PDA

Voir la version complète : Sellal en visite de travail en France


morjane
23/05/2006, 15h37
L’Algérie veut pousser sa coopération avec la France dans le domaine de l’hydraulique et tout particulièrement la gestion de l’eau à travers des partenariats avec des entreprises françaises spécialisées dans la gestion des ressources en eau.

Dans ce contexte, le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, se trouve, depuis hier, à Paris pour une visite de travail de trois jours, qualifiée d’importante, en compagnie d’une délégation importante de responsables algériens.

«C’est une visite importante pour faire avancer la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’hydraulique. On va essayer de passer à la phase qualitative de notre coopération dans le secteur notamment par des partenariats, une présence plus importante en termes d’investissements, ainsi que par la formation et l’échange d’expériences», a déclaré à l’APS M. Sellal à son arrivée à Paris. Selon le ministre des Ressources en eau, sa visite en France vise à tracer «des axes de coopération bien précis et bien ciblés, pousser la coopération vers ce saut qualitatif dans le domaine de la formation, d’échange d’expériences et notamment l’accès à l’expertise en matière de gestion de l’eau». Un projet qui ne peut être concrétisé, selon Abdelmalek Sellal, sans engager en parallèle la formation et l’accompagnement des cadres algériens du secteur.

L’Algérie est entrée en phase de «l’organisation de l’ensemble du système de distribution et de gestion de l’eau», a fait remarquer le ministre, qui a mis l’accent sur «l’effort financier considérable» consenti par l’Etat pour la réalisation d’ouvrages hydrauliques pour «sécuriser définitivement la ressource en eau». La visite de M. Sellal en France répond à une invitation de M. Dominique Perben et de Mme Nelly Olin, respectivement ministres français des Transports et de l’Equipement, et de l’Ecologie et du Développement, avec lesquels il aura des entretiens. L’Ecole française des métiers de l’eau est l’une des étapes du séjour de M. Sellal en France, dans la mesure où l’Algérie compte créer avec l’aide des entreprises françaises une école similaire qui répondra à ses besoins en matière de formation dans le secteur de l’eau en général.

Mais l’étape la plus intéressante est sans doute la rencontre-débat qui aura lieu aujourd’hui au siège du MEDEF à Paris. Cette rencontre regroupera des responsables d’entreprises françaises du secteur de l’eau, en présence du président de l’Organisation internationale des employeurs et président d’honneur du MEDEF International, M. François Perigot. M. Sellal, accompagné d’une importante délégation, rencontrera également des chefs d’entreprises spécialisées dans le secteur de l’eau, à l’issue de cette rencontre-débat. Mercredi, il se rendra au site du Groupe français Veolia Eau où il prendra connaissance du fonctionnement de la station de traitement d’eau potable de Méry-sur-Oise (près de Paris), selon le programme de la visite.

Par Le Quotidien d'Oran

Tau_Alpha
23/05/2006, 17h47
Je ne sais pas quels types de contracts sont signes avec toutes ces societes francaises (et autres) qui vont avoir un quasi monopole sur la fourniture en eau des plus grandes villes Algeriennes.
Il est certains qu'avec de telles societes, des villes comme Alger ou Oran ne connaitront plus la penurie d'eau dans quelques annees, mais il me parrait indispensable que l'etat garde un control sur cette denree et sa mise a disposition car elle est vitale... L'eau et l'energie sont des armes qu'on ne doit pas mettre dans les mains des etrangers sans precaution!

Cookies