Etre grand commis de l’Etat ne suffit point à freiner les ambitions démesurées des uns et des autres. «Gardez-moi de mes amis, je me charge de mes ennemis», ce proverbe aurait pu mieux avertir ce vieux routier des dangers de la politique inséparables de la trahison. Celle de ceux qu’il croyait être les plus proches de lui. Ne sont-ce pas ses comparses de «l’Alliance» dont le compagnonnage avait connu sa plus belle consécration avec la réélection de Bouteflika en 2004 et qui, aujourd’hui, sans coup férir, préparent sa mise en terre?
Pourquoi vouloir le vitrifier maintenant et avec cette célérité? Pourquoi ce retournement de veste pour «abattre» un homme qui a été loyal envers son pays, envers son Président? Son bilan, justement celui qu’il persiste tant à présenter devant l’Assemblée Nationale et que l’on lui refuse de faire, s’annonce de l’avis de tous les avertis de la politique et de l’économie, comme étant le meilleur que la République algérienne ait pu réaliser depuis sa naissance en 1962.
Ouyahia n’est pas un loser de la politique. Les premiers ministres qui l’avaient précédé à la chefferie du gouvernement sont très loin de l’égaler en matière de bonne gouvernance.
Il sait qu’il ne sera pas «patron» à vie du gouvernement. Mais cela suffit-il pour l’éclabousser et le chasser comme on le ferait pour un intrus. C’est un enfant du Sérail qui a droit à tous les égards et les margoulins qui viennent de lui faire ce coup de Jarnac, peuvent aussi finir, selon la dernière formule à la mode...sur le crochet du boucher.
L’opinion nationale, figurez-vous on en a bien une, compte pour l’instant les coups et risque de réagir. Mais aussi de mal réagir.
Les salons d’Alger bruissent de rumeurs. On négocie jusqu’au niveau du président en personne pour trouver une porte de sortie à une crise gouvernementale, encore à l’état latent il est vrai, mais qui risque de miner la confiance entre les gouvernants du pays et d’être désastreuse pour tous.
Le président Bouteflika, en vertu des pouvoirs que lui confère la Constitution, est libre de nommer à tout moment un nouveau chef de gouvernement. C’est son droit le plus absolu.
Mais il doit se garder de céder aux pressions d’un entourage qualifié aujourd’hui par certains d’«encombrant» pour user d’un terme élégant. Il y a d’autres Algériens, et ils sont nombreux, qui ne le comprendraient peut-être pas et traduiraient la chute du gouvernement Ouyahia comme le signe avant-coureur de luttes intestines au sein du régime, voire même de rivalités entre clans régionaux. Des dirigeants politiques, des ministres d’Etat parlent, décident et agissent en «vrais» propriétaires de l’Algérie. Mais jusqu’à quand?
Ouyahia a surtout besoin d’être REMERCIÉ pour tout ce qu’il a apporté comme bienfaits à ce pays en termes de stabilité, de crédibilité et de développement économique. Mais surtout pas «remercié» ou congédié comme le ferait un roi pour son chambellan.




Ahmed FATTANI

L'EXPRESSION (http://www.lexpressiondz.com/T20060522/ZA4-1.htm)

safyo
22/05/2006, 08h05
Sacrée griffe que celle D'Ahmed Fattani

Je le trouve superbe cet article .
Et Ouyahia :4: . Un Grands commis de l'Etat .

Nazim85
22/05/2006, 11h12
Les pétrodollars sont là...Out le Kabyle de service qui n' a pas appris la leçon..donc bien fait pour lui!

son2cloche
22/05/2006, 14h20
Les pétrodollars sont là...Out le Kabyle de service qui n' a pas appris la leçon..donc bien fait pour lui!
Ca veut dire quoi au juste "Kabyle de service" ????

zwina
22/05/2006, 14h25
Ca veut dire que pour être ministre ou président il ne vaut mieux pas trop afficher ses racines sinon la kabylophobe de service n'oubliera de les rappeler :rolleyes:

safyo
22/05/2006, 14h31
Et 1er message .
C'est une honte . :evil:
Il faut que j'aille dormir car je risque de me détruire .

safyo
22/05/2006, 14h41
En Algérie il y a de la kabylophobie , de la mzabophobie , de la tribalophobie ,de la kilometrophobie , de la villageophobie , de la languophobie , de la sexophobie , de la religiophobie , et toute les phobies que notre humanité peut enfanter .
L'humain,
Pointer l'innacceptable , prendre de la hauteur , ne pas alimenter les jets braisés , ouvrir petit à petit les coeurs .
Sachons se mettre à la hauteur .

son2cloche
22/05/2006, 14h44
kabylophobie

Je sais que tu es assez intelligente pour croire ce que tu écris. Une fille aussi cultivée que toi sait que si la "Kabylophobie" existait au sein du pouvoir , il n"y aurait pas grand monde au sein de la haute administration du pays. Notamment au niveau des directions centrales de quasiment tous les ministères.
La "Kabylophobie" n'existe pas non plus dans la société ou si peu. Cependant j'ai vu beaucoup de mes amis arabophones soufrir "d'arabophobie" de la part de jeunes et de moins jeunes kabyles (qui ne sont heureusement pas la majorité), lesquels comme tous les racistes de part le monde justifient leurs taires,leur insignifiance et l'insignifiance de leur vie par le rejet de l'autre.
Alors s'il faut chercher des raisons aux difficultés du premier ministre, il serait sans doute préférable d'en faire une analyse politique plutot que de se perdre dans des explications abracadabrantesques aussi insignifiantes que leurs auteurs .

safyo
22/05/2006, 14h47
Il y en a qui sont encore loin même de l'Algerie .
Pourtant elle se devra de les porter et de les nourrir un par un de miel et de lait .
j'ai la chaire de poule .Il faut que j'aille me reposer .

galem99
22/05/2006, 16h08
?????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

zwina
22/05/2006, 17h21
C''était de l'humour !!!!!! noir je le concède mais de l'HUMOUR :mrgreen:

BeeHive
22/05/2006, 18h07
Je commence a me demander s’il y pas une maladie contagieuse de traîtrise au FLN, il ne faudra pas s’étonner si le chef du FLN, Belkhadem, accuse demain Bouteflika de dictature comme l’a fais son prédécesseur.

ETTARGUI
22/05/2006, 19h40
Ouyahia est certes "un fonctionnaire modèle", mais l'opposition vers laquelle on le pousse, ce n'est pas son univers. Tout au long de sa carrière, il a su s'adapter à tous "les régimes" qui se sont succédés, s'est accomodé à des présidents aussi dissemblables que Boudiaf et Bouteflika. Exécutant froid, il a mené, à bien toutes les missions qu'on lui a confié. Fonctionnaire consciencieux, il a mené une carrière sans risque. A ce titre Ouyahia peut faire un excellent préfet.
Un homme d'état ce n'est pas cela. Un homme d'état a un parcours ponctué par des prises de positions, un parcours souvent épineux; et ça, Ouyahia, ne sait pas faire.

ferrailleur
22/05/2006, 20h04
je me demande si l'algerie actuelle a besoin d'un homme d'état hors pair.j'ai l'impression que les algeriens sont fatigués ,qu'ils veulent juste un gestionnaire dont la devise serait la loi rien que la loi même si elle est injuste pour indiquer les limites a ne pas franchir.assez de révolution du train train .

son2cloche
22/05/2006, 20h28
C''était de l'humour !!!!!! noir je le concède mais de l'HUMOUR
Heureux de te l'entendre dire (ouf ! je suis soulagé) :5:

rabi3
22/05/2006, 20h48
@Ettargui,
Ce que tu dis de Ouyahia est trés élogieux, c'est un homme dont la loyauté á l'état n'est plus á prouver et dont l'honneur de servir son pays laisse perplexe plus d'un, ne serait il pas préferable pour lui de se demarquer á sa manière de ses concurrents direct en les poussant á exprimer ouvertement leur opposition á une certaine ligne politique dont celle du président lui mème.
N'est il pas lui méme le prolongement du programme présidentiel, n'a t il pas déclaré qu'il ne se presenterait pas aux élections contre Bouteflika.
Faut il voir là les prémices d'une deuxième république en Algérie .
Lesquelles de élections vont sonner le glas de la république bannanière,celle des législatives de 2007 ou celle de la présidentielle de 2009?

algerois16
22/05/2006, 20h53
D'autant plus qu'on (H'med Ouyahia) le voit pas aux cotés du Premier Ministre Turc en visite à Alger... ;)

ETTARGUI
22/05/2006, 21h04
Loyal, Ouyahia a toujours été le "prolongement de quelque chose" : un programme présidentiel, un président...Ce qu'il n'a jamais su être c'est "anti quelque chose".

Pour une nouvelle république, il faut d'autres hommes. Des hommes qui ont leurs propres idées et qui savent les défendre. Ouyahia ne fait pas partie de cette catégorie, il nous servira du réchauffé.

rabi3
22/05/2006, 21h22
Mais les hommes dont tu parles n'ont aucune experience dans la gestion d'un état, ils n'ont que des discours mille fois réchauffé et servi á la veille de semblant d'élections et dont les attaches populaires sont encore á cerner.
Les preuves d'un homme politique ce sont ses résultats.
Ne ratons pas encore une fois les chances d'une conjoncture.

Harrachi78
22/05/2006, 21h26
C'est tout ce que vous aviez comme raison pour "aimer" ce type comme premier ministre ! Qu'il soit kabyle ou non ?! Ben ca alors, dans ce cas vivement qu'on le foute dehors ce gars !

ETTARGUI
22/05/2006, 21h37
Ah bon ?
Boudiaf, qui était pour les jeunes générations, un illustre inconnu (sur le plan politique), et qui était, semble-t-il déconnecté des réalités du pays a su, en l'espace de 6 mois, rendre l'espoir aux algériens.
Bouteflika, après une absence de vingt ans, a su boulverser un certain ordre établi et, il faut l'avouer, donner à la gouvernance en algérie un sens.

Non, avec tout le respect que je dois à M. Ouyahia, je ne crois pas qu'il soit l'homme de la situation, il ne sera pas l'artisan de le 2e république.

rabi3
22/05/2006, 21h42
Comme je disais quelques part, tu chasses le naturel ,il revient au galop
Je vois que l'anti-kabyle est toujours de rigieur
En ce qui me concerne,ce n'est que de la fiction politique,je sais que l'époque ne s'y prète pas.

Ma yebka fel oued ghir H'djarou.

Harrachi78
22/05/2006, 21h46
Ah bon ? Parceque selon toi dès qu'on est "kabyle" on est forcément "bons" ? C'est bien étrange comme vision !

rabi3
22/05/2006, 22h01
La nouveauté en algerie est qu'un kabyle est élu au suffrage universel parcequ'on juge qu'il est le meilleur,mais l'algerie n'a pas besoin du neuf, le réchauffé lui suffit et tout le monde il est content et tout le monde il est gentil, pour servir son pays qu'importe qu'il soit kabyle mais pour etre président pourvu qu'il ne soit pas kabyle, c'est le comble du régionalisme primitif.

Harrachi78
22/05/2006, 22h04
Je ne vois toujours pas de quoi tu parles puisque à ma connaissance personne n'a disqualifié Ouyahia parcequ'il est kabyle, mais il n'est pas question non plus que je l'aime juste parcequ'il l'est !

safyo
22/05/2006, 22h09
Joue pour l'Algerie et lui permet de se "décrisper" . :)
Les élections législatives de 2007 sont une réelle chance d'obtenir un
véritable pouvoir executif qui se devra de tenir les programmes qu'il a proposé pendant la campagne .
Là réside un problème d'equité pour tout les partis .
Mais chaque partis se devra d'être clair avec les citoyens en proposant un réel programme avec des propositions , des closes .
Si possible avec des explications quand à la façon dont il compte tenir ses engagements .Cela est plutôt un conseil pour les partis .
L'Algerie est grande .
C'est le peuple qui décidera .
Mais sa décision devra être éclairé .
Donc des programmes , des programmes , des programmes .

Et puis au sujet de Mr Ouyahia il est Responsable d'un grand parti qui 's'appelle RND non ?
Il est innacceptable que l'ont commence cette campagne avec des invectives .

Que les partis présentent des programmes !

Je sais pas moi ce qui est proposé !
Comment un citoyen simple en Algérie peut comprendre et faire un choix pesée .

Bonsoir l'Algérie :4:
Et bonsoir à cette noble tablé :)

ETTARGUI
22/05/2006, 22h11
Je ne comprends pas ce que tu veux insinuer et comprend moins que la discussion prenne cette tournure.

Si je dis que Ouyahia n'est pas l'homme de la situation ce n'est pas parcequ'il est Kabyle, mais en raison de son parcours.

Il y a en Algérie, dans toutes les régions d'Algérie ( y compris et peut être surtout en Kabylie), des hommes qui ont l'étoffe "d'homme d'état". Ce n'est pas le cas d'Ouyahia.

rabi3
22/05/2006, 22h12
Et c quoi tout ce brouhaha flniste et mspiste, on veut faire de ouyahia ce qu'on a fait de kasdi merbah(allah yerehmou)

safyo
22/05/2006, 22h16
Connait le programme du RND ?

Harrachi78
22/05/2006, 22h17
Et alors ! Les gens n'ont donc plus le droit de faire de la politique (fut elle politicienne) juste aparceque ton Ouyahia est kabyle ?! Cela voudrait-il dire que ca t'aurait été parfaitement égal si les rôles s'inversaient que ca soit le RND de Ouyahia qui manoeuvrait popur évincer Belkhadem et son FLN ?

Et bien le FLN étant majoritaire au parlement il checrhche a chopper le siège de preier minisre et pour se faire il joue des sales tours à Ouyahia ! Quoi de plus normal a cela ?!!! Oh oui, Ouyahia est kabyle ils n'ont donc pas droit de lui faire ca, les perfides !!!!!!

Cookies