PDA

Voir la version complète : Les salafistes divergent des Frères musulmans en Egypte


momo84
16/12/2011, 15h59
Alors que la deuxième phase des législatives a débuté hier en égypte, le chercheur Dominique Thomas, spécialiste des mouvements islamistes, analyse pour Le Soir échos la montée en puissance du salafisme politique.

Les bureaux de vote ont ouvert hier dans neuf provinces, dont celles de Suez et d’Assouan, pour la deuxième phase des législatives. Cette nouvelle étape du scrutin, organisé en trois temps, devrait venir nuancer ou confirmer les premiers résultats partiels des législatives, marqués par une victoire des Frères musulmans avec 36 % des voix, suivis des salafistes avec 25 %. Contacté par Le Soir échos, Dominique Thomas, spécialiste des mouvements islamistes, revient sur l’ancrage des mouvances salafistes dans la société égyptienne et sur leur programme, qui prône une application rigoureuse de la charia.

Les résultats de la première phase des législatives ont été marqués par une percée des salafistes, avec 25 % des voix pour le bloc Al Nour. Comment expliquez-vous cette montée en puissance des salafistes ?
Il faut attendre la suite des résultats pour apprécier le phénomène dans sa globalité. Mais pour les villes du Caire, d’Alexandrie, il n’est pas étonnant de voir les salafistes en bonne position car ils composent depuis plusieurs années des tissus religieux et sociaux bien implantés dans la société égyptienne, par le biais d’associations et de prédicateurs. Leur engagement en politique, qui est un phénomène récent, s’est donc traduit par une percée.

Qui sont les formations politiques qui composent le Bloc El Nour ?
Le salafisme du bloc Al Nour n’est pas uni mais résulte d’alliances pragmatiques. Le bloc Al Nour est composé de plusieurs formations : le parti salafiste Al Nour, qui domine le bloc et plus orienté vers Alexandrie et Damiette, le mouvement Al Asala, plus urbain et implanté à Ismaïlia et au Caire, le Parti de la justice et du développement, qui est une émanation politique de Al Gamaa Al Islamiya, et un autre groupuscule, le Front salafiste.

http://www.lesoir-echos.com/%C2%AB%E2%80%89les-salafistes-divergent-des-freres-musulmans%E2%80%89%C2%BB/monde/36811/

Cookies