PDA

Voir la version complète : Aéroport Aboubakr-Belkaïd Chlef s’ouvre enfin sur le monde


Thirga.ounevdhou
22/05/2006, 10h34
C’est par un vol international à destination de Marseille que la structure sera officiellement opérationnelle.


Après avoir subi avec succès l’opération relative à l’homologation de sa piste, le 2 mars dernier, l’aéroport Aboubakr-Belkaïd de Chlef sera officiellement opérationnel dès jeudi prochain. En effet, selon des sources de la wilaya de Chlef, un vol international sera programmé chaque jeudi à destination de Marseille (France).
Deux autres vols seront également programmés une fois par semaine entre Chlef et Constantine. Un important programme en matière de desserte internationale sera, par la suite, mis en œuvre. “Il touchera plusieurs destinations, entre autres le transport des fidèles aux Lieux-Saint de l’islam, et des citoyens de la région du centre-ouest du pays, à savoir, Chlef, Aïn Defla, Relizane, Tiaret, Tissemsilt, Médéa et Mascara en direction de Paris, Lyon ou encore Metz, où réside une importante communauté issue de la région.”
Cet aéroport qui a permis la création de pas moins de cent cinquante postes d’emploi dont les demandeurs doivent obligatoirement passer par l’Agence locale de l’emploi (Alem) de Chlef diminuera certainement la pression exercée actuellement sur ceux d’Alger et d’Oran.
Réalisé sur l’ancien site aéroportuaire militaire de la localité de Moafquia, à quelques encablures de la ville de Chlef, il dispose de l’ensemble des équipements d’exploitation, entre autres, chariots, scanners, tapis à bagage, tour de contrôle, piste principale de deux mille huit cents mètres et un parking de stationnement.
Et c’est un avion de la compagnie Air Algérie, le 737-800 immatriculé 7TVJM, qui avait inauguré et homologué avec réussite l’aérodrome de cet aéroport qui aura coûté à l’État presque deux milliards de dinars, et dont les travaux de réalisation ont duré dix-huit mois seulement. Pour leur part l’Organisme de gestion des aéroports (GSA) et l’Enna chargée du trafic aérien, le service des douanes, les travaux publics et la Sonelgaz, entre autres, ont déjà pris position à l’intérieur de l’aéroport.
Une équipe médicale permanente est également installée sur les lieux depuis plusieurs jours ; elle aura pour principale tâche l’examen médical des passagers qui arrivent de l’étranger. Quant au service de la météo, il est opérationnel au niveau de l’aéroport (dont le code QAS) depuis le 6 février dernier.
- Liberté

Cookies