PDA

Voir la version complète : Libye, le lynchage d’un homme et d’un peuple


andromed
24/10/2011, 17h47
La mise à mort d'un homme blessé est toujours un spectacle épouvantable, mais l'opinion mondiale a pu constater avec horreur à quel point les chiens de guerre du CNT se sont surpassés dans la sauvagerie.
Le visage et le corps martyrisés de Mouammar Kadhafi, ce sont ceux d'un pays ravagé et détruit, écrasé par le talon de fer de l'impérialisme, condamné au chaos et à la ruine.

Tous ceux qui ont programmé, ordonné et soutenu l'assassinat d'un homme et d'un pays sont déjà voués à l'opprobre éternelle des hommes et devront être jugés selon les lois de tout pays civilisé pour crimes de guerre et crimes contre l'Humanité.
Quand on voit la courte et funeste carrière politique de Cameron, Obama ou Sarkozy, de ces hommes qui ont engagé la guerre sociale contre leurs peuples, on se dit qu'il ne leur manquait que le crime, c'est chose faite désormais .
Mesdames et Messieurs Aubry, Hollande et Mélenchon, les dirigeants du NPA, tous ceux qui par leur vote ont soutenu cette guerre, ceux qui ont salué les « rebelles » du CNT comme des combattants de la liberté, ceux qui se sont tus dans un moment où le silence était un crime, tous ceux là devront rendre des comptes devant leurs militants et devant les travailleurs.
Pour des millions de travailleurs et de syndicalistes, pour des millions de Noirs et de Chicanos qui avaient porté Obama au pouvoir, l'heure de la rupture avec le Parti Démocrate a sonnée.
Il n'y a pas de tache plus urgente pour le mouvement ouvrier américain que la rupture avec le Parti qui incarne la destruction de tous les systèmes de protection sociale, les milliards de dollars distribués aux banques et aux capitalistes, la rupture avec le Parti de Mme Hillary Clinton venue à Tripoli donner l'ordre d'assassiner Mouammar Kadhafi, de le livrer vivant aux cannibales du CNT.
Il est bien évident que la destruction de la Libye, le renversement par la violence de son gouvernement légitime, tout cela n'est que le commencement d'une longue série de crimes et d'exactions, l'Algérie, la Syrie, l'Iran sont déjà désignés comme les prochaines cibles.
Par le fer et le sang, l'impérialisme veut faire payer aux peuples l'offense qui lui a été faite par les révolutions en Tunisie et en Égypte.
Que les travailleurs et les peuples d'Europe ne s'y trompent pas et regardent vers la Grèce écrasée et anéantie sous le poids de la Dette et des plans de réduction des déficits publics, ils le disent eux mêmes, aussi brutaux que soient les plans d'austérité, ils ne sont qu'un commencement, qu'une infime partie de ce qu'il faudrait imposer aux peuples et aux Nations.
Le processus commencé est celui d'une guerre civile, de la destruction brutale de toutes les conquêtes, de tous les droits acquis par la classe ouvrière, de tous les fondements de la démocratie.
Même la lâcheté et la soumission des Papandréou, Zapatero et autres François Hollande ne suffiront pas face à la révolte des peuples, un peu plus tôt, un peu plus tard, nous allons entrer dans ces heures tragiques où nous devrons compter nos morts à la fin de nos manifestations et où la force brutale sera utilisée contre nous...
Ces barbares n'ont plus rien à nous offrir, leurs discours sur la fin de l'Histoire, sur l'Europe entrant dans une ère de paix et de prospérité partagée, toutes ces promesses faites par des salauds à des imbéciles, tout cela s'est envolé, Syrte ravagée et la Grèce à genoux, voilà leurs seules promesses aujourd'hui, voilà leur projet et leur horizon.
Ne croyez surtout pas aucun mensonge de ces monstres, s'ils le pouvaient ils truqueraient même l'heure des horloges et la guerre et le servage sont les seules sortie de crise qu'ils aient prévues.
Il n'y aura jamais de gouvernement du CNT ni de démocratie en Libye,parce que tout simplement le CNT n'a pas été conçu comme un gouvernement alternatif, mais comme un simple instrument de destruction, ni dictature ni démocratie, mais plus de gouvernement du tout et plus de Libye comme État souverain, un simple territoire partagé entre des bandes armées et des clans mafieux et toutes les richesses du pays sous la bonne garde des milices privées de l'OTAN.
De plus, pour des millions de libyens le CNT incarne à tout jamais l'occupation étrangère et la destruction du pays, il devra camper comme en terre étrangère, entouré de la haine et du mépris de tout un peuple.
Les prétendues images de liesse populaire à Tripoli ou Syrte ne nous montrent que des faces dégénérées de voyous et de bandits, hurlant et trépignants et tirant dans tous les sens, M. Bernard Henri Levy a au moins les amis qu'il mérite, ces gibiers de potence lui feront une belle escorte.
Le pays le plus riche et le plus développé du continent africain condamné aux guerres tribales et aux exactions des hordes islamistes qui sont les nouvelles armées de l'Otan, c'est un Prix Nobel de la guerre qu'ils devraient inventer et le donner à cet homme
Il y a pourtant une loi de l'Histoire que tous devraient méditer,c'est que rien n'est jamais écrit d'avance, les Bastilles et les Murs de Berlin peuvent tomber et les Palais d'hiver peuvent être pris d'assaut.
Il arrive même parfois que des Louis XVI et des Nicolas II croisent sur leur chemin de crimes des Robespierre, des Lénine ou des Trotsky pour mettre fin à leur brillante carrière.
Il n'est dans l'intention d'aucun peuple de capituler sans combattre et les travailleurs de Grèce et de toute l' Europe semblent moins portés aux compromis que beaucoup de leurs dirigeants.
Tôt ou tard, il faudra bien nous aussi que nous sortions nos armes, pacifiques mais terriblement efficaces, celles de la grève générale, des manifestations de masse, des millions d'hommes assiégeant leurs gouvernements pour les faire plier ou les chasser.
Nous avons une histoire, une mémoire, des traditions de lutte et quelques enseignements que nous ont donné nos frères de Tunisie, des comités pour forger notre unité et la reconquête de nos syndicats, de vieilles choses que l'on croyait oubliées et qui sont le patrimoine universel des opprimés et notre bien le plus précieux.


par rakosky

oukil salah
24/10/2011, 18h27
le vrai titre serait :


Libye, le lynchage d’un homme par son peuple

mehdi-amazigh
24/10/2011, 18h35
Pendant ce temps, personne ne parle du GENOCIDE EFFROYABLE de SYRTE!!! (Combien de milliers de morts? la ville ressemble à DRESDE!!!

Allah Yerhamou..............


L'otan sont les plus grosterroristes que la terre aie jamais portée!!!!

Notons que parmi les rats, énormément ne sont pas Libyens mais mercenaires du qatar, de Jordanie, d'Afghanistan, du Pakistan.......

Sans compter les mercenaires européens et Américains.......Auxquels il faur ajouter les troupes occidentales, leurs blindés au sol....

Gloire au héros et martyr Le colonel Kadhafi...Allah yerhamou........
Un des plus grands leaders que le monde ait porté, lui qui rêvait de voir naitre les états unis d'Afrique, pour enfin que ce continent se libère de la servitude, du colonialisme et de la pire des hogras que lui fait subir les colons européens et américano-sionistes!

ScorpionPaisible
24/10/2011, 18h37
Les Harkis du CNT l'ont enterré wella mazal?:rolleyes:
Ils le laissent puer et se décomposer exprès pour le salir encore plus.

Cookies