PDA

Voir la version complète : La Russie renforce l'arsenal de l'Iran avec des brouilleurs mobile de radar contre les avions ou des missiles


AARROU
27/10/2011, 01h12
Russia boosts Iran's armory with mobile radar-jammers against planes or missiles
DEBKAfile Special Report October 26, 2011,

The Russian Aztobaza-ELINT radar jammer
Moscow has sold Iran the highly-advanced Avtobaza truck-mounted systems which are capable of jamming aircraft radar and the electronic guidance instruments of attacking missiles. This deal, announced in Moscow Tuesday, Oct. 25, substantially boosts Russian military assistance to the Islamic Republic.
DEBKAfile’s military sources: These radar jammers are a component of Russia's most sophisticated anti-aircraft and electronic warfare system for the early warning of approaching assault planes and missiles.
Avtobaza is only part of the complete system. Its job is to transmit incoming information via optic fibers to separate electronic command centers and central air defense commands which then act to foil air or missile attacks.
Arguing that the weapon is purely defensive, Moscow claimed its sale to Iran does not violate the UN Security Council weapons embargo against Iran.
However, the US and Israel are reported to suspect a Russian stratagem whereby the Avotbaza jammers are only the first part of the deal, to be followed by the delivery to Iran of the full ELINT-electronic signals intelligence system. The full system would enable Iran to identity and react to any aerial or missile movements – not only over its territory but in the skies of the entire Persian Gulf and the Caspian Sea.
DEBKAfile’s military sources describe the Avrobaza system as able to simultaneously detect and electronically jam 60 targets within a 150-kilometer radius at angles ranging 360 degrees on 20 minutes notice.
Western suspicions were alerted by the way the Russians announced the transaction.
It was made by Konstantin Biryulin, head of a department in the Russian Defense Ministry, a departure from the usual practice of announcing these transactions through spokesmen of Russia arms export industry agencies outside the government ministry.
DEBKAfile’s sources in Moscow take this to mean that the Kremlin will henceforth treat arms sales to Iran as a strategic matter for senior security echelons to handle. They expect such deals with Syria to be upgraded in the same way.
In his statement, Biryulin stressed, “Russia has sent a set of mobile radar jammers to Iran and is negotiating future deliveries.” He did not say how many jammers were in the contract or what other weapons were under negotiation with Tehran.
American and Israeli notice was also piqued by another of Biryulin’s remarks:
“We are not talking about jets, submarines or even S-300 (missile) systems," he said. "We are talking about providing security for the Iranian state.”
Our Moscow sources take this also as the Kremlin's notice that this time it will not surrender to US and Israeli pressure for calling off the Avtobaza deal in the same way as it revoked its contract with Iran for supplying S-300 missiles. From now on, Russia is undertaking responsibility for providing Iran with the defensive hardware it needs for its national security.
Implied in this undertaking is another message: Russia will not stand for American or any other Western attacks on Iran or Syria like the NATO operation which overthrew Muammar Qaddafi in Libya.


La Russie renforce l'arsenal de l'Iran avec le mobile de radar brouilleurs contre les avions ou des missiles
DEBKA fichier Rapport spécial Octobre 26, 2011,

Le Russe Aztobaza-ELINT radar jammer
Moscou a vendu à l'Iran le très avancés Avtobaza montées sur camion systèmes qui sont capables de radars des avions de brouillage et les instruments électroniques de guidage des missiles d'attaque. Cet accord, annoncé mardi à Moscou, 25 octobre renforce l'aide militaire russe à la République islamique.
DEBKA fichiers sources de l 'armée: Ces brouilleurs de radar sont une composante du système de guerre russe le plus sophistiqué anti-aériens et électroniques pour l'alerte précoce des avions d'assaut et des missiles approchant.
Avtobaza n'est qu'une partie du système complet. Son travail consiste à transmettre des informations entrants via des fibres optiques pour séparer les centres de commande électronique et le centre de commandes de défense aérienne qui agissent alors à déjouer les attaques aériennes ou des missiles.
Arguant que l'arme est purement défensive, Moscou revendiqué sa vente à l'Iran ne viole pas le Conseil de sécurité des armes embargo contre l'Iran.
Toutefois, les Etats-Unis et Israël sont rapportés à soupçonner un stratagème par lequel le russe brouilleurs Avotbaza ne sont que la première partie de la transaction, qui sera suivie par la livraison à l'Iran de la pleine ELINT-système électronique de renseignements sur les transmissions. Le système complet permettrait à l'Iran à l'identité et de réagir à toute aériennes ou les mouvements de missiles - et pas seulement sur ​​son territoire, mais dans le ciel de l'ensemble du golfe Persique et la mer Caspienne. DEBKA fichiers sources de l 'armée de décrire le système Avrobaza comme capable de simultanément détecter et électronique jam 60 cibles dans un rayon de 150 kilomètres à des angles variant de 360 degrés sur le préavis de 20 minutes.
Soupçons occidentaux ont été alertés par la façon dont les Russes ont annoncé la transaction.
Elle a été faite par Konstantin Biryulin, chef d'un département de la Défense Ministère russe, une dérogation à la pratique habituelle de l'annonce de ces transactions par le biais d'agences de porte-parole d'armes russe industrie d'exportation en dehors du ministère du gouvernement.
DEBKA fichiers sources de l 'à Moscou que cela signifie que le Kremlin va désormais traiter les ventes d'armes à l'Iran comme une question stratégique pour la sécurité échelons supérieurs à manipuler. Ils s'attendent à de tels accords avec la Syrie pour être mis à niveau de la même manière.
Dans sa déclaration, Biryulin souligné, "la Russie a envoyé une série de brouilleurs de radar mobile à l'Iran et négocie des livraisons futures." Il n'a pas dit combien de brouilleurs ont été dans le contrat ou ce que d'autres armes ont été l'objet de négociations avec Téhéran.
Préavis américains et israéliens a aussi été piqué par un autre de remarques Biryulin est:
«Nous ne parlons pas de jets sous-marins ou même S-300 (missiles) les systèmes", a déclaré: «Nous parlons assurer la sécurité de l'Etat iranien.".
Nos sources à Moscou prendre ce aussi l'avis du Kremlin que cette fois il ne se rendra pas aux pressions américaines et israéliennes pour appeler hors de la face Avtobaza de la même manière car il a révoqué son contrat avec l'Iran pour la fourniture de missiles S-300. A partir de maintenant, la Russie entreprend la responsabilité de fournir l'Iran avec le matériel de défense dont il a besoin pour sa sécurité nationale.
Implicite dans cette entreprise est un autre message: la Russie ne tolérera pas américain ou les autres attaques occidentales sur l'Iran ou la Syrie, comme l'opération de l'OTAN qui a renversé Mouammar Kadhafi en Libye.

oukil salah
27/10/2011, 09h07
guerre , guerre , et toujours guerre
l'iran cherche sa destruction , ça va arriver un jour

Cookies