PDA

Voir la version complète : L'Allemagne pourrait-elle quitter l'Euro ?


absent
01/11/2011, 21h53
L'énigmatique De La Rue...
C'est une entreprise britannique, leader mondial dans l'impression de billets, qui aurait reçu une commande pour imprimer des "nouveaux Deutschmarks" selon une fuite d'un employé, postée sur un forum.

Par ailleurs, dans une récente interview au Spiegel, Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances, évoque la sortie possible de l'Allemagne de la zone euro à mots à peine voilés.

Si la BCE imprime, l'Allemagne pourrait claquer la porte de l'Europe
"Nous sommes confrontés à des évènements que nous n'avions pas prévus", commence par dire Wolfgang Schäuble.

Puis "nous voulons sécuriser notre prospérité à long terme" après avoir évoqué le problème du vieillissement de la population. Et qui dit population âgée, vivant de rentes, dit population vulnérable à l'inflation.

Dans cet interview, sont ensuite évoqués l'inflation et / ou la guerre comme moyen d'éroder la dette.

En final, le Spiegel pose la question d'une réforme monétaire (a monetary reform). Le mot "monétaire" est très important, ce n'est pas "fiscal". Les Allemands sont des gens précis. Il ne s'agit donc pas de mesures budgétaires (faire rentrer des impôts, réduire les dépenses publiques, etc.).

Ce à quoi à Wolfgang Schäuble répond "vous avez exactement décrit l'énorme défi historique que nous affrontons..."

Je peux me tromper, mais il me semble bien que ce Wolfgang Schäuble et l'Allemagne ont une idée derrière la tête : claquer la porte de l'Euro si l'impression monétaire – jugée suicidaire pour la prospérité à long terme - est décidée.

Nous avons donc le choix entre Charybde et Scylla

Charybde : la planche à billets.

Scylla : la sortie de l'Allemagne de l'Euro. La dévalorisation massive de l'euro sans l'Allemagne.

A terme, mêmes conséquences : l'euthanasie financière des retraités (bientôt majoritaires) et la saignée des plus jeunes (minoritaires mais susceptibles de rébellion).

A ce stade, je vous entends penser cher lecteur et vous rebiffer : "l'Allemagne ne sortira pas de la zone euro. Ca lui coûterait beaucoup trop cher, elle a tellement besoin de nous. Nous sommes son plus gros partenaire commercial".


Erreur, grave erreur...
Une sortie de l'Euro ne coûterait pas si cher que cela à l'Allemagne. Ils ont fait leurs comptes (en privé) et UBS aussi. La banque suisse a publié ses propres conclusions dans un document intitulé Euro break-up – The consequences.

Voici donc mes conclusions :
Nous vivons une crise sans précédent historique. Nous sommes passés d'une crise financière à une crise économique, puis une crise politique grave et profonde. La seule réponse des autorités sera in fine d'imprimer de l'argent fondé sur aucune richesse tangible.

Imprimer de l'argent n'a jamais créé de richesse ; nos autorités sont stupides, je vous l'accorde, mais elles ont quand même compris cela. Acheter du temps, c'est le principe des obligations. Le temps coûte de plus en plus cher. Vous le voyez puisque les rendements des obligations souveraines montent. Bientôt nous ne pourrons plus acheter de temps. Ce sera la fin.

Quand ?

Je n'en sais rien. Mais je vous livre la conclusion du rapport de l'UBS sur l'Eurozone : "la seule façon de se prémunir d'un éclatement de l'euro est de ne posséder aucun actif libellé en euro".

Voilà qui a le mérite de la clarté.

Sachant que le dollar s'imprime, le yen s'imprime, la livre sterling s'imprime, le franc suisse s'imprime, et que, nous, nous sommes obligés d'avoir des euros... il nous reste l'or.

Comme dit à un nouveau venu angoissé, je ne suis pas sûre qu'en achetant de l'or aujourd'hui vous l'achetiez au plus bas. Mais je suis sûre et certaine qu'il ira bien plus haut qu'aujourd'hui.

Simone Wapler

Neutrino
04/11/2011, 20h13
L'Allemagne est la grande perdante du plan de sauvetage de la zone Euro. La seule économie viable de la zone Euro va devoir supporter le poids de tous les mauvais élèves. tout le reste de la zone. cette histoire de couple franco-allemand, locomotive de l'Europe, c'est du pipeau. la véritable locomotive, c'est l'économie allemande, mais elle ne va pas tarder à tomber en panne à son tour, sous le poids des montagnes de dettes des mauvais élèves de la zone Euro. Merkel est en train de trahir le peuple allemand en faisant supporter le poids de la dette sur la seule économie rescapée de la zone Euro... ce n'est pas la Grèce qui devrait sortir l'Europe... c'est l'Allemagne!

L'Allemagne pourrait-elle quitter l'Euro ?

L'Allemagne ferait mieux de quitter l'Euro.

mahjoub
04/11/2011, 21h43
La clé est l' Italie, la 3 eme puissance europeenne et le 2eme pays le plus endetté en Europe. ça passe ou ça casse

gdesmon
04/11/2011, 22h29
C'est l 'Allemagne qui profite le plus de l'Europe, elle en tire 75 % de ses exportations, elle sera donc la dernière à vouloir la quitter
Elle a fait des efforts de compétitivité en se serrant la ceinture et du dumping social, bridant ainsi les exportations de ses voisins européen.
Les gains de compétitivité de l' Allemagne ont couté quasiment un point de croissance par an à la France et ce depuis 10 ans.
C'est ce qui vient d'être demandé au G20 à l' Allemagne d'ouvrir les vannes de la consommation vu qu'elle est excédentaire au point de vue budgétaire, mais les Allemands se sont bien appauvris.
A force de vouloir être compétitif ils vont arriver au niveau de vie des philippins.
Dans les année 2000 l 'Allemagne était "l'homme malade de l'Europe", il est sur que si la crise continue elle va en subir durement les conséquences.

Neutrino
05/11/2011, 12h42
C'est l 'Allemagne qui profite le plus de l'Europe, elle en tire 75 % de ses exportations, elle sera donc la dernière à vouloir la quitter

désolé, je pense que ce chiffre est délibérément gonflé pour faire croire aux allemands que l'Europe est essentielle à leur bien être et pour justifier des plans d'aide à la zone euro, ruineux pour l'Allemagne... à mon avis, c'est de l'intox. Merkel (et son gouvernement) sont des menteurs... tout comme ils mentent sur le fait que le couple franco-allemand est la locomotive de l'Europe. La France, tout le monde le sait, c'est pas une locomitive, c'est un wagon pourri! L'Allemagne ferait mieux de se retirer de la zone euro avant qu'on lui pompe tout son fric. elle ferait mieux de quitter le navire européen avant de couler avec... et puis, vaut mieux continuer à exporter un peu plutôt que de faire faillite et ne plus rien exporter du tout.

zek
05/11/2011, 13h53
L'Allemagne a déjà payé avec la réunification de la RDA, je ne crois pas qu'elle voudra payé encore pour les pays du Club Med. :mrgreen:

soufiane-oujda
05/11/2011, 15h04
L'euro va chuter c'est une question de temps, c'est un continent super endette l'europe et les pays faibles Italie, Espagne, Portugal et Grèce vont se faire bouffer par la chine qui leur achètera leurs entreprises clefs qui sont sur le bord de la faillite et qui prêtera aussi du $ a leurs états en contre parties très avantageuses pour la chine.

Même la france est entrain de disparaitre en tant que puissance, l'industrie française qui représentait 28% du PIB en 1980, elle n'est que 13% maintenant. La dette qui ne couvrait a peine les 30% du pib français, maintenant elle dépasse les 84%. De même pour la GB qui ne garde que la finance et elle est aussi entrain de disparaitre en tant que puissance industrielle ... la seule puissance qui restera en europe c'est l'allemagne et reste a savoir jusqu'a quand elle pourra tenir avant de sombrer aussi.

Cookies