PDA

Voir la version complète : Le Maroc à grande vitesse - Le coup d'envoi du TGV marocain est donné aujourd'hui


Page : [1] 2

Chaiba
29/09/2011, 14h11
C’est ce jeudi 29 septembre que le Roi Mohammed VI et le président français Nicolas Sarkozy, inaugureront le chantier de la ligne ferroviaire à grande vitesse (TGV) devant relier Tanger, Rabat et Casablanca à l'horizon 2015. Il s’agit du premier TGV sur le continent africain et dans le monde arabe.


Tanger_Casablanca en 2h au lieu de 5h



http://www.youtube.com/v/bYxCfZjLrss?version=3



Le futur TGV marocain, qui roulera à 320 km/h, va permettre de réduire sensiblement le trajet entre la ville du détroit et la capitale économique. Ainsi, au lieu des 5h 45 min actuellement, les deux métropoles seront reliées en seulement 2 heures 10 mn.


Le projet va nécessiter un investissement total de 33 milliards de dirhams, financés en partie par la France qui a débloqué un prêt de 920 millions d'euros. Le reste sera largement couvert par des pays “amis” comme l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis ou le Koweït. A noter que dans le cadre de ce contrat, Alstom a déjà vendu 14 rames de son TGV au Maroc, pour un montant de 400 millions d'euros.


Le président français Nicolas Sarkozy se rendra aujourd'hui jeudi à Tanger dans le cadre de l’inauguration du chantier du TGV marocain, qui devrait être livré en 2015. C’est lors de la visite de Sarkozy en 2007 au Maroc que ce projet de ligne ferroviaire à grande vitesse devant relier les villes de Tanger et Casablanca via Rabat sur 350 km avait été évoqué.


Après une cérémonie d'inauguration à la gare de Tanger à la mi-journée, Nicolas Sarkozy s'entretiendra avec Mohammed VI, avant de faire une déclaration à la presse puis de rentrer à Paris, rapporte l’Agence France-Presse (AFP).


Cette ligne ferroviaire qui fait partie des “grands chantiers de règne” du Roi Mohammed VI, symbolise également les relations économiques entre le Maroc et la France. En effet, l’Hexagone est le premier partenaire commercial du Maroc.


En 2010, les investissements directs français dans le Royaume ont atteint 1,8 milliard d'euros, soit 60% du total des investissements directs étrangers (IDE). Ce qui classe le Maroc au deuxième rang des pays ayant le plus bénéficié des investissements français, derrière la Chine mais devant l'Inde, rappelle l’AFP. qui qualifie le Maroc de “petit eldorado” pour les entreprises françaises.


Aujourd'hui, 750 filiales françaises sont implantées dans notre pays (contre 500 il y a deux ou trois ans), ce qui fait de la France le premier employeur étranger, avec 100.000 Marocains employés.


Si le projet du futur TGV marocain réjouit les plus hautes autorités du pays, il ne semble pas cependant faire l'unanimité, certains mettant en cause son “utilité” dans un pays “qui a d'autres chats à fouetter”.


C'est le cas de l'homme d'affaires Karim Tazi, qui a déclaré à l'AFP "qu'il n'est pas du tout prouvé que le Maroc ait besoin d'un tel projet”, s'est indigné en écho l'économiste Fouad Abdelmouni, dont les propos ont été rapportés par la même source.


Quoi qu'il en soit, à travers ce projet, le Maroc confirme sa volonté affichée pour les grands projets structurels, notamment dans le domaine des infrastructures: cette ligne à grande vitesse vient en effet compléter un réseau autoroutier de quelque 1.500 km à travers tout le Royaume.

Source : au fait Maroc.

====MAJ 21h26====


Vidéo de présentation des acteurs du projet et interview du DG de l'office national des chemins de Fer


http://www.youtube.com/v/BBnHrzX-VTg?version=3

====MAJ 01/10/2011 - 09h00====


Maroc - Le TGV Tanger-Casablanca fonctionnera en partie grâce à l'énergie solaire concentrée


La centrale solaire marocaine de 20MWe (d'une surface de 180 mètres X 1000 mètres, ce qui est très faible) permettra, a demi-régime, d'alimenter en électricité un TVG complet (Puissance d'un TGV : environ 8 MWe) - Le potentiel solaire africain étant gigantesque (Sahara, Kalahari, etc.), on peut envisager de construire un réseau de transports électriques à l'échelle du continent noir.

Par personne transportée, le TGV ne consomme pas plus… qu’une mobylette.
Source : Recherche.SNCF.com

Ce projet de liaison à très grande vitesse a fait l’objet d’études approfondies depuis 2004. Le schéma directeur ferroviaire marocain prévoit, pour répondre à la forte augmentation du trafic de voyageurs (+10 à 15% par an), la construction de 1500 km de voies ferrées à grande vitesse à l’horizon 2030-2035, permettant de transporter 120 millions de voyageurs sur 2 axes : un axe « Atlantique » Tanger-Marrakech-Agadir, et un axe « Maghrébin » Rabat-Fes-Oujda Les temps de parcours devraient passer à 1 h 20 au lieu de 4 h 45 pour la liaison Tanger-Rabat , à 2 h 10 au lieu de 5 h 00 pour la liaison Tanger -Casablanca, et à 1 h 15 au lieu de 3 h 30 pour la liaison Casablanca-Marrakech. Le Maroc sera ainsi le premier pays d’Afrique à se doter d’une infrastructure de transport ferroviaire d’un très haut niveau technologique, conforme aux standards de la très grande vitesse française, qui constitue une référence mondiale Alstom a par ailleurs signé avec l’Office National des Chemins de Fer marocain (ONCF) un contrat de 74 millions d’euros pour la livraison de 20 locomotives Prima électriques de nouvelle génération.

Alstom a enfin signé un contrat dans le domaine de la génération d’électricité, pour participer à l’équipement de la future centrale d’Aïn Béni Mathar, qui comporte une avancée technologique majeure. Située à une centaine de kilomètres d’Oujda, dans le nord-est du pays, cette installation sera en effet l’une des premières centrales à cycle combiné dans le monde à utiliser également de l’énergie solaire. Délivrant une puissance totale de 470 MW, elle produira 20 MW à partir de l’énergie solaire collectée par un champ de capteurs solaires d’une surface de [183 mètres X 1000 mètres]. L’essentiel de la puissance électrique sera produit par deux turbines à gaz GT13E2, une turbine à vapeur et trois turboalternateurs refroidis par air fournis par Alstom. La commande, passée à Alstom par l’entreprise espagnole Abener (groupe Abengoa) pour le compte de l’Office National d’Electricité marocain (ONE), et qui inclut un contrat de maintenance à long terme, se monte à plus de 200 millions d’euros. Grâce à l’association de l’énergie solaire et des technologies de combustion en cycle combiné, la centrale d’Aïn Béni Mathar va permettre d’accroître l’utilisation des sources d’énergies renouvelables au Maroc et de réduire le coût de production de l’électricité tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre (CO2).

Communiqué de presse Alstom :

Alstom s’inscrit dans un partenariat à long terme avec le Maroc basé sur la technologie et le développement durable23 Octobre 2007
Le protocole d’accord entre le Royaume du Maroc et la France, qui a été signé lundi 22 octobre à l’occasion de la visite du Président de la République Française, prévoit de confier à l’industrie française, et en particulier à Alstom, acteur avec la SNCF et RFF du record du monde de vitesse sur rail (1), la conception, la réalisation, l’exploitation et l’entretien de la liaison à très grande vitesse Tanger –Casablanca.
La section Tanger-Kénitra (200 km) constituera la première étape de ce projet. Cette liaison, empruntée par des trains roulant à 320 km/h en vitesse commerciale, devrait être opérationnelle en 2013. Le choix des autorités marocaines est une reconnaissance du savoir-faire français dans le domaine de la très grande vitesse ferroviaire. Il permet l’ouverture de négociations commerciales pour finaliser le projet, qui devraient aboutir en 2008. Ce projet prévoit notamment la livraison par Alstom de 18 rames de trains à très grande vitesse à deux niveaux (Duplex).

SamyBey
29/09/2011, 14h14
j'suis algerien et tant mieux pour le maroc inshalla que tout le maghreb va se moderniser technologiquement!

Chaiba
29/09/2011, 14h32
Bonjour tout le monde,

@SamyBey

t'as raison la technicité (réf technologie) c'est ce qui manque au peuples et aux gouverneurs du Maghreb.

megamax
29/09/2011, 14h41
a chaiba

on prépare aujourd'hui notre futur, pas demain

Distro
29/09/2011, 14h46
le tgv est trop couteux, et le probleme qui se pose en France, c'est que l'investissement sur les autres lignes régionales sont très souvent négligées au profit du tgv qui attire la plus grosse part d'investissements.
Et c'est pas plus rentable car l'entretien d'une ligne tgv coute très cher.

Chaiba
29/09/2011, 14h52
@megamax,

C'est vrai le travail c'est une continuité.

Revenant au sujet. La ville de Tanger est devenu un vrai pôle économique peut être plus que Casablanca.

Chaiba
29/09/2011, 15h03
Bonjour Distro,

Pour info il y a qu'une seule ligne de train qui relit Tanger à Casablanca. Il y a une grosse demande sur cette ligne quelque fois au week-end ou les fêtes tu trouvera jamais de billet.

Cette ligne du tgv va réduire la pression sur la ligne normal.

Distro
29/09/2011, 15h18
salut Chaiba,
la demande n'est pas la raison, si une flamme qui brûle demande a bruler beaucoup plus tu lui donnera alors de l’oxygène, elle t'en demandera alors beaucoup plus pour une progression beaucoup moins spectaculaire que la précédente.

le mieux c'est d'organiser équitablement les services transports et autres sur tout le territoire pour que chacun en profite et donc qu’aucune région ne soit délaissée au profit d'une autre en fonction du temps.
les gens ne veulent pas etre sacrifiés, le tgv est tellement couteux que çà nuit a l’investissement dans les autres régions, et on dira quoi ? patientez, viendra votre tour ? d'ici là il seront morts et sacrifiés.

jawzia
29/09/2011, 15h19
Quid du financement ?

megamax
29/09/2011, 15h24
distro

le tgv lui même n'est pas une fin en soi, mais ce que ce projet apporte derrière, à savoir la fabrication à terme des rames de tgv, y compris pour l'export, et donc 5.000 emplois directs et tout ce qui s'ensuit comme accélérateur de développement

megamax
29/09/2011, 15h27
Jawzia

le maroc a toujours payé ses dettes, et à temps

et dans toute entreprise qui se respecte tu trouveras toujours son compte en banque en rouge, et cet argent emprunté travaille pour le futur

ne crois pas que ne pas avoir de dettes est un signe de bonne santé financière ou de développement

jawzia
29/09/2011, 15h32
la fabrication à terme des rames de tgv, y compris pour l'export,Le projet n'intègre pas la fabrication de rames mais juste un atelier (à Tanger) pour la maintenance de celles ci (rames).

ne crois pas que ne pas avoir de dettes est un signe de bonne santé financière ou de développement Les grecs auraient tendance à ne pas être d'accord avec ce postulat.

snake78
29/09/2011, 15h37
Ca me fais doucement rire ce TGV quand on connait l'etat des infrastructures moyenageuse au Maroc une fois qu'on sort des grande villes.
Ca me fait penser au modèle indien ou la majorité de la population n'a pas d'electricité mais à coté ils forment des millions d'informaticiens par an.

megamax
29/09/2011, 15h39
jawzia

je crois que tu es mal renseigné, documente toi à ce sujet

alstom a choisi le maroc au lieu des pays asiatiques, qui à terme risquent de copier

les grecs sont grecs, voilà tout

le maroc n'est pas la grèce

megamax
29/09/2011, 15h41
snake78

ton compteur est bloqué sur 1975, si je ne m'amuse :D

jawzia
29/09/2011, 15h42
je crois que tu es mal renseigné, documente toi à ce sujetTu aurais du écouter l'exposé du ministre du transport marocain par devant Sarko et M6. C'était il y a 5mn sur Al Magharibia.

Atelier de maintenance, il a dit (et montré sur ses diapos) !

rodmaroc
29/09/2011, 15h44
Ça me fais doucement rire ce TGV quand on connait l'etat des infrastructures moyenageuse au Maroc une fois qu'on sort des grande villes.Les Infrastructures sont bonnes au Maroc même quand tu sors des grandes villes et chaque année on constate des améliorations ....avant de dire ''on connait'' il faut voyager , découvrir , voir le monde....rester chez soi le *** vissé sur son fauteuil et émettre des théories foireuses c'est pas très intelligent.

megamax
29/09/2011, 15h48
jawzia

chaque chose en son temps

aujourd'hui le tgv et sa maintenance

demain ses usines

sois patient et documente toi

jawzia
29/09/2011, 15h51
demain ses usines
Inchallah. Je ne faisais que corriger pour ce qui est d'aujourd'hui.

Distro
29/09/2011, 15h53
de toute façon le contrat est signé et le projet sera réalisé alors souhaitons que çà réussisse.

CaboMoro
29/09/2011, 16h02
C'est un trés bon projet, beaucoup de monde a douté de son lancement et comment le maroc pourra lever les fonds necessaires, alors maintenant c'est fait, et c'est une bonne nouvelle. En plus Alstom va faire un investissement de 600 millions Euro dans la fabrication des produits Féroviers déstinés aux export a ca à partir de 2016. Un bon deal en fin de compte.

Awtil
29/09/2011, 16h07
Le maroc avait tord pour l'agraiculture.
Il avait tord pour les les barrages
Il avait tord pour le tourisme
Il avait tord pour les PMI et PME
Il avait tord pour le port tangermed
IL avait tord pour Renault
ET maintenant il a tord pour le TGV.
SVP laissez-nous dans l'erreure et continuez vous grands projets qui n'en finissent pas de finir.

Pihman
29/09/2011, 20h08
Le discours du ministre des transport devant les deux chefs d'Etat est interessant dans le sens qu'il explique certaines données du développement ferroviaire qui justifie le TGV pas uniquement financièrement mais surtout économiquement

Cell
29/09/2011, 20h11
Le maroc avait tord pour l'agraiculture.
Il avait tord pour les les barrages
Il avait tord pour le tourisme
Il avait tord pour les PMI et PME
Il avait tord pour le port tangermed
IL avait tord pour Renault
ET maintenant il a tord pour le TGV.
SVP laissez-nous dans l'erreure et continuez vous grands projets qui n'en finissent pas de finir.

il sont quand meme finit par construire des aires de repos sur une autoroute de 1200km ......... :)

mahjoub
29/09/2011, 20h16
et j espere qu ils n ont pas oublié les pompes à essence dans ces aires de repos.

Pihman
29/09/2011, 20h16
Une idée du discour est que les lignes classiques sont condamnée par l'autoroute et l'avion (low cost)

les LGV est une adaptation au données de la demande futur qui est entrain de changer

d'ailleurs il n'ya presque plus de projet de ligne ferroviaires classiques nouvelles

upup
29/09/2011, 20h28
Pihman,


la concurence entre avion et TGV est une realité .

Next : TGV RABAT - OUJDA
Next : TGV MARRAKECH - FES

rachid75
29/09/2011, 21h19
Le maroc avait tord pour l'agraiculture.
Il avait tord pour les les barrages
Il avait tord pour le tourisme
Il avait tord pour les PMI et PME
Il avait tord pour le port tangermed
IL avait tord pour Renault
ET maintenant il a tord pour le TGV.
SVP laissez-nous dans l'erreure et continuez vous grands projets qui n'en finissent pas de finir.

Mabruk alikoum

Chaiba
29/09/2011, 21h31
Bonjour tout le monde,

====MAJ 21h26====


Vidéo de présentation des acteurs du projet et interview du DG de l'office national des chemins de Fer


http://www.youtube.com/v/BBnHrzX-VTg?version=3

soufiane-oujda
29/09/2011, 21h32
Le problème n'est pas dans le tgv lui même, le problème est comment on se lance dans un projet de 4 milliards $ (presque le 1/3 du budget de l'etat pour une année donc ce n'est pas rien!!!!!) sans débat ??? ni a la télé ni au parlement??

L'état doit apprendre a communiquer avec transparence et le parlement doit jouer son jeux pour éclairer l'opinion publique sur les dessous de ce genre d'affaires, apprenez du parlement britannique ya reb ....

Cookies