PDA

Voir la version complète : Le chômage atteint un niveau record en Grande-Bretagne


soufiane-oujda
13/10/2011, 06h41
Avec 2,57 millions de personnes inscrites au chômage fin août 2011, la Grande-Bretagne connaît une augmentation record du nombre de chômeurs. Il y a 17 ans que le pays n’avait pas connu un tel niveau de personnes sans emploi. Les jeunes sont les plus touchés. Les syndicats critiquent les mesures d’austérité. Le gouvernement met en avant la crise économique internationale.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Le taux de chômage britannique a désormais progressé et se situe à 8,1% de la population active. Il montre que la Grande-Bretagne connaît le nombre le plus élevé de chômeurs depuis octobre 1994.

Les premières victimes sont, encore une fois, les jeunes avec près d’un million de chômeurs dans une fourchette d’âge allant de 16 à 24 ans. Ces jeunes constituent donc 21,3% des demandeurs d’emploi.

La fonction publique a vu disparaître 110 000 postes en raison des mesures d’austérité du gouvernement qui ont entraîné des coupes claires dans les budgets des municipalités. Or, comme le montrent les derniers chiffres du chômage, le secteur privé n’a pas compensé ces pertes d’emplois contrairement à ce qu’avait assuré le Premier ministre, le conservateur David Cameron.

Le secrétaire à l’Emploi Chris Grayling s’est empressé de rejeter la responsabilité de ces mauvais chiffres sur la crise économique internationale expliquant que les difficultés de la zone euro handicapent les exportations du Royaume-Uni sur son principal marché, l’Europe justement.

Mais certains analystes et notamment les syndicats critiquent de plus en plus vigoureusement le plan de rigueur gouvernemental qui, selon eux, sape toute croissance économique et fait craindre une nouvelle récession en Grande-Bretagne.

rfi.fr

zek
13/10/2011, 11h45
Oui, mais combien d'Espagnols, de Sud Américains via l'Espagne, d'Italiens, d'Australiens, de Sud Africains, d'Afghans, de Pakistanais, de Nigérians, de Français, de Polonais, d'Estoniens, d'Ukrainien, de Grecques, de Marocains, de Bulgares, de Kosovars, d'Hongrois, de Tchèques, etc. viennent s'installer en Grande Bretagne chaque année ?

Pour exemple, en 1998, il y avait 300.000 Français en Grande Bretagne, aujourd'hui, ils sont plus d'un million, alors il faut relativiser, il y aurait plein emploi, si la Grande Bretagne ne faisait pas parti de l'Union Européenne en attirant tous les chômeurs Européens.

traks
13/10/2011, 13h20
zek : c'est les cas de presque tous les pays européen (espagne allemagne , france, italie , denemark ...etc), les USA aussi ont leurs quotas d’émigrés , ça na rien avoir avec les étranger ....et 8,1% ça reste encore potable par rapport au autres ....:11:

Cookies