PDA

Voir la version complète : la construction d’une centrale electrique Hybride a Hassi-R’mel


Thirga.ounevdhou
29/05/2006, 12h05
La société espagnole Abener a décroché le marché relatif à la construction d’une centrale électrique hybride solaire-gaz à Hassi-R’mel d’une capacité de production de 150 mégawatts.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture des offres commerciales organisée hier, au siège de Sonatrach à Alger, Abener a obtenu la note finale de 96 contre 93,74 pour l’entreprise concurrente, en l’occurrence Cobra, également espagnole, et s’est vu, ainsi attribuer séance tenante le marché estimé à 160 millions de dollars.

La future centrale électrique sera réalisée dans un délai de 32 mois pour le compte de New Energy Algeria (NEAL) filiale de Sonelgaz, Sonatrach et du groupe Sim. Elle s’étendra sur une surface de 130 hectares avec un champ solaire de 90 hectares dans la région de Hassi-R’mel (Wilaya de Laghouat) où est situé le plus grand chantier gazier d’Algérie. Pour la concrétisation de ce projet «unique en son genre dans le monde», une société de projet sera créée entre l’investisseur Abener, Neal et la Banque extérieure d’Algérie (BEA).

Le capital social de cette société de projet sera détenu à hauteur de 70% par l’investisseur et 30% conjointement par Neal et la BEA. A titre indicatif, NEAL a été créée en juillet 2002 en vue de mettre en place une stratégie de développement des énergies renouvelables en application de la loi sur la distribution de l’électricité et du gaz par canalisation. L’électricité produite par cette centrale électrique hybride sera vendue exclusivement à Sonatrach aux prix de 3,12 DA le kilowattheure. Le financement de ce projet est pris en charge par le Trésor public.


- Le Soir d'Algerie

Alforza
29/05/2006, 14h12
A aucun moment on ne parle de transfert de technologie, ou de projets identitiques qui serait realises par les algeriens par la suite, rien.

Dans 2 ans, si on attend encore les espagnols pour nous construire les memes centrales, on pourra au moins dire que l'administration aura tout fait pour empecher l'emergence d'une industrie algerienne.
On prend les memes et on recommence comme dans les annees 70. Do you remember... september....:guitar: :bighair:(September: Earth wind and fire)

zek
29/05/2006, 16h30
Est-ce qu'on pourrait insérer des panneaux solaires dans les nouvelles constructions de bâtiments publiques, l'état pourrait donner l'exemple, je pense à la plus haute tour du monde en Argentine en projet qui sera autonome pour sa consommation d'énergie grace à 400 panneaux solaires. Franchement en commençant par le plus simple, on n'aura pas besoin des Espagnols pour coller les panneaux solaires, là ou il faut. :)

Cookies