PDA

Voir la version complète : Lekhder ibrahimi : la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie est une grosse perte.


soufiane-oujda
29/09/2011, 08h54
أكد وزير الخارجية الجزائري سابقا، لخضر الإبراهيمي، أن الجزائر تعد من بين الدول التي لا تبدو بحاجة إلى ثورة شعبية من أجل التغيير، لوجود إمكانية التغيير الهادئ لدى الرئيس بوتفليقة. وانتقد الجزائر والمغرب بسبب غلق الحدود ودعا إلى فتحها وتدارك العلاقات الثنائية.

قال المبعوث الأممي لخضر الإبراهيمي، خلال تدخله في ملتقى ''العالم العربي... ثورات أم غليان''، إن الجزائر من بين الدول العربية التي يمكن أن تنفذ إصلاحات هادئة وتغييرا سلميا من دون الحاجة إلى ثورة شعبية. وقال: ''قلت في برنامج تلفزيوني أمريكي مشهور جدا إن الجزائر والمغرب والسعودية لا تحتاج إلى ثورات شعبية من أجل التغيير''، وأرجع ذلك إلى أن ''هذه الدول فيها حكام لهم القدرة على أن يقودوا هذا التغيير، ويبنوا هذا التغيير من دون الحاجة إلى مظاهرات مليونية ولا إلى مظاهر ما يجري في سوريا والجارة ليبيا''.

وشرح الإبراهيمي، في تصريح للصحفيين، على هامش افتتاح ملتقى ''العالم العربي... ثورات أم غليان''، أمس، بالمكتبة الوطنية في الحامة، سبب استثنائه للدول الثلاث من الانتفاضات المحتملة، وقال إن ''خطاب الرئيس بوتفليقة (15 أفريل الماضي) وخطاب الملك في المغرب حول الإصلاحات السياسية خطوة إيجابية ينتظر المواطنون في الدولتين تنفيذها، لكنها تحتاج إلى ترسيخ في الواقع''، مشيرا إلى أن ''قادة هذه الدول لديهم الإمكانية في صنع التغيير، وهم أبدوا النية في ذلك''.

واعتبر الإبراهيمي أن استمرار غلق الحدود بين الجزائر والمغرب خسارة كبيرة للبلدين، ودعا إلى فتحها، وقال: ''خسارة كبيرة أن الحدود بين الجزائر والمغرب مقفلة منذ سنة ,1994 أملنا أن يتدارك حكامنا الأمر، لأن المغرب العربي هو المغرب والجزائر''. واعتبر الإبراهيمي أن هذا الغلق الحاصل ''قلل من المساهمة المغاربية في التغيير الحاصل في المشرق العربي''، مضيفا: ''المشرق في حاجة للمغرب والمغرب العربي قادر على المساهمة في تغيير المشرق''.

وأبدى الإبراهيمي انزعاجه من موقف الجزائر من أحداث ليبيا، وقال: ''في التلفزيون الجزائري قلت، شهر ماي، نحن أولى بالتدخل في ليبيا، نحن في الجزائر ندين كثيرا لليبيين، لا أحد ساعدنا في الثورة أكثـر من الشعب الليبي خلال الثورة، ليس القذافي من ساعدنا، وإنما الشعب الليبي، ولذلك كان لا بد أن نكون الأولى في أن نبادر في الأزمة الليبية''. مشيرا إلى أن ''تدخل حلف الأطلسي مشكلة كبيرة جدا، ولا يجوز أن تكون سابقة، لأنهم قد يتدخلون في دول أخرى في مناطقنا ومناطق غيرنا''، معتبرا أن ''حلف الأطلسي يبحث لنفسه عن دور بعدما انتهت الحرب الباردة، ولا يصح أن نعطي له دورا في منطقتنا، الحلف استغل قرار الجامعة العربية بعد اتخاذ قرار في مجلس الأمن، واستعمله من أجل ضرب ليبيا، وهكذا فعلوا في العراق''.

elkhabar

soufiane-oujda
29/09/2011, 08h55
TRADUCTION GOOGLE:

Lui et l'ancien ministre algérien des Affaires étrangères, M. Lakhdar Brahimi, l'Algérie est parmi les pays qui ne semblent pas besoin d'une révolution populaire pour le changement, en raison de la possibilité d'un changement pacifique du président Bouteflika. Il a critiqué l'Algérie et le Maroc, en raison de la fermeture des frontières et a appelé à l'ouverture et de traiter les relations bilatérales.


Dit envoyé de l'ONU Lakhdar Brahimi, lors de son intervention à la croisée du monde arabe »... Révolutions ou''bouillante, l'Algérie est parmi les pays arabes, qui peut être mis en œuvre le changement réformes calme et paisible, sans la nécessité d'une révolution populaire. Il a dit:''J'ai dit dans le programme de la télévision américaine est très célèbre, l'Algérie, le Maroc et l'Arabie Saoudite n'ont pas besoin de révolutions populaires pour''le changement, et attribués à des pays that''those fait où les dirigeants ont la capacité de conduire ce changement, et de construire ce changement sans avoir besoin Magdy Rady aux démonstrations, ni pour les manifestations de ce qui se passe en Syrie et en Libye''.


Et d'expliquer le rapport Brahimi, a déclaré à des journalistes en marge de l'ouverture du Forum le monde arabe »... Révolutions ou''bouillante, hier, la Bibliothèque nationale de Hamma, pourquoi exclure les trois pays des soulèvements de potentiel, et dit le discours that''the du président Bouteflika (15 avril dernier), et le discours du roi du Maroc sur les réformes politiques est une étape positive d'attente pour les citoyens dans la mise en œuvre de deux Etats, mais exige pour établir la réalité'','' soulignant que les dirigeants de ces pays ont le potentiel pour faire un changement, et ils ont exprimé leur intention, ce faisant''.


Il a déclaré Brahimi que la fermeture prolongée de la frontière entre l'Algérie et le Maroc, une grande perte pour les deux pays et a appelé à ouvrir, et lui dit:''une grande perte que la frontière entre l'Algérie et le Maroc fermé depuis 0.1994 Nous espérons que rectifié nos gouvernants, car le Maghreb arabe est le Maroc et l'Algérie''. Il a considéré que le rapport Brahimi-winning''closure réduit la contribution du Maghreb dans le changement dans l'Orient arabe », ajoutant:''l'Orient dans le besoin du Maroc et du Maghreb est en mesure de contribuer à changer l'Orient».


Il Brahimi perturbée à partir d'une position de l'Algérie par les événements de la Libye, a déclaré:''dans la télévision algérienne a déclaré, le mois de mai, nous avons la première intervention en Libye, nous sommes en Algérie, doivent beaucoup aux Libyens, personne ne nous a aidé à la révolution plus que le peuple libyen durant la révolution, pas Kadhafi nous ont aidés, mais le peuple libyen, il a dû être le premier à initier dans le''crise libyenne. Il a souligné l'intervention that''NATO d'un très gros problème, et peut-être pas un précédent, car ils peuvent interférer dans d'autres pays dans nos régions et d'autres'','' ajoutant que l'OTAN cherche à lui pour le rôle après la guerre froide s'est terminée, et ne peuvent donner a un rôle dans notre région, l'OTAN a utilisé la décision de la Ligue arabe, après la décision du Conseil de sécurité, et a été utilisé pour une variété de la Libye, et ainsi ils le faisaient dans''l'Irak.


elkhabar

oukil salah
29/09/2011, 09h12
frontieres ou polisario c'est aucun effet sur le maroc

quand est ce que ils le comprendront ?

Nomad7
29/09/2011, 09h29
Il se base sur quoi pour dire que l'Algérie et le Maroc n'ont pas besoin de révolution?
Bouteflika est capable de changer les chose? je ne crois pas! Il est là depuis 12 ans, il avait de l’énergie et de la motivation les premières années mais depuis sa maladie il n'y a rien!
Quant au Maroc, je ne sais pas non plus si le roi est un homme de changement. Il n'a voulu changer la constitution que sous la pression du mouvement de 20 février et par peur que les révolutions venants de l'Est (Tunisie, Égypte, ...) arrivent chez lui.

Sinon pour les frontières, tout le monde sait que leur fermeture est une perte pour les deux peuples. Mais je pense qu'il faudrait attendre un changement des deux cotés, des responsables capable de dialoguer en mettant les sujets qui les divisent sur la table au lieu de faire des coups bats d'un coté comme de l'autre.

okba30
29/09/2011, 10h52
S'ils le voulaient vraiment les pays du Maghreb pourraient jouer un rôle décisif dans ce qui se joue dans la région, frontières fermées ou ouvertes.
Mais voilà, avec la tête de pioche de M6 et ses petitesses, ses amitiés louches, sa carte de route suspecte ... la région devra se contenter de subir.
Ouvrir les frontières c'est récompenser ce gros tas qui se fait appeler roi dans ses agissements mesquins dans l'affaire du SO et dans son manque de coopération dans toutes les autres affaires. Tu ne peux t'associer à quelqu'un qui prend ses décisions d'ailleurs ...

PS: Je soupçonne le royaume Hachemite derrière ce faux pas de Lakhdar Brahimi. Sa fille est mariée au demi frère de l'autre pourriture.
L'Arabie Saoudite a des hommes à la direction du pays, ça fait rire !!!!

Il estime qu'elle a fragilisé la dynamique de la région



Lakhdar Brahimi appelle à la réouverture des frontières algéro-marocaines

Lakhdar Brahimi a appelé à l'ouverture de la frontière algéro-marocaine, comme étape décisive dans la constitution du Grand-Maghreb arabe, qui dépend principalement d'une entente entre ces deux pays. Pour lui, le maintien de cette frontière fermée ne permet pas au Grand-Maghreb de jouer son rôle dans les mutations importantes que connaît le monde arabe. L'ancien ministre, diplomate et représentant de l'Algérie aux Nations unies et à la Ligue arabe, s'est interrogé sur les raisons qui maintiennent encore cette frontière fermée au moment où les deux peuples aspirent à sa réouverture. «Les deux pays doivent améliorer leurs relations. Au Maroc, les gens m'arrêtent pour me solliciter pour ouvrir les frontières.
A Tlemcen, les gens veulent aussi que cette frontière soit libérée. Alors pourquoi la maintenir fermée ?», s'est-il demandé lors de son intervention à l'ouverture des travaux du Colloque international sur les révolutions arabes intitulé «Monde arabe en ébullition», organisé depuis hier à Alger. Le conférencier estime que cette situation a gelé la dynamique au niveau du Maghreb et a bloqué son rôle de conciliateur dans le monde arabe. «Je l'ai dit par le passé et je le répète.
Les pays du Maghreb dont l'Algérie devraient être les premiers à intervenir dans la situation en Libye. C'est une dette que nous avons vis-à-vis du peuple libyen qui a beaucoup aidé l'Algérie. Il est de notre devoir d'intervenir pour unir les deux parties en conflit et appeler à la paix»», a-t-il indiqué. Les pays du Moyen-Orient ont également besoin du soutien et de l'apport des pays du Maghreb «mais nous ne pouvons rien faire dans cette situation de stand by», a-t-il précisé.
M. Brahimi a vivement critiqué l'intervention de l'Otan en Libye, la considérant comme «un grand problème» dans la mesure où l'Otan a saisi la position faible de la Ligue et des pays arabes. «Ça ne doit pas être une première», a-t-il dit. «L'Otan cherche à se faire une nouvelle mission. Les pays arabes ne doivent pas lui donner cette occasion et lui permettre de s'ingérer dans la région.»
Pour lui, la principale critique doit aller vers les pays membres de la Ligue arabe, dans la mesure où cette institution exprime la volonté de ses membres. A propos du changement revendiqué à travers les révolutions successives menées par quelques pays arabes, M. Brahimi estime que «le changement est nécessaire et obligatoire pour tous les pays».
Les façons dont sont opérés ces changements diffèrent d'un pays à un autre. «En Algérie, au Maroc et en Arabie saoudite, ce sont les dirigeants qui peuvent provoquer ce changement sans l'organisation de manifestations, de faire couler du sang et de provoquer de grosses pertes», a-t-il souligné.



Nouria B. (Le tempsdz)

Dakhla
29/09/2011, 12h30
OKba30,

Par quel droit tu te permet d'insulter avec des termes enfantines un chef d'état.?

toi qui critique le roi et la politique marocaine, peux tu me dire ce qu'a fait ton beau pays et ta classe poltique de bon pour la politique internationale depuis plus de 60 ans?

Rien,

Il ne cherche qu'à se méler des affaires interieurs des autres pays et de créer des conflits.

NewYork
29/09/2011, 12h43
Si Lakhdar est dans un bureau...il analyse selon ce que le serveur lui a pose comme couvercle....dans ce siecle les laboratoires se sont transformés en cuisine et le chercheur comme cuisinier....le monde politique passent leurs temps entre hemicyle...cuisine...toilette...chambre...toilette ...cuisine...hemicycle...cuisine....
pendant ce temps en dessous les valets font des ravages.

houari16
29/09/2011, 13h25
comme étape décisive dans la constitution du Grand-Maghreb arabe, qui dépend principalement d'une entente entre ces deux pays.


**Pour qu il est une entente , d abord que le Maroc cesse ses provocations gratuites et mensongères envers le voisin ...

okba30
29/09/2011, 15h03
Par quel droit tu te permet d'insulter avec des termes enfantines un chef d'état.?La liberté d'expression permet et exige de critiquer votre djalalatouhou. Le fils de l'autre n'a rien fait de bon en tant que voisin, en tant que partenaire, en tant qu'être humain respectueux. D'agressions verbales à la médisance dans le cas de la Libye, du soutien de la politique d'agression du diable de son père à la bassesse de vouloir se vendre au CCG ... Dans le cas du Makhzen les autorités algériennes ont vu juste, il n'y a rien de mieux que de le laisser braire dans son coin.
Le Maroc d'aujourd'hui est à 32 millions et demain il sera à 50 millions d'âmes je ne donnerai pas cher de votre roitelet hissé au rang de dieu.

Et dire que nos moudjahidines pendant le congrès de la Soummam pensait au Grand Maghreb.

Dakhla
29/09/2011, 21h05
Okba30,

Je lis à travers les lignes que tu as écris la haine envers le Maroc. Tu dis du n'importe quoi. Le Maroc a connu durant les années de règne de Mohammed VI d'enormes avancés dans tous les domaines. Aucun jour ne passe sans qu'il y des inogurations de projets. Le Roi n'arrète pas de passer d'une ville à l'autre pour inogurer des projets. le nombre de Km parcouru par le roi en une année est plus que ce que votre marionette à parcouru depuis 12 ans.

On n'a rien à foutre avec l'ouverture des frontières. Je me rapelle bien que lors de la dérniere ouverture des frontières entre le Maroc et l'algérie, tes compatriotes se prenaient en photos avec des grappes de bananes, telement ils ne l'avaient jamais vu en vrai.

Le maroc n'a jamais demander l'adhésion au CCG, c'est plutot eux qui sont demandeur.

Tu n'arrive pas à avaler que des avions de chasses de l'OTAN et surtous FRANçAISES bombarde votre amis Khadafou à des 10 de km de chez vous.

ça réveille des sevenirs douleureux chez toi.

mkhantre
29/09/2011, 21h18
واعتبر الإبراهيمي أن استمرار غلق الحدود بين الجزائر والمغرب خسارة كبيرة للبلدين، ودعا إلى فتحها، وقال: ''خسارة كبيرة أن الحدود بين الجزائر والمغرب مقفلة منذ سنة ,1994 أملنا أن يتدارك حكامنا الأمر، لأن المغرب العربي هو المغرب والجزائر''


Chapeau bas Mr El Ibrahimi :razz: ..... Il a tout résumé .

Ceux qui cherchent une UMA sans le Maroc .... c'est comme chercher midi à 14h ;)

houari16
29/09/2011, 21h25
@mkhantre
la condition sensée dite par le diplomate Lakhdar Ibrahimi ; un message clair et net à la diplomatie marocaine

*« comme étape décisive dans la constitution du Grand-Maghreb arabe, qui dépend principalement d'une entente entre ces deux pays !!!!! »

Vigilance
30/09/2011, 11h07
Pas d'accord. les problèmes liés à la circulation des armes depuis la chute de Kadafi justifie à lui seul la fermeture drastique de la frontière algéro-marocaine. y compris interdiction effective de franchir la frontière aux combattants du Polisario. il faut même exhorter la Mauritanie, alliée de l'Algérie dans la lutte contre le terrorisme, à faire de même. trafic de drogue et trafic d'armes étant liés, rendre hermétique les frontières ouest et sud du Maroc est un impératif sécuritaire.

Cookies