PDA

Voir la version complète : Qatar Airways se renforce en Iran


zek
01/11/2011, 09h12
La compagnie aérienne Qatar Airways va lancer une nouvelle liaison entre Doha et Ispahan en Iran, et renforcer ses capacités sur les routes vers les trois autres villes du pays qu’elle dessert déjà, tout en opérant pour la première fois des vols domestiques dans le pays.

Après Téhéran, Machhad et Shiraz, la compagnie nationale qatarie reliera sa base de Doha à Ispahan à partir du 11 janvier 2012, avec des vols quotidiens en Airbus A320 quittant l’émirat à 01h30 pour atterrir à 3h45, et repartant à 4h45 pour arriver à 6h00. Pas de concurrence directe sur cette route, l’aéroport d’Ispahan n’étant relié à l’étranger que par Iran Air (Dubaï, Koweït), Saudi Arabian Airlines (Djeddah, Médine), Iraqi Airways (Bagdad) ou Jazeera Airways (Koweït encore), plus quelques vols saisonniers vers la Turquie.

Qatar Airways va d’autre part multiplier ses vols vers l’Iran, passant de 21 à 52 rotations par semaine entre les deux pays d’ici le printemps prochain. Téhéran passera de deux à trois vols quotidiens le 1er mars 2012, Machhad de 5 à 14 vols hebdomadaires à la même date, tandis que Shiraz passera de 2 à 7 vols par semaine début décembre, puis à 10 début mars. Tous ces vols sont effectués en A320, configurés pour accueillir 12 passagers en classe affaires et 132 en économie.

Présente en Iran depuis 2004, Qatar Airways devrait commencer à y opérer des vols domestiques, une première dans le pays. Selon le vice-ministre iranien des transports, la compagnie opèrera en partage de codes avec les transporteurs du pays, afin de contourner la loi qui interdit aux sociétés étrangères d’opérer des vols intérieurs. Mais le prix des billets vendus par Qatar Airways devrait être 25% supérieur à celui des compagnies locales, puisqu’elle ne disposera pas des subventions d’état sur le carburant.

Trente ans de sanctions américaines ont interdit à l’Iran de s’équiper en avions modernes auprès de Boeing mais aussi d’Airbus (dont certaines pièces viennent des USA). Les 87 appareils d’Iran Air et Mahan Air ont une moyenne d’âge de plus de 22 ans, et 15 crashs cette dernière décennie ont coûté la vie à plus de 900 personnes dans le pays.

Air Journal

Zeste
01/11/2011, 11h59
Les 87 appareils d’Iran Air et Mahan Air ont une moyenne d’âge de plus de 22 ans, et 15 crashs cette dernière décennie ont coûté la vie à plus de 900 personnes dans le pays.
L’Iran ne peut pas s'équiper en avion de ligne ??

Cookies