PDA

Voir la version complète : Agriculture: Occasions manquées ?


Page : [1] 2 3

Avucic
31/10/2011, 08h09
Récemment je voyais un article qui parlait de la consommation en Algérie et surtout de l'insuffisance de production chez nous.

Ensuite j'ai pensé aux californiens qui ont importé des plants de mandrine (clémentine) du Maroc pour en obtenir un brevet chez eux qui leur permet d'exporter énormément ...
J'ai vu en Hollande des Karmous (fruit du cactus) venus d'Afrique du Sud... au Canada des Figues fraîche de Grèce.... et dernièrement j'ai découvert que les Granades que j'achète en Amérique du Nord viennent de Californie ou on a cultivé des plants qui viennent d'Algérie...!!!!

Ma question est la suivante: Pourquoi l'état n'encourage pas le citoyen à cultiver surtout des fruits; il faut donner des terres.... et surtout en plus de capitaux accessibles, développer l'industrire des machines agricoles ainsi que la transformation et/ou l'exportation des produits agricoles?
Quitte à créer un organe de production, de commercialisation et d'exportation étatique.

snake78
31/10/2011, 09h20
Salam,

Moi je vois qu'il y a une réelle volonté de l'Etat d'encourager la production agricole ( prets pour acheter des machines, ANSEJ etc..).
Le problème ce sont les mentalités immatures et matérialistes : le travail de la terre est considéré comme ingrat par beaucoup d'algériens.
Et quand on leur donne l'argent ils vont dépenser celui ci dans l'achat d'une bagnole ou d'autres futilités.

MisterOver
31/10/2011, 09h24
Tout à fait, en Algérie on ne respecte pas la terre, tout le monde méprise ce travail, ceux qui y travaillent, ...

C'est pour cela que l'Algérie ne connaîtra jamais la paix tant que le peuple snobe la terre, el gharga (la boue), ...

D'ailleurs, y'a qu'à voir les produits qu'on importe, beaucoup de produits dangereux pour la santé.

mouwatan
31/10/2011, 09h43
@ bien vu snake: en effet, selon Algeria Watch, le secteur agricole a consommé près de 400 Milliards de Dinars entre 2000 et 2006, budget de fonctionnement inclus.
où sont passés nos sous?
où sont les résultats?

Histo
31/10/2011, 09h55
Si il y a bien un travailler de mépriser en Algérie c'est bien celui de la terre,, c'est presque une honte d'être un fellah, je ne sais pas d'où viens ce mépris mais pour sur il ne date pas de l'époque de Boumedien mais bien avant.

oukil salah
31/10/2011, 09h57
l'origine de ce probleme c'est Boumediene , qui a ignoré l'agriculture au profit d'une industrie qui n'a jamais décollé
et c'est lui aussi qui a façoné la mentalité actuelle , avec ses discours populistes , sans aucun rapport avec la realité

born_hittiste
31/10/2011, 10h01
bien vu snake: en effet, selon Algeria Watch, le secteur agricole a consommé près de 400 Milliards de Dinars entre 2000 et 2006, budget de fonctionnement inclus.
où sont passés nos sous?
où sont les résultats?

parfois je me demande si vous vivez reellement en algerie...

un simple exemple, dans la region oued el outhmania - chelghoum el aid. apres le raccordement du reseau d'irrigation au barrage beni haroun. un nouveau souffle pour le secteur agricole.

.

http://nsa28.casimages.com/img/2011/10/31/111031100747946824.jpg (http://www.casimages.com)

http://nsa28.casimages.com/img/2011/10/31/111031100831894818.jpg (http://www.casimages.com)

http://nsa27.casimages.com/img/2011/10/31/111031102135603879.jpg (http://www.casimages.com)

http://nsa27.casimages.com/img/2011/10/31/111031103109523247.jpg (http://www.casimages.com)

El-Oued exporte sa pomme de terre vers la Russie

Une quantité de 56 tonnes de pommes de terre hors saison de la wilaya d’El-Oued fait actuellement l’objet d’une opération d’exportation vers la Russie, a-t-on appris jeudi auprès de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya. Cette quantité de pommes de terre, produite dans la région d’Ourmes, “constitue un début prometteur pour les exportations du produi, mais reste toutefois encore limitée”, a souligné Ouacif Alouane, chef de service de la production et de soutien technique à la DSA. “De larges perspectives s’ouvrent à l’exportation de la pomme de terre d’arrière saison, eu égard à la rareté du produit, à cette période de l’année, sur de nombreux marchés étrangers, notamment européens”.

MisterOver
31/10/2011, 10h03
@oukil salah : C'est kiffe kiffe chez les marocains, l'arabe, le maghrébin, le berbère, .. en général est frimeur, il n'a aucun respect pour el fellah.

J'ai de la famille des 2 côtés, Maroc et Algérie.

traks
31/10/2011, 11h15
Ma question est la suivante: Pourquoi l'état n'encourage pas le citoyen à cultiver surtout des fruits; il faut donner des terres.... et surtout en plus de capitaux accessibles, développer l'industrire des machines agricoles ainsi que la transformation et/ou l'exportation des produits agricoles?
Quitte à créer un organe de production, de commercialisation et d'exportation étatique.
l'état donne depuis 40 ans donc la solution c'est justement , faut que l'état arréte de donner , pour que les gens qui travaille bien et compétant puisse prendre le dessus sur le tas de fainéant et parasite, je sais que je simplifie les chose , mais parfois les probleme sans moins compliquer qu'ils ne paressent , nous avant tous a la base pour réussir , il nous manque juste la mentalité de paysan

MisterOver
31/10/2011, 11h19
@Traks : Tu oublie un point, c'est que les agriculteurs en Algérie comme dans beaucoup de pays africains ne savent pas travailler.

L'état doit se concentrer aussi à former les agriculteurs aux techniques modernes. Au Maroc, il y'a des associations d’étudiants de sciences agricoles qui vont voir des agriculteurs pour discuter avec eux, echanger, ... les voir travailler, les conseiller, ...

Il y'a un travail citoyen aussi à faire pour accélérer le changement de mentalité.

traks
31/10/2011, 11h38
Tu oublie un point, c'est que les agriculteurs en Algérie comme dans beaucoup de pays africains ne savent pas travailler.
tu a en partie raison , car dans le tas y a forcement des gens qui savent travailler , et si tu aide personne , les bon bosseur brilleront et pourront faire en sorte que l'agriculture progresse
y a de ça quelque année , j'ai aidé a préparer un projet avec la chambre d'agriculture d'une wilaya , tous était bien fait , un truc que je pense maitriser asses bien ,a la fin et une fois le projet présenté au concernés , ils ont posés une seule question , "pourquoi l'état ne fait pas tous ça pour eux a leur place " , alors que la base du projet , c'était justement l'initiative individuelle

ps: pas trop le temps ce matin de m'étaler plus sur le sujet

Avucic
31/10/2011, 11h40
@Traks : Tu oublie un point, c'est que les agriculteurs en Algérie comme dans beaucoup de pays africains ne savent pas travailler.

L'état doit se concentrer aussi à former les agriculteurs aux techniques modernes. Au Maroc, il y'a des associations d’étudiants de sciences agricoles qui vont voir des agriculteurs pour discuter avec eux, echanger, ... les voir travailler, les conseiller, ...

Il y'a un travail citoyen aussi à faire pour accélérer le changement de mentalité.
Justement la mentalité, l'attitude et la formation seraient très utile.
Du temps de Boumédiène, l'erreur était l'AUTOGESTION qui avait des salariés donc aucun intérêt dans l'entreprise.
En suite il y a eu des agronomes canadiens qui ont passé 2 ans en Oranie pour apprendre des techniques approprées à la région.
On a même envoyé quelques jeunes au Canada....
Mais le problème, c'est qu'ils avaien ramené des machines canadiennes (en 1978) et quand celles-ci tombaient en panne, il n'y avait personne pour les réparer.
Et puis avec le décès de Boumédienne, il n'y a pas eu de suivi.

Selon un des agronomes, les sols algériens sont meilleurs que les sols canadiens... et si on employait la culture blé de printemps.... l'Algérie deviendrait exportatrice de blé.
Ce monsieur avait aussi visité la région des hauts plateaus (Sétifois)

traks
31/10/2011, 11h54
Selon un des agronomes, les sols algériens sont meilleurs que les sols canadiens... et si on employait la culture blé de printemps.... l'Algérie deviendrait exportatrice de blé.
Ce monsieur avait aussi visité la région des hauts plateaus (Sétifois)
ce n'est pas que les terre algerienne soit meilleurs qu'ailleurs , pas vraiment besoin de ça , si les terre sont exploité a 100% de leur capacité , et méme si ça représente que 20% des terre d'ailleurs , ben ça serais déja un tres bon résultat vue la superficie dont nous disposant , si on faisait tous les ans 40Q/H par ans , avec la grandeur des terres dispo , ça suffirait pour presque 60 % de nos besoin , avant de viser l'éxpor , faut d abord ce contenter de faire en sorte que les exploitant agricole puisse vivre correctement de leur travaille sans pour autant etre obliger d'avoir un millions d'hectar

MisterOver
31/10/2011, 12h03
@traks : Il y'a aussi l'amour de la terre qui n'existe pas.

C'est incroyable, je n'ai jamais rencontré dans ma vie en Algérie qq qui aime la terre. Ma mère, quand je lui parle que j'ai envie de me prendre une petite terre et la travailler, elle ne veut pas, elle me dit que c'est du n'importe quoi, et en gros on vient de là, et pour moi c'est une regression.

J'ai un Khali, il a plus de 50 hectares, qu'il a eu à travers el majmou3ates, en gros l'état lui a donné ça, il loue cette terre.

J'ai d'autres membres de ma famille qui essayent de travailler, dèjà, ils veulent la facilité : tout le monde fait du blés. D'ailleurs, les dernières années on a eu pas mal de blés, parce que l'état le rachetait à un prix plus elevé qu'avant, du coup les agriculteurs faisaient tous du blés. On est tombé dans le problème contraire, pas assez de place pour stocker tout ce blé !!!!

En gros, il y'a pas cette culture d'aimer la terre, réfléchir, diversifier l'exploitation, faire du miel, du lait, ...

Sans oublier le vol, meskine 3ami, ils galèrent avec ses moutons, ... et d'un coup on lui a volé 5 béliers.

la terre de ma ville est très généreuse, elle est volcanique, à l'époque de la France, il y'a eu une année des années 50, Hammam Bou Hadjar était la première ville mondiale dans la production viticole, plus que les villes françaises.

Maintenant, avec les barbus c'est difficile de faire ça, du coup on transforme des terres qui ont plus de 150-200 ans de vignes pour mettre el Foul :mrgreen:

Nous n'avons pas de chance, rien n'est là pour nous aider, voleurs, barbus, mépris pour la profession, ... Hors quand tu regarde en France, ils ont tout pour eux les agriculteurs : Subvention, respect, ... d'ailleurs au salon de l'agriculteur, ce sont les stars.

born_hittiste
31/10/2011, 12h04
faut d abord ce contenter de faire en sorte que les exploitant agricole puisse vivre correctement de leur travaille sans pour autant etre obliger d'avoir un millions d'hectar

le fellah algerien se porte tres bien. le probleme de l'agriculture en algerie c'est le conditionnement, la distribution et la speculation sur les produits agricoles...

entre chelghoum el aid et tadjenant j'ai vu fleurir en une année des centaines de ferme agricole pour l'elevage de bovin...

traks
31/10/2011, 12h09
entre chelghoum el aid et tadjenant j'ai vu fleurir en une année des centaines de ferme agricole pour l'elevage de bovin...
en ce moment l'état leurs donne des "vache" a qui le veut :eek: des vache achetés en Europe , pour les nourrir , ils achéte des aliments pour la plupart importé , donc plus tu a de bovin plus tu importe de quoi les nourrir , ce n'est pas tellement une solution , enfin le coté positif , c'est que certain fermier achéte les vache des voisins car ils ont l'envie de réussir

born_hittiste
31/10/2011, 12h10
donc plus tu a de bovin plus tu importe de quoi les nourrir

tu te trompe trakx

http://nsa28.casimages.com/img/2011/10/31/111031121556315375.jpg (http://www.casimages.com)

traks
31/10/2011, 12h16
born : je comprend pas le rapport , la photos représente quoi ??

Gandhi
31/10/2011, 12h26
entre chelghoum el aid et tadjenant j'ai vu fleurir en une année des centaines de ferme agricole pour l'elevage de bovin... Effectivement les jeunes et les femmes aussi s'y mettent maintenant en agriculture et veulent bosser et ils bossent.

Mais non, certains technocrates et la majorité des élites dans leur bureau veulent voir de l'agriculture intensive utilisant des produits chimiques toxiques pour exporter. Ils veulent exporter, c'est tout ce qui les préoccupent !! Ils veulent voir dans les étalages des carrefour et des Auchans des produits DZ. Ils veulent entendre les français ou les anglais parler des produits algériens. J'espère que ça n'arrivera pas.

La meilleure chose à faire c'est d'encourager les jeunes à produire pour la localité et la région, c'est tout. Et je pense que c'est l'objectif principale et c'est tant mieux comme ça. Il y a assez de moyen pour soutenir les jeunes agriculteurs.

Mais il y a une chose importante à faire aussi, il faut commencer à taxer sur les échelles nationales et locales sérieusement tous ces métiers qui enrichissent trop les gens : le commerce, les professions libérales,...etc

born_hittiste
31/10/2011, 12h30
born : je comprend pas le rapport , la photos représente quoi ??

la photo montre bien que cette region est connu pour la culture des cereales, la nourriture (fourrage...) des bovins ne pose pas probleme...

MisterOver
31/10/2011, 12h38
Ca m'a toujours fait marrer de voir une vache normande en Algérie :D

born_hittiste
31/10/2011, 12h48
La meilleure chose à faire c'est d'encourager les jeunes à produire pour la localité et la région, c'est tout. Et je pense que c'est l'objectif principale et c'est tant mieux comme ça. Il y a assez de moyen pour soutenir les jeunes agriculteurs.

exacte ghandi... l'etat soutient les jeunes agriculteur a 100 %. les incendies de foret de cette année a jijel. des milliers d'oliviers, des ruches d'abeilles se sont volatilisés. les autorités publiques ont dégommages les victimes, la plupart non assurées.

mouwatan
31/10/2011, 13h05
@ born hitiste: je me demande si vous vivez en Algérie ...

bien sûr!

@ born hitiste: je crois qu'il faut éviter de confondre investissement dans le secteur hydraulique -barrages, retenues colinaires, transfert d'au etc .. - et l'argent du PNDA.

@ avucic: déjà dans les années 80, la datte, l'orange thomson étaient clonées depuis des "souches d'Algérie" et récoltées en californie. je crois même que cette orange était commercialisée en Europe.

le sujet de ce topic étant "les occasions manquées pour l'agriculture algérienne", je ne peux que constater avec regret que cet énorme gisement est exploité bien en deçà de ce qu'il était possible d'espérer.

que l'Algérie exporte des patates vers la Russie est 1 très bonne chose en soi, amis il ne faut pas oublier que notre état a du, à un moment ou un autre, procéder à des importations conjoncturelles - des périodes de soudure - de ce produit; ceci annulant/compensant cela

la réhabilitation du secteur, en reconsidérant le statut du fellah et un recentrage de la politique actuelle, en abandonnant "l'état-vache laitière", seraient peut-être les premiers jalons pour une embellie.

Myst
31/10/2011, 13h08
parfois je me demande si vous vivez reellement en algerie...

Non lol certains l'ont quitté y a 20ans et osent contre dire ceux qui y vivent ! el mouhim

meme en agriculture les choses changent, doucement, mais sûrement, et y a de plus en plus de jeunes qui se lancent dans le domaine

supernova
31/10/2011, 13h17
les problèmes sont tellement multiples

mais en gros on peut résumer les choses comme suit : ceux qui ont la terre ne veulent pas travailler, ceux qui veulent travailler n'ont pas de terre

born_hittiste
31/10/2011, 13h19
@ born hitiste: je crois qu'il faut éviter de confondre investissement dans le secteur hydraulique -barrages, retenues colinaires, transfert d'au etc .. - et l'argent du PNDA.

y a aucune confusion...

les barrages et l'agriculture sont complementaire...

dans les 80 et 90 le fellah expliqué son manque de motivation par la secheresse. desormais il n'aura aucune autre excuse.

quand a l'argent du PNDA c'est vrai qu'il y a beaucoups de gachis, mais faut voir les belles realisations (el oued, biskra, le constantinois...) qui peuvent redonner envi aux autres d'investir dans ce domaine.

Non lol certains l'ont quitté y a 20ans et osent contre dire ceux qui y vivent !

oui myst des paragraphes fleuve pour ne rien dire...

mouwatan
31/10/2011, 14h18
@ born hitiste: le secteur hydraulique et celui de l'agriculture sont complémentaires.

et c'est là justement que ça fait mal: malgré toutes ces infrastructures (barrages), ces soutiens directs et indirects (financés), sur le dos du contribuable, les prix des fruits et légumes restent élevés, surtout pour les fruits (le raisin autour de 100 DA en été, l'orange à plus de 120 DA, la pomme de terre qui grimpe à 65 DA)
les causes citées sont le plus souvent liées au circuit de commercialisation, dominé par ces prédateurs impitoyables nommés intermédiaires qui pratiquent l'achat de récoltes sur pied, les magouilles au vu et au su de tous
le détournement des terres agricoles pour en faire des lots de terrains destinés à la construction et générer de grands profits financiers est un autre domaine de grande prédation

l'état est-il si impuissant que ça?

quand on survole le pays, surtout au-dessus du sud-ouest algérien, le constat d'abandon - forcé, voulu, complaisant - de ces immenses terres non exploitées vous laisse sur un sentiment de gâchis inexplicable.

si on ne va pas critiquer/condamner/débattre (de) la politique de la révolution agraire de feu boumédiène, il faut au moins en tirer une leçon essentielle: la politique selon le slogan de l'époque " la terre à celui qui la travaille", fondée sur une expropriation en bonne et due forme a fait un tel ravage dans le secteur, que d'immenses problèmes de succession , de restitution des terres, de partage etc font que ces immenses étendues sont là, inexploitées, à attendre un dénouement qui risque d'attendre longtemps.

une erreur à ne plus répéter

born_hittiste
31/10/2011, 14h37
une erreur à ne plus répéter

voila !

le constat est fait, les difficultés sont surmontable... les solutions peuvent venir de l'etat ou d'un simple citoyen comme toi et moi. alors je vois pas pourquoi noircir le tableau pour les generations future.

MisterOver
31/10/2011, 14h50
C'est incroyable comment on veut cacher el chams bel ghorbal, ghalek l'agriculture en Algérie se passe bien :mrgreen:

ça vous arrive d'aller au marché ? de voir le prix des fruits et de légumes ?

Les prix des fruits et légumes en Algérie sont extrêmement élevés, et dès que le Ramadan arrive c'est la grande crise.

Faut croire que certains aiment faire manger aux algériens la pomme de terre de cochon du Canada !!!

Pitoyable, dans la même la lignée de l'incompétence et la démagogie mythique du parti unique algérien.

Myst
31/10/2011, 14h56
Comme si on faisait nos courses à Miami

Cookies