PDA

Voir la version complète : Algérie : 1 million d’emplois créés en 2005


zek
24/05/2006, 10h05
Bonjour, plus la situation s'améliore, plus les gens se plaignent, c'est assez paradoxal, enfin, on va me dire que c'est des faux emplois, et que l'avenir est de l'autre côté de la méditéranée.
----------------------------------------------------------------

1 million d’emplois créés en 2005 en Algérie, Selon Djamel Ould Abbas, il s’est également exprimé sur les avancées réalisées depuis la création de cet observatoire.

"Il faut qu’on travaille en synergie avec d’autres départements ministériels comme une véritable ruche. Que chacun de nous apporte son bout de miel. Puisque l’argent existe." C’est ce qu’a déclaré Djamel Ould Abbas, ministre de l’Emploi et de la Solidarité nationale, hier, à l’occasion de la réunion de travail de l’Observatoire national de l’emploi et de la lutte contre la pauvreté et la marginalisation. Il s’est également exprimé sur les avancées réalisées depuis la création de cet

observatoire. Pour lui, le programme d’action s’articule sur la manière de promouvoir l’emploi, la présentation du programme spécial de développement de l’emploi dans les wilayas du Sud et les Hauts-Plateaux ainsi que la prévision d’évolution à moyen terme du taux de chômage. Durant l’année 2005, fera savoir le ministre, 925 823 emplois, tous postes confondus, ont été créés. Ceci démontre, ajoutera M. Ould Abbas, que l’emploi est devenu une priorité nationale et tous les secteurs le place comme première préoccupation dans leur programme de développement.

A titre d’exemple, 401 153 postes d’emploi ont été créés par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité nationale, 157 015 par celui de l’Habitat et de l’Urbanisme. Ces efforts, qui ont absorbé un tant soit peu le taux de chômage, seront poursuivis durant l’année en cours. Alors que le niveau de financement était de 23,1 milliards de dinars en 2005, l’année courante il a atteint 38,0 milliards, soit une augmentation de l’ordre de 64%. Les jeunes primo-demandeurs ont bénéficié de ce financement.

Cette dynamique aura un impact positif sur l’emploi. En termes de prévision, plus de 609 543 emplois dont 143 768 dans le cadre du programme spécial des wilayas du Sud et des Hauts- Plateaux seront créés. Concernant le Sud, le programme s’étalant de 2006 à 2009 touchera 10 wilayas dont Ghardaïa, Illizi, Ouargla, Béchar et El Oued. A cet effet, une rondelette somme de 8,6 milliards de dinars, devant générer 139 317 emplois d’attente, est accordée.

Pour ce qui est du développement des Hauts-Plateaux, 16 wilayas dont El Bayadh, Saïda et Oum El Bouaghi sont concernées. Ledit programme consacre une enveloppe financière de 30, 6 milliards de dinars sur la période 2006-2009 et vise à créer, pour la même période, 501 292 emplois d’attente.

Optimiste, Djamel Ould Abbas dira que « l’importance de ces actions directes sur la création d’emploi, conjuguée avec le niveau de la croissance économique qui se situe à 5,5% d’accroissement annuel du produit brut généré par le marché des hydrocarbures, vont indéniablement accentuer la tendance à la baisse du taux de chômage. »

En 2008, promettra le ministre, le taux de chômage qui est actuellement de 15,3% selon une enquête nationale, se situerait à moins de 10%. Il baissera en 2009 à seulement 8,8%. Enfin, Djamel Ould Abbas affirmera que d’ici à 2009, 2 millions de postes d’emploi vont être créés.

En Algérie, il existe 115 000 démunis. Le ministre l’a lui-même avoué. Cette frange de la société touche moins de 3 557 00 DA. Selon lui, le terrorisme a appauvri des pans entiers de la société. « Au milieu des années 1990 une faune dilapidant les richesses nationales apparue.

Elle n’est plus aujourd’hui. C’est pour cela que la réalisation des projets est possible. Nous ferons tout pour y parvenir. » Par ailleurs, le ministre nous a fait savoir qu’une étude, qui sera éditée sous forme d’un livre intitulée Etude d’affinement de la carte de la pauvreté est en voie de finalisation.

Djamel Oukali
24 mai 2006. Le Jour d’Algérie

Mockba
24/05/2006, 12h10
le taux de chômage qui est actuellement de 15,3% selon une enquête nationale, se situerait à moins de 10%

Décidement, c'est un chiffre à la mode, cette barre des 10%.

zek
24/05/2006, 12h18
Exactement, Mockba, il est aussi à la mode chez nos voisins marocain, par contre en Tunisie, pas encore.

Mockba
24/05/2006, 12h22
Si c'est une réalité (chez les uns ou les autres), je dis Bravo. Sinon, ce sera pour se donner bonne conscience et mieux endormir la populace. C'est dommage.

tariqlr
24/05/2006, 14h22
On peut donner les chiffres que l'on veut; ceux qui ont fait des stats le savent bien. Il faut demander à ces déclameurs leur mode de calcul.
Personnellement, je multiplie ce chiffre par deux.

algerois16
24/05/2006, 14h41
Peut être bien que c'est vai... peut être ! Mais quel type d'emploi ? ;)

citoyen
24/05/2006, 15h18
>>>Peut être bien que c'est vai... peut être ! Mais quel type d'emploi ?

Cela peut être vrai. Au vu des houintet qui poussent sous les 1 millions de logements, le compte est bon.

A chaque nouveau logement correspond un hanout.

Chiffre vrai....

Question y a t-il eu regression du nombre des touabls neffa/tabac ? les statistiques sont muettes...

Cookies