PDA

Voir la version complète : Au Maroc, la mort de Mohammed Boudouroua agite la ville de Safi


jawzia
15/10/2011, 21h40
Au Maroc, la tension est monté d’un cran vendredi 14 octobre 2011, à Safi, à 300 km au sud de la capitale. C‘est dans cette petite ville qu’il y a deux jours, un jeune chômeur et militant du Mouvement du 20 février est décédé alors qu’il participait à un sit-in. Deux versions de sa mort s'opposent : celle d'un décès accidentel et celle d'un décès provoqué par la police. Ce vendredi, le deuil de la famille s’est transformé en manifestation.

A 20 h vendredi soir, ils étaient toujours plusieurs centaines à défiler dans la ville de Safi. Selon des témoins joints par RFI, les manifestants scandaient : nous voulons la vérité sur la mort de Mohammed Boudouroua. Car deux jours après le décès du jeune homme, les récits sur les circonstances de sa mort sont toujours contradictoires.

D’un côté, la famille et les proches affirment qu’un policier a poussé le chômeur du toit où il se trouvait pour une manifestation. De l’autre, les forces de l’ordre avancent que le jeune homme avait menacé de s’immoler par le feu et se serait suicidé.

Le problème répond sa famille c’est que le toit où se trouvait leur fils n’est qu’à 2 ou 3 mètres au dessus du sol, ce qui rend la thèse d’un suicide peu probable. Les autorités ont donc annoncé l’ouverture d’une enquête. Mais vendredi soir, plus de 24h après la mort de Mohamed Boudouroua, son corps n’avait toujours pas été enterré. Sa famille s’y oppose et réclame que les policiers qui -selon elle- sont responsables de la mort de leur fils comparaissent d’abord devant un juge.

RFI

CaboMoro
15/10/2011, 22h11
Affaire a suivre devant les tribunaux.

Cell
15/10/2011, 22h15
Recherche Désespérément BOuazizi Marocain ....... :)

merci pour l'info quand meme JAwz .

soussi82
16/10/2011, 01h02
Recherche Désespérément BOuazizi Marocain ....... :)

merci pour l'info quand meme JAwz .

Cell

Je me contente d’apprécier surtout le JAWS !!:mrgreen:

okba30
16/10/2011, 01h10
On vit dans une époque où tout est documenté :

http://www.youtube.com/v/1tiYwsY0_uk

Awtil
16/10/2011, 01h33
les vrais sionistes c'est ceux qui tire sur le peuple
offrir ou pas c'est personnel

mehdi-amazigh
16/10/2011, 01h42
Bien vu Okba..........

okba30
16/10/2011, 01h47
T'as commenté ma signature personnelle, merci!
C'est pas le sujet, mais bon.
A vrai dire, la princesse marocaine du moment est cette dame sur la vidéo qui pleure son frère et qui montre du doigt les tueurs.

houari16
16/10/2011, 02h12
les vrais sionistes c'est ceux qui tire sur le peuple
@Awtil
Et le cas de cette femme marocaine qui pleure son frere ..ne te dit rien

*vidéo horrifiante , avait donné un sens significatif ou va le Maroc .

Beidawi II
16/10/2011, 02h56
Que dieu accueil ce nafs, cet âme en son vaste paradis. Et qu'il donne la patience et la force à sa mère, son père et ses proches, llay rahmou.

jawzia
16/10/2011, 10h47
Recherche Désespérément BOuazizi Marocain ....... :)
Aucune similitude ! Bouazizi n'a pas été éjecté d'un toit par un flic.

bruxelles
16/10/2011, 10h53
Aucune similitude ! Bouazizi n'a pas été éjecté d'un toit par un flic.

Bonjour à tous,

Cela est évident,

il faut plutôt creuser du côté de l'étincelle qui ...........................,

alors peut être ...........que la similitude


allez bonne journée a tous

Cell
16/10/2011, 11h28
Aucune similitude ! Bouazizi n'a pas été éjecté d'un toit par un flic. pourtant dans ton article , les circonstances de ce décés ne sont pas clairement établies :


Deux versions de sa mort s'opposent : celle d'un décès accidentel et celle d'un décès provoqué par la police. mais bon , avec ton obejctivité légendaire sur tout ce qui touche au maroc , tu a déja enquété , établie des faits et tiré la seule conclusion qui mérité d'etre tiré : c'est la faute du makhzen !!!!!

sacré JAwz

mehdi-amazigh
16/10/2011, 15h05
Au Maroc, la mort de Mohammed Boudouroua agite la ville de Safi
Cette ville n'a jamais été calme depuis le "printemps arabe"...

A chaque jour suffit sa peine!

arazigh
16/10/2011, 15h16
Aucune similitude ! Bouazizi n'a pas été éjecté d'un toit par un flic.

pourtant dans ton article , les circonstances de ce décés ne sont pas clairement établies :
C'est vrai Cell. Mais jawzia a peut-être un scoop à révéler par la suite ...

jawzia
16/10/2011, 17h11
pourtant dans ton article
C'est celui de RFI !
les circonstances de ce décés ne sont pas clairement établies :
... Et le Makhzen vient d'ouvrir une enquête :lol:

Cell
16/10/2011, 17h28
... Et le Makhzen vient d'ouvrir une enquête :lol:

c'est bien; tu tourne ca à la rigolade , c'est un bon début , ou plutot une bonne fin ......

bien à toi et ne t'avance pas trop la prochaine fois .

jawzia
16/10/2011, 17h40
c'est bien; tu tourne ca à la rigolade , c'est un bon début ...
Pourquoi "Début" ?

Ce n'est pas la première fois que le Makhzen ouvre une enquête. Pour les conclusions ... :lol:

Exemple : Fodeil Aberkane rentre dans un commissariat, il en "ressort" ... mort ! Les policiers ... n'y sont pour rien (ou presque) d'après .. le Makhzen.


Affaire Fodeil Aberkane : les accusés blanchis par la justice ?

octobre 9, 2011
[/URL]
[URL="http://capdemocratiemaroc.org/wp-content/uploads/2011/10/Fodeil-Aberkane.jpg"]
(http://capdemocratiemaroc.org/?author=1)
L’affaire Fodeil Aberkane, du nom de ce jeune homme battu dans un commissariat et décédé dans la nuit, prend une direction inquiétante.

Rappel des faits :
Le 11 septembre 2010, Fodeil est arrêté pour consommation de cannabis, alors qu’il est en mobylette. Il passe deux jours au commissariat, sa mobylette et son téléphone sont confisqués.
Il reviendra deux fois pour récupérer ses affaires. La première, des policiers lui répondent qu’il n’a pas d’assurance pour sa moto. Montrer une déclaration de perte n’y change rien.


La seconde, un policier lui répond de « revenir un autre jour ». La situation est tendue, Fodeil s’emporte, les insultes fusent entre eux. Le policier dépose une plainte contre Fodeil pour « insulte à un agent dans l’exercice de ses fonctions ». Fodeil est arrêté.


Son frère Mustapha qui vient le voir au commissariat assiste à la scène : son frère est entouré de plusieurs agents de police qui le battent violemment. Il essaye de s’interposer, il est expulsé du commissariat sous les menaces. Il gardera la chemise qu’il portait ce jour là, elle porte les tâches de sang de son frère.


Deux jours plus tard, Fodeil est transféré tard dans la nuit à la prison Zaki de Salé. Il y passera 6 heures. Le lendemain matin, il est envoyé à l’hôpital Ibn Sina, trop tard. Il est décédé à 10h40.

Où en est la procédure aujourd’hui ?
Six policiers ont été interrogés dans le cadre de l’instruction de cette affaire. En janvier dernier, au moins deux d’entre eux étaient placés en détention provisoire, les autres étaient sous contrôle judiciaire.


Pourtant, dans sa décision du 30 septembre dernier (soit plus d’un an après les faits), le juge d’instruction chargé de l’affaire conclut que les coups et blessures infligés par les deux policiers les plus en causes ne sont pas ceux qui ont causé la mort. Il décide qu’ils ne seront poursuivis que pour « coups et blessures », et sont relâchés. Quant à la blessure (à la tête) ayant conduit à la mort, Fodeil l’aurait reçue en prison. Une version totalement rejetée par la famille de la victime, qui a fait appel de cette décision. Réponse : les conclusions du juge d’instruction sont confirmées. Prochaine étape : la chambre pénale de la Cour d’Appel.


Pour l’instant, le suivi de cette affaire ne laisse que peu de doutes sur sa conclusion : la volonté de blanchir les policiers impliqués, lesquels ont d’ores et déjà rejoint leurs postes. Mais la procédure n’est pas encore terminée, et la famille de Fodeil Aberkane espère toujours que les institutions de son pays leur rendront justice.

Cell
16/10/2011, 17h43
ce n'etait donc pas un bon début , mais une bonne fin , suivie d'un hors sujet .............

je réitère mon conseil : ne t'avance pas trop , quand t'a pas de preuves , c'est le meilleure moyen d'offrir à ceux qui défendent les dictatures le bâton pour te battre.

Cookies