PDA

Voir la version complète : L’usine algérienne de Renault penche vers Bellara comme pour Tanger Med


Pecos
11/11/2011, 09h22
Une fois de plus, le ministre algérien de l’industrie affirme que les discussions avec le constructeur automobile Renault «avancent bien ». La nouveauté apportée par Benmeradi, aujourd’hui au Sénat, est que la voiture Renault made in Algeria sera fabriquée « peut-être » à Bellara. Une évolution associée au port de Djendjen, sur le modèle marocain de Tanger Med, ou l'investissement de Renault occupe l'arrière pays du nouveau terminal portuaire. Les négociations des pouvoirs publics algériens avec Renault en vue de réaliser une usine de véhicules légers en Algérie n’en finit pas avec les rebondissements. La future usine Renault sera « peut-être implanté à Bellara (Jijel) », a déclaré, aujourd’hui jeudi à Alger, Mohamed Benmeradi, ministre algérien de l’Industrie et de la promotion des investissements. Une annonce qui remet en cause ce qui a été dit auparavant sur le site de production identifié dans la zone industrielle de Rouïba, dans la périphérie Est d’Alger. Les négociations avec le constructeur français, a affirmé Benmeradi, une fois encore, « sont en cours » et « avancent bien ». Il s’agit de négociations « techniques, financières et économiques ». Les deux parties ont identifié « une trentaine de questions dont 90 % ont été réglées » au cours des différents rounds de négociations. « Aujourd’hui nous en sommes aux détails. Nous pensons pouvoir arriver à un accord avant la fin de l’année », a indiqué Benmeradi, en marge d’une séance plénière consacrée aux questions orales des membres du Conseil de la Nation (Sénat). Il a fait savoir, aussi, que les discussions avec Volkswagen sont « à peine ébauchées » et il n’est pas exclu d’étudier d’autres projets avec d’autres constructeurs présents en Algérie, à travers les concessionnaires automobiles. Il a expliqué, à cet effet, que l’usine de Renault produira au bout de 10 ans quelques 150 000 véhicules par an tandis que l’Algérie a importé, cette année, 320 000 voitures. « Il y aura de la place pour d’autres », a indiqué le ministre. Dans une première étape le projet en discussion avec Renault démarrera avec 75 000 unités par an. Le choix du site de Bellara s'il devait se confirmer laisse penser à un modèle d'investissement de Renault semblable à celui du nord du Maroc. Le site de l'usine de Meloussa - 200 000 véhicules par an en 2013 - s'appuie sur la proximité du terminal de Tanger Med. En Algérie, la zone industrielle de Bellara de 530 hectares a été conçu en connexion avec le terminal voisin de Djendjen. L'annonce la semaine dernière d'un investissement Qatari dans un grand complexe sidérurgique à Bellara, renforce l'option d'un pôle intégré, ou l'aval serait assuré par l'industrie automobile. MAGHREBEMERGENT

maB2rOc
11/11/2011, 15h12
sa ma l'air louche c'est propos enfin bref seul le resultat conte bonne chance

chedadi
12/11/2011, 12h58
c'est toujours louche trop d'effet d’annonces depuis des lustres sans rien en concret.

Si c'est à Bellara c'est donc qu'on prévoit l'export, chose que personnellement je ne pense pas possible pour Renault en Algerie actuellement.

Pihman
12/11/2011, 13h44
cheddadi

il faut aussi importer les pièces non fabriquées localement

toutes les grandes usines sont obligé d'optimiser au max leur cout logistique

le logistique devient de plus en plus stratégique dans le chois des sites d'implantation


Tanger med a été decisif dans le choix de renaults pour tanger

Focus
12/11/2011, 15h32
Ils en sont aux details, portant, il semble que l'emplacement de l'usine n'est toujours pas arreté à 1,5 mois avant la fin de l'année, alors que le ministre promet un accod avant le 1er janvier. Je pense qu'il serait plus judicieux d'attendre du concret plutot que de faire dans l'effet d'annonce.

magh91
12/11/2011, 17h44
Bellara est la meilleure solution

Cookies