PDA

Voir la version complète : Infrastructures : " En termes de connectivité, le Maroc premier en Afrique. "


chedadi
03/10/2011, 18h51
Karim Ghellab a eu à initier les réformes les plus impopulaires et les plus décisives pour conduire le Maroc vers la modernité : libéralisation des services portuaires, des services aéroportuaires, accord d’open sky avec l’Europe, réforme du Code de la route, instauration du permis à points et, last but not least, accélération du programme autoroutier national. Cet ingénieur des Ponts et Chaussées incarne toute une génération de Marocains bien formés à l’étranger et qui sont aux commandes depuis dix ans.

http://www.lesafriques.com/images/stories/jHS2/10_13_Ghellab_photo2.jpg
Karim Ghellab : « J’aime aussi illustrer le bien-fondé de notre stratégie de gain de compétitivité à travers les classements des institutions internationales où le Maroc ne cesse de progresser à tous les niveaux. »

Les Afriques : En 2000, certains rapports internationaux classaient le Maroc parmi les pays les moins compétitifs en termes de logistique. Dans quelles mesures la série de réformes que vous avez entreprise a-t-elle remédié à cette situation ?

Karim Ghellab : Le Maroc est plutôt en avance par rapport à d’autres pays de la région, en ce qui concerne le développement de ses infrastructures de transports et l’introduction de la concurrence dans les différents modes de transports, par l’ouverture du marché au secteur privé et l’encouragement à la concurrence. Les réformes rigoureuses menées dans les différents modes de transports à l’image de la réforme portuaire, de la libéralisation du transport routier de marchandises et du transport maritime, de l’ouverture du ciel marocain à la concurrence et du nouveau Code de la route, commencent à produire pleinement leurs effets. Ces efforts que nous poursuivons sans relâche, aussi bien en termes d’investissements que de réformes structurelles, se retrouvent dans les résultats réalisés par l’économie marocaine, en dépit de la crise. J’aime aussi illustrer le bien-fondé de notre stratégie de gain de compétitivité à travers les classements des institutions internationales, où le Maroc ne cesse de progresser à tous les niveaux. A titre d’exemple, selon le classement annuel de l’indice de connectivité publié par la CNUCED, le Maroc est passé de la 77ème place mondiale en 2007 à la 17ème place, et devient ainsi le premier en Afrique

source: lesafriques

overclocker
03/10/2011, 19h35
malgré qu'il soit istiqlalien, mais j'aime bien ce qu'il fait comme boulot, et avec les moyens qu'on a.

en tout cas un grand merci pour l'autoroute oujda fes, que du plaisir....

chedadi
03/10/2011, 19h52
malgré qu'il soit istiqlalien....... il a un profil très technocrate.

overclocker
03/10/2011, 19h54
... il a un profil très technocrate.


je pense qu'il est technocrate de toute façon, mais l'étiquette istiqlal ne démange, m'enfin bon, tant que les résultats sont la, y a pas de problèmes..

chedadi
03/10/2011, 20h15
m'enfin bon, tant que les résultats sont la, y a pas de problèmes..
On ne lui demande pas plus !

kaiser
03/10/2011, 21h11
malgré qu'il soit istiqlalien, mais j'aime bien ce qu'il fait comme boulot, et avec les moyens qu'on a.

en tout cas un grand merci pour l'autoroute oujda fes, que du plaisir....


merci oui mais aux fonds privés notamment étrangers qui ont apporté les capitaux

xenon
03/10/2011, 21h22
Men'hou Ikmi chakran à tisslith ..d'yemma tahdhar khalti..

rodmaroc
03/10/2011, 21h26
merci oui mais aux fonds privés notamment étrangers qui ont apporté les capitaux
Bonsoir kaiser, j'espère que tu vas bien,
tu sais les banques c'est pas un fond de charité...elles ne prêtent de l'argent que quand les projets sont viables, bien ficelés et quand le client est sovable (c'est comme ca qu'ils gagnent de l'argent)

Black
03/10/2011, 21h42
Effectivement Rodmaroc les banques n'ont pas à être remerciées elles sont la uniquement pour faire du business.

Celui qu'il faut remercier c'est Karim Ghellab un pur produit de l'Ecole Nationale des ponts et Chaussées.

overclocker
03/10/2011, 21h47
merci oui mais aux fonds privés notamment étrangers qui ont apporté les capitaux


pas du tout, ni merci ni walou, on paiera et avec les intérêts en plus, on est client, client qui paye, donc à eux de nous remercier.

auscasa
03/10/2011, 23h13
le mec a gagne des elections en 2007 dans un quartier populaire a casablanca. mais on peut l'apeler technocrate.

mais bon il deffend bien ces projets.

H9G83Q4omlo

soussi82
04/10/2011, 01h26
J'ai suivi l’émission.

Un quadra bien comme il faut...!!!

chedadi
05/10/2011, 20h33
Un quadra bien comme il faut...!!!
Ce genre de jeunes ministres au Maroc, on en démord pas !

Cookies