PDA

Voir la version complète : Industrie automobile marocaine : 2 milliards d'euros à l'export !


Page : [1] 2

chedadi
07/10/2011, 20h49
Les équipementiers dopent la filière

20 milliards de DH à l’export

Les pièces de rechange et les véhicules boostent les volumes

Nette avancée dans la diversification du tissu industriel


«Il y a 4 ans, lorsqu’on évoquait l’ambition de plateforme industrielle régionale, les opérateurs nous regardaient poliment, sans plus», rappelle Belarbi

- L’Economiste: Dans un contexte conjoncturel difficile, que vous inspire la situation actuelle de l’industrie et des ventes de voitures neuves?
- Larbi Belarbi: Si on analyse l’évolution des ventes des huit premiers mois, il y a une croissance. Mais généralement lorsqu’on parle du mois d’août, il faut relativiser. Il faut tenir compte de l’effet Ramadan, les vacances… Ce qui est important, c’est le cumul des huit premiers mois. Là, il y a une croissance. Après une stagnation, il y a une reprise au niveau du marché. C’est un élément important, car la croissance du cumul laisse espérer une évolution de 5 à 6% d’ici la fin de l’année par rapport à 2010. Une évolution très positive lorsque l’on tient compte de la conjoncture internationale et de l’environnement économique. Quant à l’industrie, le Maroc s’approche des 2 milliards d’euros (20 milliards de DH environ) dans un secteur qui ne représentait pas grand-chose il y a 10 ans. Cette croissance, on la doit à notre principal client, l’Europe. Malgré les difficultés et la conjoncture actuelle, le secteur de l’industrie automobile au Maroc améliore ses chiffres aussi bien au niveau des pièces que des véhicules.

- Début 2012, le démarrage de Renault Tanger relayé par Somaca devra asseoir une industrie automobile solide.

.
- Renault Tanger compte produire de nouveaux véhicules qui n’existent pas encore. Il y a aussi une vingtaine d’équipementiers de premier rang qui ont suivi Renault et qui s’installent. Des équipementiers commencent déjà à livrer. Certains d’entre eux vont certainement exporter des pièces pour d’autres constructeurs. Tout cela va entraîner une nouvelle dynamique avec un chiffre d’affaires conséquent à l’export. En clair, dans les trois années à venir, l’automobile va avoir un rôle primordial à jouer dans les exportations et les devises.

- Quelle visibilité sur le développement de la filière des équipementiers?
- Généralement, un constructeur ne s’installe que lorsqu’il a un tissu d’équipementiers qui assure un niveau important d’intégration locale. Dans le cas du Maroc, c’est très spécial. Renault est arrivé et c’est après que les équipementiers complémentaires ont pu l’accompagner. Ce qui est très bien. Certes, le Maroc est loin d’avoir la gamme des produits automobiles pour les marchés proches, c’est-à-dire l’Espagne, la France, l’Allemagne et l’Italie… Mais je suis persuadé que lorsqu’on aura un deuxième constructeur, certainement nous arriverons à développer les équipements des 1er et 2e rangs, les services, l’engineering avec une formation et une main-d’œuvre formée à tous les niveaux.
Dès qu’on commence à parler de 700.000 à 800.000 voitures, l’effet de l’intégration s’améliore. Là on passe à la vitesse supérieure et l’effet intégration ne peut que s’améliorer avec des niveaux importants en plus du développement de la mécanique, la recherche & développement, motorisation… Mais il faut rappeler qu’il y a 7 à 8 ans le Maroc était essentiellement producteur de câbles. Les câbles représentaient 90% de nos exportations. Aujourd’hui, le câblage ne représente que 70% de l’export. C’est dire qu’il y a un effort de diversification.

- Quelle est la contribution du plan Emergence au secteur?
- Justement, c’est le plan Emergence qui a permis d’avoir une orientation et de positionner le Maroc en tant que plateforme régionale de l’automobile. Il y a un travail de fond qui a été fait il y a 5 ans et qui a été réajusté et actualisé avec des benchmarkings. C’est justement Emergence et le plan 2011-2015 qui permettent de poursuivre les orientations majeures aussi bien dans les centres de production que dans les démarches entreprises avec les investisseurs ou encore les benchmarks avec les autres pays concurrents pour saisir les opportunités. Il y a 4 ans, lorsqu’on évoquait l’ambition de plateforme industrielle régionale, les opérateurs nous regardaient poliment, sans plus. Aujourd’hui, les investisseurs étrangers y croient. Le plan Emergence se décline également à travers la création du centre de formation de Renault qui a déjà commencé. En plus de la présence régulière et assidue du Maroc dans les salons internationaux.

- Quelles sont les attentes phares pour booster le marché et l’industrie automobile en 2012?
- Il y a trois points importants. D’abord, la question des voitures d’occasion. Les opérateurs souhaitent plus de rigueur et l’arrêt de l’importation de véhicules d’occasion polluants et qui ne respectent pas les normes de sécurité. Il y a eu une dérogation envers les MRE pour l’importation-dédouanement de voitures allant jusqu’à 10 ans. Les industriels et les distributeurs ne voient pas cela de manière positive. Le secteur n’est pas favorable à ce que le parc roulant s’ouvre à des voitures vieilles de 10 ans, et qui sont dans un état lamentable tant au niveau mécanique que de la sécurité et la pollution… La logique veut l’application stricte de la règle avec un maximum de 5 ans. Le deuxième point porte sur la contrefaçon des pièces de rechange. Un phénomène qui se généralise et qui pénalise tant les industriels et équipementiers qui s’installent que les automobilistes. Dernier point, celui lié à la prime à la casse.

L'economiste

upup
07/10/2011, 21h32
il nous faut avoir comme objectif vers 2020 le niveau de production actuel de la turquie : 1 millions de vehivules / an .


L’automobile est un des piliers de l'économie turque. Le secteur automobile représente la première activité exportatrice du pays. Il emploie environ 500 000 personnes et regroupe plus de 1 000 entreprises. La capacité de production est de 1 million d'unités dont 700 000 pour les voitures particulières. Le secteur est concentré dans la région de Marmara : Bursa (Renault et Fiat), Istanbul, Kocaeli (Ford et Hyundai), Gebze (Honda), Adapazari (Toyota).

alors il nous faut 2 autres constructeurs : 400 000 et 200 000 Vehicules / ans .

chedadi
07/10/2011, 21h37
Tout à fait upup, rien à ajouter.

upup
07/10/2011, 21h43
a voir le nombre de personnes qui travaillent dans le secteur automobile turc , 500 000 , il faut que ca devient une priorité pour les responsables marocains , soyons optimistes et travaillons pour un objectif de 4 a 5 constructeurs sur les 20 prochaines années .

rodmaroc
07/10/2011, 22h10
Tout à fait upup....en tout cas, ce qui est sur certain c'est que les bases d'une industrie automobile sont là. maintenant il passer passer à la vitesse supérieure.

Awacas
07/10/2011, 23h47
Heu, les turcs c'est un pays de 80 millions d'habitants avec un immense parc automobile, et un gros potentiel !

Les usines ne datent pas d'hier, ils ont une grande experience dans le secteur, des constructeurs locaux, et surtout des équipementiers locaux puissants, les taux d'intégration sont élévés 90% en moyenne, sans parler de la position stratégique au carrefour de l'europe et de l'asie !

Avant de pouvoir attirer les constructeurs par dizaine comme eux, il va vous falloir un bon moment et surtout un plus gros marché automobile... ;)

nano78
08/10/2011, 12h58
ca viendra il y a un debut a tout ne pas bruler les etapes vouloir faire comme tel ou tel pays ils leur a fallu plusieurs annees pour avoir ce niveau le maroc aussi son tour viendra inchaallah

jawzia
08/10/2011, 14h34
http://www.algerie-dz.com/forums/images/icons/icon14.gif Industrie automobile marocaine : 2 milliards d'euros à l'export !
Ce n'est pas exact (ce n'est d'ailleurs pas le titre de l'article). Voitures et pièces détachées représentaient 1 milliards d'euros en 2010.

Les 2 milliards, c'est :
Quant à l’industrie, le Maroc s’approche des 2 milliards d’euros (20 milliards de DH environ) dans un secteur qui ne représentait pas grand-chose il y a 10 ans.

chedadi
08/10/2011, 14h47
Jawzia, tu pouvais ne lire que le titre : "20 milliards de DH à l’export".

AARROU
08/10/2011, 15h21
jawzia
Citation:
http://www.algerie-dz.com/forums/ima...ons/icon14.gif Industrie automobile marocaine : 2 milliards d'euros à l'export !

Ce n'est pas exact (ce n'est d'ailleurs pas le titre de l'article). Voitures et pièces détachées représentaient 1 milliards d'euros en 2010.



Normal ,pour eux l'industrie se limite aux câbles Electrique et les sièges des passagers

rodmaroc
08/10/2011, 15h26
Normal ,pour eux l'industrie se limite aux câbles Electrique et les sièges des passagers
si les câbles électriques et les sièges permettent de réaliser 2 milliards d'euros à l'export je pense que tout le monde devrait se mettre aux câbles et aux sièges dès demain (c'est le double des exportations algériennes hors hydrocarbures).:rolleyes:

chedadi
08/10/2011, 16h05
(c'est le double des exportations algériennes hors hydrocarbures).:rolleyes:
Dont presque la moitié, concerne des huiles dérivés d'hydrocarbures.
C'est l’hôpital qui se fout de la charité.

xenon
08/10/2011, 20h03
Normal ,pour eux l'industrie se limite aux câbles Electrique et les sièges des passagers

:mrgreen::72:
tu es méchant , mais j'avoue qu'ils l'ont cherchés avec leur titre ronflant !!:mrgreen:

nano78
08/10/2011, 20h53
la jalousie nous fait ecrire n importe quoi

Medgasen
08/10/2011, 21h08
QQ peut nous dire de 2 milliards de dollars combien est pour le gouvernement marocain.

xenon
08/10/2011, 21h13
QQ peut nous dire de 2 milliards de dollars combien est pour le gouvernement marocain.

2 000 euros..

jawzia
08/10/2011, 21h53
Jawzia, tu pouvais ne lire que le titre : "20 milliards de DH à l’export".
Chedadi, tu pouvais aussi ne pas triturer le titre ... sans avoir lu/compris de quoi il s'agissait.

AARROU
08/10/2011, 22h02
xenon
Citation:
QQ peut nous dire de 2 milliards de dollars combien est pour le gouvernement marocain.
2 000 euros..

Non et non c'est 000 EUR,ils sont dans les zones franches ( hors taxes )

Medgasen
08/10/2011, 22h28
je ne comprends rien, alors pourquoi parler de 2 milliards si elle ne va profiter au peuple/gouvernement marocain?
est ce que y a un ami marocain peut nous expliquer c est combien la part du maroc je ne crois pas que c est 0

absent
08/10/2011, 22h45
J'aime pas me moquer des pays qui cherchent à s'en sortir, même s'ils commence juste à fabriquer un câble électrique !

overclocker
08/10/2011, 23h05
2 petit milliards ont fait jaser quelques uns, dite juste ALLAH ykamal bel khir.....ou ca pique autant que ca!!!!!!:rolleyes::rolleyes::rolleyes:


je ne comprends rien, alors pourquoi parler de 2 milliards si elle ne va profiter au peuple/gouvernement marocain?



ben oui le marocain il bosse gratuitement au cas ou tu l'aurais oublié...:confused::confused:

AARROU
08/10/2011, 23h10
Tolkien
J'aime pas me moquer des pays qui cherchent à s'en sortir, même s'ils commence juste à fabriquer un câble électrique !

Tu est déchaîné ce soir toi,on ne se moque pas du peuple Marocain ,mais de celui qui a posté ce titre ronflant et de ceux qui ont saisi l'occasion pour se faire mousser sans même avoir compris de quoi parle le sujet.

Sauf toi bien sur;););)

absent
08/10/2011, 23h12
Ma réplique reste vraie, même si tu l'as pas comprise...

Medgasen
08/10/2011, 23h45
ben oui le marocain il bosse gratuitement au cas ou tu l'aurais oublié...
-----
Donc le Seul profit c est l emploie? Sinon la on discute et je suppose que je peux poser des questions? Rassure toi je ne souhaite que du développement à tous les pays Arabe et musulmans...

chedadi
08/10/2011, 23h56
Chedadi, tu pouvais aussi ne pas triturer le titre ... sans avoir lu/compris de quoi il s'agissait.

Quelle partie de "20 milliards à l'export" que tu ne comprends pas exactement ?

Bachi
08/10/2011, 23h59
La question est: pourquoi tu as falsifié le titre de l'article ?

En plus de te comporter en faussaire tu ne respectes pas l'auteur de L'article.
Et c'est interdit par la charte de FA

chedadi
09/10/2011, 00h12
La question est: pourquoi tu as falsifié le titre de l'article ?

En plus de te comporter en faussaire tu ne respectes pas l'auteur de L'article.
Et c'est interdit par la charte de FA Alors, toi aussi tu ne comprends pas que "20 milliards à l'export" veut dire : "exporter pour 20 milliards dh".

Soit, vous devriez revoir vos bases en langue française, soit autre chose.

Mais je crains ne pas être capable de vous venir en aide dans les deux cas.

.

chedadi
09/10/2011, 00h14
2 petit milliards ont fait jaser quelques uns, dite juste ALLAH ykamal bel khir.....ou ca pique autant que ca!!!!!!:rolleyes::rolleyes::rolleyes:

iwa hanta tchouf khouya :confused:

jawzia
09/10/2011, 00h15
Un falsificateur doublé d'un entêté !

absent
09/10/2011, 01h25
quand on poste un article dans un forum, on accepte la critique on pleurniche pas ;) ...

Cookies