PDA

Voir la version complète : Le CNT courtisé


absent
25/10/2011, 01h26
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, s’est empressé d’annoncer, sur un ton triomphaliste et loin de tout examen de conscience, la visite imminente d’une délégation du CNT, avant même les dirigeants du Conseil national de transition libyens.


Lors de la conférence conjointe qu’il avait animée mercredi à Alger avec le ministre britannique des AE, William Hague, il avait fourni davantage de détails sur la composition de la délégation libyenne, qui comprendra, apprend-on, des diplomates et des militaires. On saura également de même source que notre ambassadeur à Tripoli a été reçu par le président du CNT, M. Abdeljalil. Les événements semblent s’accélérer depuis quelques jours.
Qu’est-ce qui a bien pu donc provoquer ce déclic pour le moins subit qui ne figurait pas objectivement dans l’agenda officiel de la diplomatie algérienne, quand on sait que l’Algérie a conditionné toute reconnaissance du CNT – car c’est bien de cela qu’il s’agit quand M. Medelci parle de contacts officiels entre l’Algérie et le CNT, il ne reste plus qu’à mettre en place le cadre institutionnel de cette reconnaissance- à la mise en place du nouveau gouvernement d’Union nationale libyen qui tarde à voir le jour ?
Après la reconnaissance du CNT par l’ONU, puis par la Ligue arabe et l’Union africaine, laquelle n’a pas eu plus de succès dans ses efforts pour sceller la réconciliation entre la rébellion et le régime d’El Gueddafi, après également la reconnaissance par le dernier carré des pays africains qui étaient sur la même ligne que l’Algérie, à l’instar de l’Afrique du Sud, la position officielle de notre pays apparaissait plus que jamais marginale, désespérément solitaire dans le concert des nations. M. Medelci a beau essayer de se donner bonne conscience en soulignant que les dirigeants du CNT ont fait montre d’une grande compréhension quant à la position de l’Algérie, nul doute que la gestion de ce conflit par l’Algérie laissera des traces dans les relations avec les nouvelles autorités libyennes qu’il sera difficile d’effacer et dont on aura immanquablement à payer le prix.

Rétablir la confiance avec les nouvelles autorités libyennes, mais aussi avec le peuple libyen, notamment avec les franges de la population qui se sont démarquées du régime d’El Gueddafi dès le déclenchement de la révolution, lesquelles découvraient, abasourdies et révoltées, que l’Algérie complotait contre leur révolution, selon les déclarations et accusations des dirigeants du CNT : c’est là le plus grand défi qui se pose aux autorités algériennes. Une chose est sûre : même si historiquement et géostratégiquement les deux pays sont condamnés à coopérer, la normalisation ne sera pas pour demain. Nos voisins tunisiens et marocains, qui ont reconnu le CNT lorsque ce Conseil avait tant besoin des soutiens extérieurs pour légitimer la révolution, se sont assuré une place au soleil dans la Libye de l’après El Gueddafi.
De grandes nations, comme la Chine et l’URSS, n’ont pas hésité à se repositionner sur le conflit libyen compte tenu de leurs intérêts et des nouvelles données géopolitiques et militaires sur le terrain. L’Algérie est restée de bout en bout figée sur ses positions. Il est connu que nos dirigeants ne se déjugent jamais, même si on s’achemine droit vers le mur. Une autre constante nationale à ajouter aux autres spécificités bien algériennes. Le pouvoir algérien a-t-il péché par absence de clairvoyance politique dans l’appréciation de certains dossiers régionaux qui ont amené le pays à subir, passivement, les événements, alors qu’il est supposé jouer un rôle pivot sur certaines questions qui nous touchent de près, comme c’est le cas des révolutions arabes en Tunisie, Egypte, Libye, Syrie…. ?
Maintenant que le spectre d’El Gueddafi ne hante plus nos dirigeants après l’annonce de son décès, hier, l’Algérie se fera-t-elle violence pour reconnaître officiellement le CNT ? Gageons que cette gifle cinglante que vient de recevoir, en plein dans la tronche, la diplomatie algérienne sera méditée et que les enseignements utiles soient tirés pour une refondation de la diplomatie algérienne. L’action diplomatique algérienne est-elle au service du pouvoir ou de l’Etat ?


ALWATAN
Omar Berbiche

absent
25/10/2011, 01h36
houari nous dira qu'il va falloir lire entre les lignes :lol::lol::lol:
on va attendre qu'il fasse sa lecture entre les lignes et une visionner sa boulle de cristal et un petit appel au superieurs pour fermer alwatan

AARROU
25/10/2011, 01h50
C'est euxi viennent vers l’Algérie,et qui semble oublier tous ce qu'ils disaient ,c'est pas comme ton Fassi qui a cour sans que personne ne l'invite.

Attend de voir ,à leur arrivé ils ne vont pas tarir d’éloges sur l’Algérie,et après c'est les conditions de l’Algérie qu'ils vont accepter.

absent
25/10/2011, 01h53
aarrou

explique ça à mr Omar Berbiche

AARROU
25/10/2011, 01h55
khald aarrou

explique ça à mr Omar Berbiche

Mr Berbiche sait tous ça et ça le met en rogne .

absent
25/10/2011, 01h57
il sait aussi que

M. Medelci a beau essayer de se donner bonne conscience en soulignant que les dirigeants du CNT ont fait montre d’une grande compréhension quant à la position de l’Algérie, nul doute que la gestion de ce conflit par l’Algérie laissera des traces dans les relations avec les nouvelles autorités libyennes qu’il sera difficile d’effacer et dont on aura immanquablement à payer le prix.

au moins il s'occupe des siens

AARROU
25/10/2011, 02h01
khald
au moins il s'occupe des siens

RCD, BHL,et consort.

houari16
25/10/2011, 02h13
quand on sait que l’Algérie a conditionné toute reconnaissance du CNT –
Détrompe -toi !

l Algérie n avait jamais reconnu l actuel " CNT " mais elle n a jamais renié les contactes officieux entre l exécutif et l Algerie
donc la diplomatie algérienne temporise que lorsque il est est un autre gouvernement représentant toutes les sensibilités libyennes , élu démocratiquement
elle ne reconnaitra jamais l actuel " CNT " contraire aux principes de sa politique qui condamne la barbarie française , vu les actes barbares et inhumain de l actuel " CNT "
Déjà le cadavre de Kadhafi qui va etre enterré dans le désert libyen en secret , déjà une bombe à retardement en Libye ..
PS : la politique extérieure algérienne , elle est très complexe , elle ne fait pas de gaffe qui se retourne contre-elle ..
Le contraire constaté à l Ouest ..

soussi82
25/10/2011, 02h18
De grandes nations, comme la Chine et l’URSS, n’ont pas hésité à se repositionner sur le conflit libyen compte tenu de leurs intérêts et des nouvelles données géopolitiques et militaires sur le terrain. L’Algérie est restée de bout en bout figée sur ses positions. Il est connu que nos dirigeants ne se déjugent jamais, même si on s’achemine droit vers le mur.


...........................

Sans commentaires !!!

djamal 2008
25/10/2011, 02h30
Ils comptent designer un roi d'origine algerienne, de Mosta plus precisemment, maintenant les voisins vont dire que cette ville fasait partie du Moughrib.

houari16
25/10/2011, 02h35
relis bien TA phrase.. @aniasse
revoit ta copie
( par houari16 : l Algérie n avait jamais reconnu l actuel " CNT " mais elle n a jamais renié les contactes officieux entre l exécutif et l Algerie )
relit encore
1/n avait jamais reconnu officiellement l actuel " CNTransition "
2/ elle n avait jamais renié les contactes officieux avec l executif ( CNE )
losrque tu comprendras ce que fait l exécutif et le suivit de la soit-disant revolution , revient discuter le sujet ?
Jabril n est AbdelJalil , transition et le suivit de l exécution ? deux monde différent en Libye !!!!!
alors comment tu vas justifier la barbarie , le lynchage , assissiné sans jugement
alors comment tu vas justifier le corps n a été rendu à sa famille , et enterré dans dans un endroit secret dans le desert libye
Aller revoit ta copie , la discussion t échappe comme dab ?
@soussi82
Pour ton info
La chine n avait pas reconnu le « CNT » réitéré avant-hier pour démentir les médias français ..elle avait insité que la chine était pour un contacte économique ..elle s en lave les mains des crimes commissent en Libye

absent
25/10/2011, 02h47
houari
La chine n avait pas reconnu le « CNT » réitéré avant-hier pour démentir les médias françaisfaux et faux, tu mens comme tu respire

Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Ma Zhaoxu au sujet de la reconnaissance par la Chine du « Conseil national de transition » (CNT) libyen

Le 12 septembre, la Chine a communiqué au CNT libyen sa décision de le reconnaître. Elle a déclaré : La Chine respecte le choix du peuple libyen, accorde une grande importance à la place et au rôle importants du CNT, et demeure en étroits contacts avec lui. Reconnaissant le CNT comme autorités libyennes et représentant du peuple libyen, la Chine entend travailler avec lui pour assurer une transition sans à-coups et un développement régulier des relations sino-libyennes, et espère que les traités et accords signés dans le passé entre les deux parties resteront en vigueur et seront appliqués avec tout le sérieux qui s'impose.
Selon un responsable du CNT libyen, le peuple libyen et le CNT se réjouissent de la reconnaissance par la Chine qu'ils attendaient depuis longtemps. Le CNT prête une haute attention à la place et au rôle de la Chine, observera effectivement les traités et accords signés dans le passé entre les deux parties, restera fidèle à la politique d'une seule Chine et accueillera favorablement la participation de la Chine à la reconstruction libyenne, pour promouvoir ensemble avec la Chine un développement régulier et soutenu des relations entre les deux pays.


source: ministere des aff etrangeres chinois
http://www.fmprc.gov.cn/fra/xwfw/fyrth/fyrth/t859396.htm

houari16
25/10/2011, 03h04
@khald
Langage diplomatique trompeur, contradictoire et à double sens
Elle a déclaré :
1/ La Chine respecte le choix du peuple libyen ...!!!
2/ accorde une grande importance à la place et au rôle importants du CNT, ?
3/et demeure en étroits contacts avec lui.
4/Reconnaissant le CNT comme autorités libyennes et représentant du peuple libyen,
Appren@ khald
le un : est ce que le CNT a été elu par le peuple ? Non !
le deux : une grande importance ( ce qu il fait en politique ? ) , role important ( il se détruit )
le trois : le contacte permanent sur l ordre économique au sein du groupe de contacte et amis de la libye initiés par Sarko
le quatre , : la chine se fout de la gueule des médiocre CNTien ?? elle sait que le cnt élu par Sarko et non par le peuple Libyen
*Résultat d être vanté par la chine dans le vide : horreur , barbarie en plus massacre des africains et les touaregs .

absent
25/10/2011, 03h10
Reconnaissant le CNT comme autorités libyennes et représentant du peuple libyen,
suffit largement pour une transition meme pour un autiste;)

absent
25/10/2011, 03h13
houari

La chine n avait pas reconnu le « CNT » réitéré avant-hier pour démentir les médias français

une preuve de ce que tu as avancé

houari16
25/10/2011, 03h16
Reconnaissant le CNT comme autorités libyennes et représentant du peuple libyen, @khald
t es loin de comprendre la politique du carreau fêlé
la chine se moque des médiocres en politique
le " CNT " élu par Sarko et non par le peuple libyen , aucune légitimité en Libye ..
dit , est ce que le " CNT " a été choisit par le peuple libyen ?
tout le monde sait et connait que le " CNT a été parachuté par Sarko en Libye ;) ?

absent
25/10/2011, 03h24
houari

sait tu ce que veut dire communiqué pour un etat membre permanent du CS?

c'est pas les communiqués de medelci and co qui se pietinent:mrgreen:


alors, elle est ou ta preuve
La chine n avait pas reconnu le « CNT » réitéré avant-hier pour démentir les médias français

nabilou
25/10/2011, 03h30
Ils comptent designer un roi d'origine algerienne, de Mosta plus precisemment, maintenant les voisins vont dire que cette ville fasait partie du Moughrib
est ce que un royaume n'est pas contraire à l'islam? esperons au moins que se soit une monarchie parlementaire

ourgha
26/10/2011, 00h57
la position officielle de notre pays apparaissait plus que jamais marginale, désespérément solitaire dans le concert des nations.

on ne peut dire mieux

Cookies