PDA

Voir la version complète : Sabotage d’une conduite secondaire du gazoduc.


Thirga.ounevdhou
24/05/2006, 11h55
Je me demande a qui/et c'est Quoi le profit de tous ces sabotages?!!!

Hier, aux environs de 4 heures du matin, une conduite secondaire du gazoduc Hassi-R’mel - Dellys a fait l’objet d’un acte de sabotage au lieudit Ouled-Lekfif, à 4 km au nord-ouest d’Aomar et à 22 km au nord-ouest de Bouira, privant en gaz de ville les daïras de Lakhdaria et Kadiria dans la wilaya de Bouira et une partie de la région de Draâ-El- Mizan dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
D’après les habitants de la ville d’Aomar, et contrairement aux précédents sabotages qui avaient eu lieu dans la région depuis 1995, cette fois-ci, le bruit de l’explosion n’était pas aussi fort, et seules les vibrations étaient ressenties. En outre, même les flammes qui se dégageaient souvent et qui s’élevaient dans le ciel sur des dizaines de mètres ont été moins importantes et se sont consumées rapidement. Hier, dès les premières heures de la matinée, les équipes d’entretien étaient à pied d’œuvre pour réparer cette conduite de gaz. Pour rappel, le gazoduc Hassi-R’mel - Dellys a été saboté à plusieurs reprises par les terroristes du GSPC qui écument cette région et continuent encore à l’écumer. Le dernier sabotage en date, le septième du genre, a eu lieu le 7 février dernier. Il était l’œuvre du groupe terroriste de Kezouit, affilié au GSPC et qui sévit encore dans cette région. D’ailleurs, au sujet des activités terroristes dans cette région, nous avons appris de sources sûres qu’un groupe terroriste composé de six éléments et dirigé par un certain Mouchène Mohamed, natif d’Aomar, ayant rejoint le maquis islamiste en 2000, avait fait une incursion au village Boumia, situé à l’entrée est d’Aomar, dans la nuit de vendredi à samedi derniers. Au cours de cette incursion, les terroristes, qui avaient racketté tous les villageois, ont emporté avec eux plus d’une centaine de millions de centimes.

- Le Soir d'Algerie

Abdelhakimz
24/05/2006, 16h07
oh la la .. c'est pas la première fois à Aomar ! Je me souviens la fois passée c'était toutes les wilayas du centre qui avaient été privées de gaz, et plusieurs jours mêmes.
wqilhoum Rabbi :evil:

Cookies